Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘wii’

Avant de se défoncer à coup de headshots via le Xbox Live sur Halo ou Call of Duty, il y a eu toutes ces heures passées sur GoldenEye. Entassés à 4 autour d’un écran cathodique, chacun avec une manette de Nintendo 64 de couleur différente, à crier à son fidèle co-équipier que la zone est « clear », que tu sois dans la jungle, au coeur d’un temple ou sur une antenne satellite. Les fils s’emmêlaient, on avait pas de casque micro, il faisait rapidement 45° dans la pièce et la mauvaise foi commençait avant même qu’on ait soufflé dans la cartouche pour être sûr qu’elle ne buggera pas. C’était l’époque où il fallait se déplacer chez son pote pour jouer à plusieurs, sans oublier d’emmener sa propre manette et une bouteille d’Oasis, paquet de chips en option. Le temps où Rare nous faisait encore rêver avec Killer Instinct et Donkey Kong Country, en attendant Banjo-Kazooie. Un âge d’or auquel nous pouvons désormais rendre hommage comme il se doit sur Wii, une manette dorée en main. Prépare toi à le payer de ta vie, Janus.

Read Full Post »

Parce que l’engouement général me donne toujours envie de partir dans le sens opposé et parce que je préfère garder un souvenir ému de Moonwalker sur Megadrive, je m’étais convaincu depuis le début que le jeu « Michael Jackson: The Experience » sur Wii (sortie fin novembre) allait être une grosse merde.

Sauf qu’en regardant le trailer ambiance Booba (les vrais savent), je me dis qu’Ubisoft a l’air d’avoir fait du bon travail et que ça peut être marrant au final. Du moment que tu ne joues pas avec un boulet qui te répète en boucle qu’il connait toutes les chorégraphies par coeur et qui t’empêche de te concentrer parce qu’il gesticule à côté de toi alors qu’il n’a même pas de Wiimote dans la main.

D’ailleurs, aucun lien direct mais faudra qu’un jour je je vous parle de mon pote qui touchait 500 francs pour faire des moonwalks en club pendant 20min quand il avait 10 ans. J’y pense souvent, parce qu’il porte encore des chaussettes blanches avec des mocassins. Et ça c’est grave.

Read Full Post »

242 étoiles, 40h de jeu, des centaines de champignons verts cramés, un message de félicitations de la part des développeurs, un titre de Virtuose Intergalactique de la plate-forme. Certainement le Mario le plus difficile auquel j’ai joué malgré la maniabilité ultra précise et instinctive, du genre à te retenir en otage devant ton écran jusqu’à avoir les yeux brûlés par les pixels du nez de Yoshi et à te faire sangloter de joie une fois cet enfoiré de dernier Frère Boomerang terrassé. Et pourtant, je suis ce qu’on appelle communément un squatteur, un soudeur, un acharné, enfin vous voyez le truc, le genre à ne m’arrêter qu’une fois les boutons de la manette cassés à force de les enfoncer comme un forcené.

Ca doit dater de l’époque où j’avais droit à un nouveau jeu tous les 6 mois si j’étais gentil, alors j’essorais chaque niveau jusqu’à tout connaître par coeur, inlassablement, avec toujours le même intérêt (oui, on est fou quand on est petit). 96 – une étoile à Mario World, les bocaux, la cape et la canne de Byrna à Zelda III, 1000G à LEGO Batman, les quarts de coeur, les mondes cachés, les raccourcis à Mario Kart, les persos à débloquer dans Street Fighter, les oeufs à Resident Evil… La satisfaction d’avoir fini un jeu à 100% est un moteur qui ne cale jamais, et te permet de finir God of War PSP en une seule nuit blanche (oui, on continue d’être fou quand on est plus vieux). Et inexorablement, au plus la difficulté est élevée, au plus tu t’entêtes, et au plus la fierté finale est grande.

Le pire, c’est que ça devient limite une corvée à force, comme des devoirs à terminer, impossible de passer à autre chose avec le goût d’inachevé, une bonne sauvegarde est une sauvegarde pleine. Tant de jeux à finir, de DVDs à regarder, de livres à lire, de sites à parcourir et si peu de temps, je vais finir par militer pour la journée de 35h. Encore plus s’ils continuent de sortir des jeux que tu ne lâches pas même une fois terminé dans tous les sens, et que je préfère encore garder sous plastique de peur d’être absorbé dans un gouffre sans fond. Ils ont raison quand ils disent que GTA ou Halo sont une drogue, mais ils se trompent sur un point: les gens qui jouent beaucoup aux jeux vidéos ne deviennent pas violents une fois leur console éteinte. Ils sont trop fatigués pour ça.

Read Full Post »

Avec plus de 40 millions de consoles vendues dans le monde, la XBox 360 s’est imposée comme le bout de plastique HD indispensable à toute installation qui se respecte. Et ça ne va pas s’arranger avec l’arrivée de la 360 version light et de Kinect.

