Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘trailer’

Je sais franchement pas quoi en penser. Autant je souriais bêtement devant le premier épisode, comme un gamin qui voit son père faire un tour de magie pour la première fois, autant je me suis endormi devant le 2, malgré l’orgie de transformations et d’effets spéciaux. Alors quand on parle d’un Transformers 3, a priori en 3D, je crains un peu le pire.

J’ai envie de croire que je vais me prendre une énorme gifle au cinéma, du genre qui te fait oublier tes 10 euros + 8 euros de M&M’s et pop corn (x2 si tu as miraculeusement réussi à convaincre une fille de t’accompagner au lieu d’aller voir un film français glauque). Mais le coup de la lune, d’Armstrong qui réactive un énième Decepticon légendaire-surpuissant-qui-veut-détruire-le-monde, ça m’emballe moyen. Même les bruitages mécaniques ne me font plus autant frissonner, et soyons francs, j’ai un vrai problème avec le titre, j’ai envie de rajouter « side » à chaque fois que je le prononce. C’est plus logique et puis « la face cachée de la lune », ça sonne bien pour un film qui va encore nous la mettre profond, fanboys faibles et crédules que nous sommes dans le fond.

Read Full Post »

L’avantage de ne pas travailler dans une banque ou toute autre société où le costume est obligatoire, c’est que tu peux te pointer au bureau avec un sweat à capuche et un sac à dos dans lequel tu trimbales ton ordinateur et tes papiers. Pas besoin de te prendre la tête à t’habiller comme un grand, et tu peux enchaîner avec une soirée en sortant du boulot sans te sentir super mal à l’aise (big up à ceux qui sont déjà allés en concert hip hop avec un 3 pièces). Sauf que pour une fois dans ma vie, je regrette de ne pas travailler à la Défense ou à la City, parce que je n’ai pas de raison valable d’acheter cet attaché-case Iron Man 2.

Fidèle reproduction en aluminium brossé (limitée à 1000 ex.) de la mallette contenant l’armure de secours de Tony Stark, ce porte-document présente de nombreux rangements en cuir et un fond rembourré. Et si vous pensez que 450 euros, c’est cher pour une valise qui n’a même pas de pouvoirs, laissez moi vous préciser que le nom du super héros milliardaire est gravé au laser à l’intérieur. Je vais pleurer un peu dans un coin et je reviens, excusez moi.

Read Full Post »

Depuis que je suis petit, j’ai une sorte de fascination pour les motos, la faute à Tonnerre Mécanique et à ses accélérations à 500km/h sûrement. Et si vous vous demandez pourquoi je n’ai pas passé mon permis pour faire des roues arrières sur le périph le soir, la raison est simple: depuis que mon mollet est resté collé sur un pot d’échappement (je savais pas qu’il valait mieux éviter les shorts), que j’ai vu des gens faire des saltos en quad avant de se briser le corps et que j’ai frôlé la mort sur ma PiWi 80 custom, je suis un peu refroidi.

En tout cas, si un jour je décide de prendre le taureau par le guidon et de zoner en R1 ou en GSX-R, je pense que je protègerais mon corps frêle avec une tenue Tron Legacy. Limité à 500 exemplaires, conforme aux normes de sécurité et réplique exacte du costume des héros du film de Disney, l’ensemble Quorra peut s’avérer dangereux au final, parce qu’on doit se prendre pour un vrai superhéros avec ça sur le dos, et qu’on doit faire n’importe quoi. Comme croire qu’on peut rouler à 500km/h par exemple.

Dispo ici (modèles homme / femme) pour 899 dollars

Pour voir plus d’images de la combinaison Quorra Tron Legacy et des vidéos réservées aux nostalgiques, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Parce que l’engouement général me donne toujours envie de partir dans le sens opposé et parce que je préfère garder un souvenir ému de Moonwalker sur Megadrive, je m’étais convaincu depuis le début que le jeu « Michael Jackson: The Experience » sur Wii (sortie fin novembre) allait être une grosse merde.

Sauf qu’en regardant le trailer ambiance Booba (les vrais savent), je me dis qu’Ubisoft a l’air d’avoir fait du bon travail et que ça peut être marrant au final. Du moment que tu ne joues pas avec un boulet qui te répète en boucle qu’il connait toutes les chorégraphies par coeur et qui t’empêche de te concentrer parce qu’il gesticule à côté de toi alors qu’il n’a même pas de Wiimote dans la main.

D’ailleurs, aucun lien direct mais faudra qu’un jour je je vous parle de mon pote qui touchait 500 francs pour faire des moonwalks en club pendant 20min quand il avait 10 ans. J’y pense souvent, parce qu’il porte encore des chaussettes blanches avec des mocassins. Et ça c’est grave.

