Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘wolverine’

Au début j’étais très excité par cette collab Stussy x Marvel et maintenant qu’elle est là, je sais pas quoi en penser. Même si elle est beaucoup plus réussie que n’importe quel modèle réalisé par New Era, j’ai quand même l’impression qu’on s’est pris une grosse disquette pour des T-Shirts simplissimes, qui ont été dessinés en 2min35 montre en main.

Ca ressemble beaucoup à une tentative désespérée de surfer sur l’engouement créé par l’avalanche de produits dérivés qui célèbrent les 75 ans de DC Comics, et au final on va se retrouver à lâcher nos 35 euros comme des cons pour un tee qu’on mettra trois fois cet été. Oui trois fois seulement: uniquement pour se la raconter devant les autres fanboys lors des projections de Thor, Captain America et X-Men: First Class.

Pour voir plus de photos de la collection Stussy x Marvel Comics, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Je ne comprendrai jamais pourquoi New Era persiste dans le mauvais goût à ce point. Sérieux, qu’est ce qui les empêche de sortir des casquettes simples, avec des logos classiques, sans toutes ces conneries de dessins sur la visière? Je pense qu’en fait, le gars qui s’occupe des collabs chez eux déteste profondément les comics et les trucs cool, et qu’il s’est donné pour mission de bousiller complètement tout ce qui pourrait rendre heureux les fanboys. Je ne vois pas d’autre explication possible à ces horreurs, que même les stands les plus improbables de Clignacourt ou d’un obscur marché en Chine n’auraient osé inventer.

Pour voir plus de photos des casquettes New Era x Transformers et des modèles DC Comics et Marvel, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Vous souhaitez que votre victime ne vous reconnaisse pas lorsque vous la violez, vous avez oublié votre tenue pour la réunion du KKK de ce soir ou vous êtes simplement un fan un peu fou des X-Men? La cagoule Wolverine est faite pour vous.

Développée en collaboration avec le département corse de Marvel, elle permet aux plus bizarres d’entre nous de se prendre pour Logan, et se pose comme l’accessoire indispensable à tout cosplay artisanal de Serval qui se respecte, au même titre que les couteaux de camping entre les doigts et la perruque de Matthieu Chedid.

Et si vous préférez prouver votre amour des comics de manière plus classique, il existe des T-Shirts vraiment monstrueux, dont les quelques uns présentés ci dessous.

(suite…)

Read Full Post »

Des fois, j’aimerais être une meuf. N’y voyez aucun sous entendu ou message caché, c’est juste que lorsque je vois les casquettes Marvel x Tokidoki, je me dis que c’est facile d’être craquante quand t’es une fille. C’est vrai quoi, les hommes sont faibles: des jolies baskets (des Jordans de préférence), une casquette Marvel rigolote, un T-Shirt stylé et hop, on se laisse avoir comme des cons, bernés par les apparences. Tandis qu’un gars qui se balade avec un T-Shirt X-Men, il se fait tout de suite traiter d’ado qui veut pas grandir (ou de kiddle pour le terme sociologique). Entre ça et le fait que Chris Evans ait le droit de jouer Captain America après avoir été Johnny Storm dans les 4 Fantastiques, je me dis que la vie d’un fan de comics est vraiment injuste.

Pour voir d’autres modèles de casquettes Marvel x Tokidoki, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

A un moment donné de notre vie, chacun a eu envie d’être son héros préféré. Alors on profitait du carnaval et on s’est tous retrouvé avec une cape rouge déchirée sur le dos en croyant que les bonbons à la menthe nous faisaient perdre nos pouvoirs, avec une ceinture par dessus un pull bleu pour être le chef des Schtroumpfs, et il y en a même qui se sont jetés contre un mur de toutes leurs forces en pensant qu’ils passeraient à travers comme Super Souris (véridique). Sauf qu’il y a des mecs sur Terre, appelons-les les « gros bâtards sales chanceux de merde » dont c’est le métier d’incarner ceux qui nous ont ôté l’envie de grandir. Hayden Christensen (Anakin Skywalker dans Star Wars), Liam Neeson (Qui-Gon Jinn dans Star Wars – Episode 1, Hannibal Smith dans L’Agence Tous Risques, Ra’s Al Ghul dans Batman Begins, Peyton Westlake dans Darkman, Zeus dans Le Choc des Titans) ou Ian McKellen (Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux, Magneto dans X-Men, La Mort dans Last Action Hero) en font presque partie, mais il leur manque encore un petit truc pour faire partie de la liste des 5 acteurs vraiment énervants.