On pensait que la douille de sortir des consoles aussi puissantes (voire plus) et beaucoup plus light était la chasse gardée de Sony avec ses v.2 incessantes, mais non. Microsoft propose une 360 plus fine, plus légère, plus puissante (elle peut désormais lire les jeux en 3D), avec un disque dur de 250Go (contre 120Go pour la Elite), une connexion Wi Fi intégrée, un moteur plus silencieux et une finition noire laquée pour bien voir les traces de doigt et de poussière. Le tout disponible dès aujourd’hui, au même prix qu’une 360 Elite. Et oui, vous avez le droit de vous sentir roulé si vous avez acheté votre XBox il n’y pas très longtemps.

Kinect quant à lui, est le nom définitif attribué au Projet Natal. Rappelez vous: pas de manettes et la promesse de jouer aux jeux vidéos seulement avec son corps, grâce au capteur placé sous la télé contenant un appareil photo, un capteur audio et un détecteur de mouvements. Vous allumez Kinect, il reconnaît votre visage et votre voix et bim, vous commencez à jouer en bougeant dans tous les sens. De quoi attirer de nouveaux joueurs (les filles et les vieux I see you), avec une expérience encore plus poussée et accessible que celle proposée par la Wii. Encore faut il surpasser la crainte d’avoir l’air con à gigoter dans le vide.

Et si vous êtes du genre « c’est pas pour moi ces conneries, donne moi une manette que je joue à GTA ou PES », Microsoft a pensé à vous et a annoncé Star Wars: Force Unleashed 2, Halo Reach, Gears of War 3, Assassin’s Creed Brotherhood, Dead Space 2 ou encore Def Jam Rapstar. Ca devrait être suffisant pour tenir d’ici la fin de l’année, non?

Read Full Post »

*Ceci est un post sponsorisé* Si vous pensez qu’engager Jay-Z et Eminem pour faire la promo d’un jeu video musical était une bonne idée, alors vous n’avez rien compris. Ce que le peuple désire, c’est se briser la voix en hurlant « queee jeee t’aimeuuuh » devant sa télé, c’est porter un perfecto dont les rivets strassés forment un aigle, c’est déchirer son débardeur Ed Hardy pour allumer le feu (oui, le textile de merde utilisé par Audigier est très inflammable). Ce que la foule réclame, c’est U-Sing édition Johnny Hallyday sur Wii.

Pour mieux vous aider à évacuer ce que vous avez en vous de Tennessee, l’édition collector est livrée avec un anus artificiel, mais aussi une hanche en titane, un bébé viet namien et 2 micros, pour interpréter les plus grands tubes du rocker (La musique que j’aime, Marie, Noir c’est noir, Requiem pour un fou, Sang pour sang, Le pénitencier…). Plusieurs modes de jeu sont disponibles (Battle ou Duo, selon votre niveau de complicité avec votre fils), ainsi que 3 niveaux de difficulté (Olympia, Stade de France et Hôpital de Los Angeles). Par contre, le seul accessoire indispensable qui n’est pas livré avec le jeu, c’est l’envie d’avoir envie d’y jouer.

Read Full Post »

Si certains sont trop jeunes pour s’en souvenir, ce n’est pourtant pas la première fois que Sony pompe honteusement le design et concept d’une manette de jeu Nintendo. Oui, vous allez dire que Sony a bien fait mal à Nintendo avec les PS1 et PS2, qu’ils font des jeux d’adulte et pas des trucs de plombier pour gamin, que Sony ça défonce, qu’ils avaient anticipé le virage du CD et laissé tomber les cartouches, ok, on a compris. Mais le pompage de la manette Super Nintendo pour la PlayStation 1, c’était scandaleux, admettez le. Et n’essayez même pas de leur chercher des excuses, surtout pas après qu’ils aient dévoilé leur prototype ultra original de manette qui reproduit les mouvements du joueur. Wahou, vraiment révolutionnaire.

Enfin bref, le PlayStation Move est une manette qui se compose de deux éléments, qui sera compatible avec la caméra PS Eye pour une immersion encore plus importante en HD, et qui sera vendue moins de 100 dollars dès cet automne. Bien entendu, on nous vend une manette beaucoup plus précise que le nunchuk de la Wii, avec une boule qui change de couleur selon l’ambiance du jeu (hop, petit pompage des écrans plats Ambilight de Philips au passage). Du foutage de gueule si vous voulez mon avis. Par contre, les deux logiciels qui vont permettre de jouer et regarder des films en 3D et qui seront disponibles dans quelques mois sur le PSN, ça, ça risque d’être monstrueux.

Read Full Post »

Ne croyez pas ce qu’on vous raconte depuis que vous avez l’âge de cocher vos jouets préférés sur un catalogue Toys’R’Us: pour être gâté à Noël, pas besoin d’être gentil, il suffit de se faire soi-même des cadeaux. Partant de ce principe et le cerveau encore embrumé par le désormais culte « All black everything » de Jay-Z, j’ai décidé de me faire plaisir en remplaçant les santons aux pieds du sapin par des bouts de plastique noir exclusivement. Histoire de découvrir de nouvelles pistes audio sur The Chronic, de me faire une entorse du coude au tir à l’arc et d’exposer un attrape-poussière de plus sur mon étagère déjà ultra chargée. La Sainte Trinité en somme.

Read Full Post »

Older Posts »