Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘us’

Même si l’été est passé et que les barbecues avec ou sans pi-pi-piscine (big up Tony P.) ne sont qu’un lointain souvenir, c’est pas une raison pour arrêter d’organiser des soirées cainries. Et forcément, si vous squattez les clips, films et séries, vous avez toujours rêvé vous aussi d’être affalé dans un canapé ou de danser contre une bombe atomique tout en buvant dans l’un de ces foutus gobelets rouges qu’on voit partout. Sauf que jusqu’à présent, ils étaient introuvables en France (je le sais parce que j’ai cherché désespérément).

Et comme il y a des gens plus malins et business-friendly que moi, ils ont eu la bonne idée d’importer ces verres en plastique en France pour nous permettre de nous croire un instant sur un campus universitaire entre Pharrell et Lauren London. Plus gros que son équivalent français (50ml, soit environ 3 gobelets classiques), réutilisable et recyclable, l’Original Cup est le détail qui transforme une soirée naze en soirée naze mais avec des gobelets cainris, et ça fait toute la différence.

Dispo ici (3,50 euros les 20 gobelets)

Read Full Post »

Je ne suis pas un grand fan de Proof, je ne connais pas très bien les histoires cultes de D-12 et je serais incapable de reconnaître la voix de Kuniva (pour le ventre de Bizarre par contre, aucun problème), mais comme on dit, quand la légende devient plus belle que l’histoire, imprimez la légende. Et la mixtape « Time A Tell » enregistrée en 24h et 2 mois seulement avec que Proof soit abattu devant un club de Detroit, a tout pour être légendaire.

Annoncée un temps puis complètement enterrée à cause des querelles sans fin des ayants droit de Proof qui se disputaient ses quelques milliers de dollars durement engrangés en tant que backer officiel d’Eminem, la mixtape a finalement refait surface et magie d’Internet oblige, elle est en téléchargement gratuit. Histoire de rendre un dernier hommage à celui sans qui le Slim Shady n’aurait jamais existé si l’on en croit le discours d’Eminem à son enterrement. Mais bon, c’est sûrement une légende de plus.

Pour télécharger la mixtape gratuite de Proof « Time A Tell », cliquez ici

Read Full Post »

pole dance championship

Je sais que vous savez bande de coquins, mais je me permets quand même de rappeler que « Pole Dance » est le terme consacré qualifiant l’art de tournicoter autour d’une barre de strip tease en sous vêtements (« pole » signifiant « barre » en l’occurrence). Et vu les talents bruts qui enflamment les strip club américains la nuit venue, il ne fallait pas longtemps avant qu’une Fédération et un championnat national soient mis en place, pour récompenser les meilleures, euh, danseuses dirons nous.

Alors je vous préviens tout de suite: on est plus proche d’un battle de danse et de performances dignes du Cirque du Soleil que d’une soirée ambiance parfums sucrés et lumières tamisées, les candidates étant très souvent plus musclées que sexy. Reste que les gagnantes réalisent des phases tout simplement incroyables, et que les plus fortes parviennent à insuffler de la sensualité au milieu de ce déballage technique, rendant leurs mouvements quasi-hypnotiques. Prends en de la graine Jessica Biel.

Read Full Post »

busta back on my bs

Pour tous ceux qui sont encore déçus de son coup de sang contre les ingés son et de sa (très courte) prestation ce weekend à l’Elysée Montmartre, vous pouvez toujours vous rattraper en écoutant le nouvel album de Busta Rhymes « Back on my B.S. » et soit vous dire qu’il était meilleur avec des locks et avant Dr Dre, soit vous dire que quand même, le mec rappe grave.

Cliquez ici ou ici pour écouter l’album de Busta Rhymes

Read Full Post »

joell ortiz classics mixtape

Joell Ortiz, aka le rappeur new-yorkais qui devait exploser avant de signer sur Aftermath (label de Dr Dre), balance une mixtape ambiancée par DJ Green Lantern, et qui devrait satisfaire les amateurs de vrai rap, de flow ultra technique et de beats classiques.