5. Robert Downey JR: Tony Starks (Iron Man), Sherlock Holmes, Charlie Chaplin (Chaplin). Si j’avais su que ça ferait de moi un homme super cool, je me serais mis à l’alcool il y a des années et je serais devenu une vraie épave, juste pour pouvoir enfiler l’armure d’Iron Man, ne serait ce qu’une fois. Juste une. S’il vous plaît.

4. Ray Park: Darth Maul (Star Wars – Episode I), Le Crapaud (X-Men), Snake Eyes (G.I Joe), Le Cavalier Sans Tête (Sleepy Hollow). Bon, force est de reconnaître qu’il maîtrise grave et que chacun de ses gestes comprend un salto et une vrille, et que je me brise le cou rien qu’en le regardant. Le seul truc qui fait que je suis pas si jaloux, c’est que personne ne connaît sa vraie gueule.

3. Hugh Jackman: Wolverine (tous les X-Men). Ok, on peut aussi rajouter Van Helsing et Stanley Jobson (Opération Espadon, juste pour la scène avec Halle Berry), mais franchement, est ce que j’ai besoin d’expliquer pourquoi il est dans le top 3? Wolverine merde. Et le plus énervant, c’est qu’il est vraiment celui qu’il fallait prendre pour jouer Logan.

2. Harrison Ford: Indiana Jones, Han Solo (Star Wars – Episodes IV, V, VI), Rick Deckard (Blade Runner). Même s’il a rien fait de transcendant depuis des années, Harrison Ford restera à jamais celui qui nous a convaincu que dans la vie, il fallait être le mec cool un peu connard et impertinent sur les bords pour plaire aux filles.

1. Samuel L. Jackson: Nick Fury (Iron Man, le futur Avengers), Mace Windu (Star Wars – Episodes I, II et III), Afro Samuraï (il double le personnage principal), Jules Winnfield (Pulp Fiction), John Shaft (Shaft), Rufus (Kill Bill Vol.2). Tout simplement l’homme le plus cool du monde. Tellement cool qu’on lui pardonne même Des Serpents dans l’Avion, The Spirit et Black Snake Moan. Si j’étais noir, je voudrais être lui. Mais sans le béret à l’envers, la barbiche et les lunettes rondes. Faut pas déconner non plus.

Read Full Post »

Il paraît qu’en amour, 3 c’est mieux que 2. Ben quand j’ai regardé X-Men 3: L’affrontement final sur TF1 hier soir, j’ai plutôt eu la sensation de m’être fait sauvagement violer à vrai dire, et qui plus est une seconde fois, la première ayant eu lieu dans un obscur cinéma du nord de Paris. En même temps, fallait s’y attendre: 3 est le chiffre maudit des films de super-héros.

Vous voulez des exemples? Ok. Spiderman 3: le Super Bouffon (fils du Bouffon Vert) ne rime à rien, Venom n’a pas le charisme espéré, l’Homme Sable pourtant techniquement impressionant est aussi lisse qu’une plage de Miami, et le scénario n’est qu’un prétexte à une débauche d’effets spéciaux lors de l’affrontement final improbable. Batman 3: après les deux chefs d’oeuvre de Tim Burton, Batman Forever débarque comme un poil pubien sur la soupe, avec son Double-Face maquillé comme une prostituée du Bois de Boulogne, son Riddler sosie de Desireless et son Batman que personne ne reconnaît malgré son bec de lièvre. Sans parler d’un scénario abominable qui tente de se rapprocher de la série des années 70 avec Adam West, le second degré involontaire et la tendresse des souvenirs en moins. Encore? X-Men 3: les libertés scénaristiques et la continuité invraisemblable me laissent sans voix. Charles Xavier, Scott Summers et Jean Grey meurent, Erik Lehnsherr et Raven Darkhölme perdent leurs pouvoirs, Hank McCoy est Ministre et membre de l’ONU, Caïn Marko n’est pas le demi-frère de Xavier. Et pourquoi pas Rémy LeBeau ventriloque, Nathaniel Essex cousin d’Elisabeth Braddock et James Howlett avec des ailes. On croit rêver.