Read Full Post »

Parce que tous les éléments étaient réunis dès le départ pour faire un bon film de boule (des costumes, du latex, des masques, du cuir, des fouets et des tensions sexuelles implicites alimentées par les fans de super héros gays), Vivid Ent. a décidé de sortir le DVD Batman XXX – A porno parody, pour le bonheur des fanboys du monde entier. Notamment parce que le film s’adresse plus aux fans de l’homme chauve souris qu’aux fans de porno, malgré la présence de Lexi Belle et Tori Black, figures et corps emblématiques du X cainri (je ne fais que répéter ce qu’on m’a dit), qui donnent une dimension nouvelle à Catwoman.

Les clins d’oeil à la série culte des années 60 pullulent, et outre les scènes d’escalade d’une façade à la verticale façon Universal Soldier et les onomatopées dans tous les sens (KAPOW!), les plus pointus d’entre vous (I see you underscore) auront remarqué la moustache maquillée du Joker en hommage à Cesar Romero, acteur originel qui avait à l’époque refusé de se raser lors du tournage de la série. Le souci du détail est également poussé jusque dans les scènes de porno pur, avec des cadrages improbables et des dialogues second degré qu’Adam West lui même ne renierait pas. Ajoutez à cela un scénario qui n’est pas qu’un simple prétexte à enchaîner les scènes d’orgie (enfin on se comprend, la fiancée de Bruce Wayne enlevée par le Riddler ça reste un peu light), et vous obtenez une oeuvre complètement culte.

Probablement le seul film de cul que vous n’arracherez pas des mains du livreur Amazon pour mettre un terme rapide à ce moment de solitude, et que vous ne vous empresserez pas de planquer derrière le coffret collector du Seigneur des Anneaux ou au fond d’un dossier sans titre au milieu des DivX de Dexter. Allez, n’essayez pas de mentir.

Read Full Post »

[Dailymotion id=xdrzrp]

Je suis un peu perdu. J’ai appris à aimer et considérer Michel Gondry comme un génie, je trouve que Seth Rogen a le bon goût de ne jouer que des rôles marrants et justes, j’aimerais bien passer une nuit avec Cameron Diaz, je considère qu’un film est réussi lorsqu’il y a des véhicules qui se transforment et tirent des missiles, et Le Frelon Vert garde cette part de mystère et de mythologie dûs aux rares épisodes interprétés par Bruce Lee que j’ai pu voir étant jeune. Mais tout mélanger pour en faire un film, là j’ai de gros doutes.

Le trailer est cool, plein de promesses, mais je doute quand même de la capacité de Gondry à réaliser des blockbusters, et je crains que tout ce qui me plaît individuellement chez chacune de ces personnes ne parvienne pas à fusionner en une masse cohérente. Une dream team sur le papier ne donne pas forcément un champion au final, rappelez vous la mauvaise période des Galactics à Madrid.

Read Full Post »

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ces 20 ans passés dans l’industrie musicale l’ont rendu un peu égoïste. Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, RZA a un temps été la figure emblématique du Wu Tang, avant de s’embrouiller pour on ne sait quelle raison (l’argent) avec le reste du crew, crew qui s’enfonce d’ailleurs chaque jour un peu plus dans les abîmes de la mémoire collective.

Avec cet anniversaire, RZA cultive malgré lui cette image du quadragénaire qui fait une crise, et se paie tout ce qu’il n’a pas pu avoir quand il était gamin ou lorsqu’il fallait prendre en compte l’avis de ses potes. Quitte à avoir l’air ridicule et à ne pas se rendre compte que son image atypique a plus que mal vieilli. Des sérigraphies à son effigie (vendues entre 50 et 150 dollars et baptisées « Razor Sharp », « Wisdom » et « Wings ») et un film de kung-fu en direct-to-DVD: on pouvait espérer mieux pour célébrer deux décennies à faire bouger des têtes avec des violons désaccordés et des ambiances obscures.

Dire qu’à une époque on aurait donné notre mère pour avoir un poster de RZA avec un nunchaku dans notre chambre, et qu’on aurait convulsé à l’idée de le voir se battre dans « Wu-Tang vs The Golden Phoenix », une série B mélangeant maladroitement Tarantino et « Histoire de Fantômes Chinois ». Je crois que les idoles, c’est comme le premier flirt d’été en colonie: il vaut mieux conserver un souvenir flou et sincèrement épris, et ne surtout pas chercher à les revoir une fois adulte.

Pour voir les sérigraphies RZA en édition limitée (dispo ici), vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Older Posts »