Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘suede’

Si vous êtes encore tristes d’avoir raté les 1500 x la MJC, vous pouvez toujours vous rattraper avec les New Balance 1500 Red, prévues pour cet automne. Le modèle défonce, la qualité a l’air plus que correcte et le prix raisonnable, je vois pas ce qui peut encore vous empêcher de craquer. Vous pouvez même prendre la violette au passage, histoire de pas regretter d’être passé à côté quand vous les chercherez sur d’obscurs sites web pour trouver votre taille dans 2 ans. Je sais de quoi je parle, évitez vous cette souffrance.

Pour voir plus d’images des New Balance 1500 Red et Purple, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Publicités

Read Full Post »

En général, lorsqu’un rappeur essaie de sampler des sons de jeux vidéos 8bits pour poser dessus, le résultat est coincé quelque part entre la tentative désespérée, le ridicule meurtrier et le mauvais goût pathétique (jusqu’à preuve du contraire, qui devrait arriver bientôt).

Sauf que Pato Pooh, jeune MC suédois un peu moche mais pas trop mauvais, prouve le contraire avec son morceau « Follow Me » enregistré avec Adam Tensta, la caution noire hipster qui se débrouille pas trop mal non plus pour le coup. Un morceau efficace, qui a le bon goût de ne pas verser dans la suffisance de la sonorité électronique vintage, et d’être accompagné d’un clip vraiment frais, bien réalisé et qui sonne juste. Et qui au final, se rapproche beaucoup de Scott Pilgrim dans l’esprit. Donc forcément, j’aime.

Read Full Post »

batmobile_1

Il y a des jours où j’aimerai être suédois, avoir dépensé 1 million de dollars et passé plus de 3 ans sur l’oeuvre de ma vie, pour pouvoir moi aussi conduire ma propre Batmobile. Et si la réplique espagnole de celle utilisée dans Batman Forever était impressionnante techniquement, le modèle qui nous a fait saigner des yeux dans le Batman de Tim Burton gardera à jamais une saveur particulière. Malgré un Michael Keaton plus proche physiquement de Julien Lepers que de Bruce Wayne.

Via

Pour voir plus de photos de cette Batmobile artisanale, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

nike-sportswear-air-max-current-huarache-hufquake-1

A mon époque, il y avait deux types de danseurs: ceux qui mettaient des survêtements, des baskets trouées et des débardeurs pour être à l’aise pendant leurs passages, et ceux qui pensaient que le style vestimentaire faisait partie intégrante d’un battle et pouvait donner un avantage psychologique dans un cercle.

La seconde catégorie était donc toujours au top, baskets neuves et souvent très rares, jeans, et casquette qui prenait cher dès qu’on enchaînait les freezes au sol. Et pour allier à la fois le style et le confort, il n’y avait pas un milliard de solutions: les Nike Huaraches étaient le modèle tout désigné. Basses pour les phases, hautes pour les footwork (ne me demandez pas pourquoi), les Huaraches étaient souvent en double dans l’armoire de tout B.Boy qui se respecte (une paire pour l’entraînement, une pour les battles).

Alors quand je vois l’infâme fusion hybride réalisée par Nike entre les Huaraches et les Air Max 90, je regrette ce temps béni où les Huaraches montantes noires en provenance de Los Angeles étaient le Saint Graal.

puma-suede-fat-lace-3

Et pour les plus old school, ceux qui faisaient des coupoles au Trocadéro avec NTM en 89 ou qui étaient déjà dépassés lorsque Faire Kiffer les Anges a été diffusé, les Puma Suede restent le symbole absolu du break, revenues sur le devant du lino il y a quelques années lorsque c’était hype de mettre des fat laces sur tout et n’importe quoi.

D’où ce modèle dispo ici, qui rend un hommage grossier aux gros lacets et aux coloris originels des Suede, remplaçant au passage les lacets par un élastique. Et confirmant encore une fois que le break, c’était mieux avant.

Si vous voulez voir plus de photos des Nike Air Max Current Huarache et des Puma Suede « Fat Laces », vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

ida5

L’élection de Barack Obama a donné des idées au magazine Playboy, qui a (enfin) élu une femme d’origine africaine pour le titre tant convoité de Playmate de l’année. Bon, elle a un nom imprononçable – Ida Ljungqvist, elle est métisse (un père suédois), elle a grandi en Tanzanie, elle parle trois langues, elle a un diplôme en fashion design et en marketing, et elle a pas vraiment une tête de blédarde à proprement parler, mais soulignons quand même l’initiative et la tentative d’ouverture. Et le fait qu’Ida reste quand même une vrai bombe (an)atomique.

Plus de photos et de vidéos d’Ida si vous (suite…)

Read Full Post »