Mais à bien y réfléchir, c’est sûrement une fatalité, un peu comme un album musical. Pour le premier, on vient de nulle part, personne ne nous attend à part les fans purs et durs qui cracheront quoiqu’il arrive sur le long métrage, parce la couleur des Sentinelles ne correspond pas ou que le Hulk d’Ultimates n’a pas les cheveux aussi courts, ou aussi longs, enfin bref. Il n’y a pas de pression, juste une envie de balancer sur grand écran les petites cases qui nous ont fait fantasmer pendant notre jeunesse, le besoin de réunir des amoureux d’histoires héroïques autour d’un divertissement efficace. Pour le deuxième, c’est autre chose, le premier a marché, le budget est plus conséquent, les fans ont réussi à rameuter leurs copines (lorsqu’ils en ont) ou leurs potes (lorsqu’ils en ont) qui trouvent que vendeur de BD, c’est pas un taf sérieux et qui ne comprennent pas que Superman et Wolverine, ce sont des univers différents, Marvel et DC, les mutants, tout ça quoi. Généralement, c’est l’état de grâce, le film qui allie fidélité au comic original et grand spectacle accessible, le block buster imparable, l’équilibre parfait. D’où un troisième opus raté, où l’argent fausse définitivement la balance, où les producteurs exigent toujours plus de monstres, d’ennemis, de combats, de Pow! et de Shazzam. Le flop, la fin d’une franchise, jusqu’à la prochaine décennie, où le cycle recommence.

Alors que faut-il espérer du prochain Batman de Christopher Nolan ou de l’hypothétique troisième volet des aventures de Tony Starks? Un Mandarin homme d’affaires voulant détruire le monde grâce à son iPhone? Un Homme Mystère qui piège des gens sur Facebook et lance des rayons lasers avec ses oreilles? Prions pour que je me trompe. Même si au final, j’ai beau me plaindre comme les milliers de fanboys en quête d’une éventuelle info sur quel méchant fera face à Peter Parker lors de son prochain combat, je me fais avoir à chaque fois. Je critique, l’impatience me ronge, je refuse pendant 30 secondes, puis je paie ma place et je souris bêtement dès le générique, l’oeil qui brille et les mains qui s’aggripent aux accoudoirs. Parce que de toute façon c’est pas grave, une mauvaise adaptation de comics, ça donne toujours matière à écrire et 10 ans à attendre une nouvelle version, c’est pas si long lorsqu’on aime inconditionnellement.

Read Full Post »

Annoncé depuis plus de 2 ans et prévu pour 2012, le parc d’attractions dédié à l’univers Marvel fait fantasmer les fanboys du monde entier, qui n’auraient pas osé rêver mieux à l’époque où ils jouaient à Theme Park sur Super Nintendo.

Après les craintes liées à l’annonce de la « faillite » de Dubaï, l’ascenseur émotionnel remonte en flèche après que qu’aient été mis en ligne le nom de trois attractions (“Flying with Spidey”, “Fantasticar” et “X-Men: Danger Room”) et les premiers croquis du parc réalisés par Chimera Design. A priori, on pourra donc se balader entre le Daily Bugle et l’Institut pour Enfants Surdoués du Professeur Xavier, éviter les attaques du Docteur Octopus ou visiter le Baxter Buiding. En espérant que Disney s’en mêle et saupoudre le tout de son savoir-faire en matière de manèges et de sites de loisirs.

Et si avec tout ça vous ne faites pas des saltos derrière votre écran, que vous ne convulsez pas comme un junkie parkinsonien en manque et que vous ne hurlez pas « Excelsior! » avec la puissance vocale de Sean Cassidy, c’est que Psylocke a détruit votre esprit avec sa dague psychique et que Jean Grey annihile votre enthousiasme. POW!

Pour voir plus de croquis du parc d’attractions Marvel à Dubaï, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Older Posts »