Joell Ortiz Covers the Classics permet au MC de se balader sur les instrus cultes de T.R.O.Y, What They Do ou Rappers Delight entre autre, et de lâcher des couplets monstrueux, qui font sérieusement mal au crâne. En attendant un hypothétique album de Slaughterhouse, son crew avec Joe Budden, Royce the 5’9″ et Crooked I.

Cliquez ici pour écouter la mixtape de Joell Ortiz

Read Full Post »

rick ross fausses vuitton

XXL, dernier magazine hip hop encore crédible et publié, a décidé de mettre en couverture de son dernier numéro le rappeur de Miami Rick Ross, pour fêter ses excellentes ventes en première semaine (numéro 1 du top avec un peu plus de 220 000 albums vendus). Seulement voilà: dans une tentative de reproduction de l’ancienne couverture culte où Jay-Z exhibait ses Millionaires, Ross a souhaité poser avec ses lunettes Louis Vuitton sur le nez.

En l’occurrence, des fausses lunettes Vuitton, si j’en crois le mail envoyé par les attachés de presse de la marque de luxe au mag, qui indique que « ce modèle n’est pas produit par Louis V., que ces lunettes reprennent le logo LV sans autorisation, que la marque ne sponsorise nullement l’artiste ou le magazine, et que la contre-façon est un délit ». Ouch.

Et ce qui est encore plus dommage, c’est que la phrase d’accroche de la couverture est « Je n’ai jamais eu de problème de crédibilité, et je n’en ai toujours pas ». Ah, vraiment?

La couverture de XXL avec Jay-Z et ses (vraies) lunettes Vuitton si vous (suite…)

Read Full Post »

adidas-fafi

En général, le but d’une collab réunissant deux marques et de réaliser un produit de qualité, mélangeant habilement les points forts des deux intervenants. Sauf que bien souvent, les collabs sont ratées, parce qu’elles capitalisent uniquement sur le nom de l’artiste engagé ou sur une idée de base mauvaise, tout simplement. C’est le cas pour cette paire d’Adidas Honey Mid dessinée par l’artiste française Fafi, disponible dans les prochains mois et qui bénéficie du traitement typique des Cool Cats (So Me, Pedro Winter…). Une superposition de dessins incompréhensibles, qui donne l’impression de regarder un papier peint de chez Castorama (mais j’ai rien contre Castorama hein, ne vous méprenez pas).

undercover hello kitty

De son côté, Undercover réalise des collabs avec l’icône nippone Hello Kitty depuis des lustres et le résultat est en général réussi, mais pour le T-Shirt célébrant les 35 ans du chat le plus kawaii du monde, je suis obligé de sortir mon carton « Fausse Bonne Idée » (Fatal Bazooka si tu nous lis). Parce que sérieusement, est ce que vous vous voyez mettre un tee Hello Kitty qui ressemble à une pub pour les supermarchés Super U? Dispo ici pour environ 70 euros et pour les plus courageux.

adidas def jam

Anniversaire toujours avec les 25 ans de Def Jam, qui s’associe pour l’occasion à Adidas et présente toute une série de modèles dessinés par les artistes phares du label mythique. Avec les anciennes Superstars Run DMC ou les Air Force RocAFella, on était en droit d’espérer une collab réussie nous forçant à témoigner tout notre amour à cette débauche de hip hop authentique… Et bien non, que nenni. Des modèles moches par essence, des couleurs sans aucun rapport avec les artistes, des logos collés un peu partout pour essayer de lancer un pseudo buzz: une ligne de baskets à oublier aussi vite que le dernier album de LL Cool J, chez Def Jam bien sûr. C’est dire.

Plus de photos de la collab Adidas x Def Jam si vous (suite…)

Read Full Post »

Older Posts »