Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘young money’

Les gens du village, version 2011. YMCMB is the new YMCA.

Publicités

Read Full Post »


Sortie prévue en juin 2054, s’il est pas encore décalé.

Read Full Post »

Le son était vraiment atroce, du genre qui te donne envie de dépecer l’ingénieur du son, de donner ses restes à des cochons irlandais lépreux et de brûler leurs futurs excréments // Il y a eu un vrai feu d’artifice sur « Fireworks » // Quand Drake chante des chansons d’amour, il y a un écran géant qui diffuse des soleils rouges, des explosions nucléaires au ralenti et des pyramides. Les illuminatis aussi peuvent tomber amoureux // « What’s My Name » est un putain de single // En faisant le malin sur « Over », le batteur a fait tomber l’une de ses baguettes // De loin, J.Cole ressemble à Chris Brown sous cortisone // La salle était remplie, les filles ont dû se dire que sans décolleté ni leggings elles se feraient recaler à l’entrée, et les mecs se sont tous pris pour des Bloods // Le concert a duré 1h30 pile // Il y avait DJ Medhi et Fafi dans la fosse (entre autres) // Drake a pompé la technique de Jay-Z « I see you with the white T-Shirt » pour gratter 15 bonnes minutes de show // Nicki Minaj et Lil Wayne n’étaient pas là, ce qui n’a pas empêché le public d’hurler dès que Drake prononçait leur nom // L’outro était pourrie // Il a vraiment de gros sourcils et un sourire façon Jack Napier // Quand tu es un artiste, tu as le droit de dire que tu n’as pas baisé depuis 28 jours, que toi et tes copines ont le droit de te sucer après le show et personne ne te prend pour un pervers, au contraire. Attention: à ne pas tenter si tu n’as pas vendu plus de 500 000 albums // Drake parle très mal français // Il a aussi la gestuelle la plus bizarre du monde, quelque part entre Kanye West et le Roi Louis du « Livre de la Jungle » // Mais surtout, la chose la plus importante à retenir du concert de Drake à Paris, c’est qu’en vrai, les Jordan VII Bordeaux sont vraiment magnifiques.

Read Full Post »

Quand on crie partout qu’on est riche à ne plus savoir quoi faire de son argent, l’étape suivante, c’est logiquement de devenir une banque. Alors forcément, le crew Young Money, expert en matière de dépenses improbables de sommes astronomiques, a décidé de lancer sa propre carte de crédit.

Pour l’instant, aucune date n’a été communiquée et aucune banque n’a osé associer son nom à ce projet, mais si l’on en croit Mack Maine, outre la fameuse carte façon Black Card (ou African-American Express) de Lil Wayne et Drake, des cartes de crédit roses Nicki Minaj seront produites et chaque membre du crew proposera son modèle perso. Seul problème: ce sont des cartes pré-payées, c’est à dire qu’une fois le (petit) montant disponible dépensé, tu es bon pour te taper la honte de ta vie à la caisse face à la machine qui bipe à mort. Complètement débile, c’est un peu comme si Booba faisait une carte Swing avec la Poste au final.

Ah et au fait, si par hasard vous essayez de commander des trucs sur Internet en utilisant le numéro de carte de Mack Maine et que vous vous rendez compte que ça marche, faites croquer hein, soyez sympa.

Read Full Post »

Oubliez les statues de cire trop fragiles et les bustes en bronze trop ringards, le truc qu’il faut avoir chez soi pour être au top du narcissisme ridicule, c’est un vase en forme de son propre visage (ou une théière si vous êtes anglais et que votre vie tourne autour de ce liquide insipide).

Beaucoup plus original et fonctionnel qu’une simple statue, et surtout beaucoup plus moche, le pot à votre effigie est le must have du riche qui ne sait plus quoi faire pour pouvoir s’admirer ailleurs que devant un miroir. D’où la pertinence d’utiliser un vase pour symboliser la tête, vu qu’il est vide à l’intérieur.

En tout cas, ça a donné des idées au crew des millionaires qui ont le moins de goût sur Terre, puisque Lil Wayne, Nicki Minaj et Birdman ont décidé de sauter le pas eux aussi.

(suite…)

Read Full Post »

Dès qu’un artiste tombe et rentre en prison, les rumeurs et fantasmes les plus fous hantent nos esprits: est ce que Booba se prenait vraiment des claques et se faisait appeler JukeBox? Est ce que T.I a balancé tout le monde pour sortir pus tôt? Est ce que Joey Starr s’est fait embrouiller tous les jours? Est ce que les détenus se souvenaient réellement de qui était Da Brat? En tout cas, dans une lettre adressée à ses fans, Lil Wayne lève enfin une partie du mystère qui entoure son quotidien derrière les barreaux.

Les journées de Weezy se suivent et se ressemblent, et son emploi du temps se répète inlassablement jusqu’à sa sortie prévue pour novembre: il se lève vers 11h du mat’, boit un café puis appelle ses enfants et sa mère. Ensuite il va à la douche (pas plus de détails sur ce passage, étrange), lit des lettres de fans, mange, et repasse quelques coups de fil. Ensuite, soit il lit un livre, soit il écrit un peu (en fonction de l’inspiration), jusqu’au diner. Encore un peu au téléphone (je croyais que c’était interdit, non?), quelques pompes pour perpétuer l’image de taulard, puis il écoute ESPN pour pouvoir mettre à jour son blog, il lit la Bible et il s’endort.

En fait pour simplifier, remballez vos mensonges style « Un Prophète » et autre « Dog Pound », la vie en prison quand on s’appelle Lil Wayne, ça ressemble juste à une vie d’étudiant ou de chômeur banal au final.

Pour lire l’intégralité de la 4ème lettre de Lil Wayne adressée à ses fans, cliquez pour (suite…)

Read Full Post »

On sait jamais ce qui peut se passer ensuite. Prenez l’exemple de Drake. Quand il avait 17 ans, la tentation devait être grande d’appeler la Police des Frontières et les agents de l’immigration pour qu’ils le renvoient dans son bled que personne ne connaît. C’était facile d’accrocher des scratchs sur sa masse capillaire envahissante, de lui donner 30 ans de plus et de le confondre avec le prof de chimie de Terminale.

Qui pouvait se douter que cette tête de con ringarde allait devenir l’artiste le plus (sur)buzzé de 2010, celui à qui on montre ses seins quand il est sur scène (quitte à la surprendre et le dégouter – vous avez dit gay?), celui qui va vendre des wagons de disques grâce à Lil Wayne et Jay-Z, et qui ne va pas faire de chirurgie malgré les millions de dollars amassés sur son compte? Même si avec le titre de sa mixtape, on aurait dû se douter qu’il revenait de loin.

Alors suivez le conseil de tonton Russell Simmons le yogi philosophe: traitez tout le monde avec respect, parce que votre employé sera peut être votre patron dans 10 ans. Ou envoyez chier tout le monde si vous êtes sur de vous, rien à foutre.

Read Full Post »

Older Posts »