Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘web’

A chaque fois c’est la même conversation, les mêmes questions, les mêmes réponses. Le même dialogue de sourds. Du cousin de 11 ans à la tante de 55, impossible d’y échapper. Comment expliquer à des gens dont le cerveau a été lobotomisé par des reportages M6 qui promettent des millions de pétro-dollars à la moindre page web ou qui diabolisent Facebook, que ce n’est pas si simple? Synthétiser ses arguments pour les rendre compréhensibles, faire un cour magistral sur la création d’un site web (non, il n’y a pas de rapport avec une adresse mail), évoquer les possibilités de monétisation sans trop entrer dans les détails, expliquer le système de recommandation et l’avènement de l’ère Facebook après l’ère Google, en utilisant des exemples qui parlent à tous. Et tout en continuant de manger la cuisse de poulet qui refroidit dans l’assiette.

(suite…)

Read Full Post »

Je n’ai pas grandi collé à un ordinateur. Depuis mes premières heures passées à tuer du mutant difforme dans Gryzor ou à viser l’entrejambe dans Robocop sur Amstrad CPC 6128 (pouce en l’air pour ceux qui s’acharnaient sur Bows & Arrows et qui idolâtraient les équipes d’Ocean), il aura fallu de nombreuses années pour que mes doigts reprennent du plaisir à marteler un clavier. A l’époque je faisais un rejet total des PC, que j’ai longtemps associé dans ma tête à des jeux super bizarres qu’il fallait installer pendant des heures et qui se jouaient avec les touches espace et majuscule. Aucun rapport avec les cartouches, sur lesquelles il suffisait de souffler quand ça plantait inexplicablement au milieu du dernier niveau. Il y avait bien l’ordinateur en face duquel j’étais assis chaque mercredi matin quand j’accompagnais ma mère au travail, mais je préférais dessiner sur les larges feuilles du sous main.

Puis le futur est arrivé dans nos vies, on a découvert les ordinateurs portables à 20 000 francs remboursés en 3 ans, disque dur interne de 4go, aussi épais que la Bible. L’ère des émulateurs Neo-Geo, des premiers devoirs universitaires tapés puis reliés, des morceaux en ATRAC, des cartes mémoires de 256ko, des photos 1 million de pixels imprimées depuis chez soi. Pendant des années j’ai navigué sur Internet avec la connexion la plus pourrie de l’univers: obligé d’effacer l’historique et les fichiers temporaires toutes les 10min pour éviter que ça plante, et si tu avais le malheur de cliquer par erreur sur un spam en essayant de fermer ta fenêtre figée, l’écran explosait. Reboot total, une demie heure de vie de perdue. Autant dire que l’idée de passer ma vie sur le web et d’alimenter un blog était aussi présente dans mon esprit que dans celui d’un mineur clandestin à la recherche de diamants au fond d’une mine sierra-léonaise.

(suite…)

Read Full Post »

Pour ceux qui n’ont aucune idée de ce dont je parle, Sneaker Freaker est un crew australien, qui édite entre autre un magazine considéré comme l’une des bibles des fans de baskets. Avec The Sneaker Freaker Museum, ils ont décidé de mettre en ligne une encyclopédie répertoriant toutes les paires sorties, dans toutes les couleurs, histoire de nous faire replonger lorsqu’on retrouve des modèles que notre inconscient nous avait forcé à oublier pour ne pas qu’on craque notre PEL.

2 ans de travail auront été nécessaires pour répertorier 7145 modèles, et les références devraient encore considérablement augmenter avec l’apport des internautes grâce au système interactif mis en place. Une bonne initiative, mais c’est juste dommage que le site sorte exactement en même temps que Sneakerpedia, encyclopédie participative soutenue par Foot Locker et dont le lancement a eu lieu à Londres mercredi (sans moi vu que je n’ai pas pu me libérer, ma semaine a été un énorme fail permanent alors n’en rajoutez pas svp). Mais faut pas leur en vouloir: eux aussi font partie de cette génération qui n’est efficace que lorsqu’elle fait les trucs dans l’urgence et avec des mois de retard.

Read Full Post »

Pour ceux qui ne sont pas habitués aux échanges et autres discussions sur Internet, et qui ne comprennent donc rien aux abréviations courantes, DTC signifie « dans ton cul ». Expression qui s’est imposée au fil du temps comme la digne héritière de « quoi? feur » et autre « ça te dérange tête d’orange », dans la catégorie Réponse Automatique à la question « Où ça? ».

Mais DTC signifie également Dans Ton Chat, site à l’interface dépouillée qui recense les meilleurs dialogues que les chats live aient pu connaître. Imaginez VDM avant que le grand public ne bousille tout, remplacez les mauvaises vannes téléphonées par un humour nerd et des références pointues, et vous obtiendrez le meilleur site de ces derniers mois (approuvé par le plus gros client du Sports Club Café). Le genre de bêtise qui flingue toute ta productivité si tu fais l’erreur de l’ouvrir au bureau, à parcourir dans tous les sens avant que la populace ne vienne troller les pages avec de faux dialogues.

Cliquez ici pour lire le Top 50 de DansTonChat.com, qui contient des perles inestimables

Read Full Post »

Au plus ça va et au plus je me demande à quoi on sert. On essaie de trouver des phases marrantes, des trucs improbables, mais les artistes d’aujourd’hui sont tellement fous qu’ils vont encore plus loin que notre imagination. Depuis qu’il est en prison, Lil Wayne multiplie les activités extra musicales, comme avec son site WeezyThanxYou.com, sur lequel deux blogueurs postent les réponses du MC aux lettres de soutien de ses fans, ambiance parloir numérique.

Donc forcément, j’avais déjà dressé la liste des 5 sites web que Lil Wayne aurait du créer, avec entre autre un site en association avec l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire pour apprendre à bien se brosser les dents et éviter les caries, un site jumelé avec le planning familial de la Nouvelle Orléans qui indiquerait les endroits proches où se procurer des pilules du lendemain (décliné en appli iPhone), et un portail d’assistance juridique gratuite, en partenariat avec les pompiers pyromanes volontaires.

Sauf qu’entre temps, on a appris que Weezy était devenu le Pascal le Grand Frère de Riker’s et qu’il avait un travail en prison, en l’occurrence être à l’écoute des prisonniers suicidaires pour les empêcher de mettre fin à leurs jours. Et là, forcément, une seule et unique question se pose: comment est ce qu’il s’y prend pour les réconforter? Voici les 5 moyens utilisés par Lil Wayne pour empêcher un prisonnier de se suicider.

(suite…)

Read Full Post »

Toujours à l’affût de nouveaux business et parce qu’on entend plus trop parler de son obscur site d’art contemporain collaboratif, Pharrell lance une nouvelle plateforme web baptisée Kidult (contraction de kid et adult).

Partant du principe que les cultures urbaines font partie du quotidien et que les jeunes n’ont pas de véritable média qui leur ressemble, Skateboard P s’est dit qu’il allait proposer un site où les ados retrouveraient du contenu qui les intéresse, sur des thèmes aussi variés que la politique, le sport, la santé ou la culture, le tout sous l’angle urbain.

En gros, il s’est fait la même réflexion révolutionnaire que nous, sauf que lui a des millions de dollars de budget et une notoriété planétaire. Bref, un site de plus à ajouter à vos favoris quoiqu’il arrive.

Read Full Post »

Parce que les hommes et les femmes ne se comprendront jamais, que chaque sexe dispose de ses propres codes et de ses leaders emblématiques, et qu’une aide n’est jamais inutile pour enfin mieux appréhender cet animal complexe qu’est la Femme, j’ai décidé d’établir des fiches complètes sur les différents types de demoiselles que vous pouvez être amené à rencontrer tout au long de votre vie amoureuse. Aujourd’hui, analysons les Blogueuses.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »