Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘sneakers’

Internet est complètement fou depuis ce weekend. Pas à cause d’une énième révélation WikiLeaks, d’une improbable annonce de la résurrection de Michael Jackson ou d’une sextape de Beyoncé et Jay-Z. Non, la raison est bien plus importante: la réédition des Jordan XI Concord a été confirmée et le modèle sortira en 2011, probablement à Noël si l’on en croit les releases de Jordan XI de ces deux dernières années. Et là, j’ai envie de chanter « Oh Happy Day » tout d’un coup.

Pour vous c’est un simple bout de plastique noir sur une paire cheloue mais pour les jordanhead, c’est un Graal, au même titre que les VII Bordeaux (elles aussi prévues pour l’année prochaine, merci Jordan Brand). Sorties initialement en 1995, les Concord (en hommage à l’avion) ont déclenché de véritables émeutes lorsqu’une réédition a été mise en vente en 2000. Sur les forums, les histoires de vitrines explosées, de camping devant les shops en attendant l’ouverture et de mecs braqués avec des calibres en sortant de Foot Locker fusent dans tous les sens. Et pour ceux qui n’ont pas eu la chance de survivre à cette folie et qui n’ont pas pu acheter les Concord au prix boutique à l’époque, il faut débourser environ 400 euros sur eBay ou chez des revendeurs pour espérer mettre son pied dans la paire que Jordan portait lors de son retour triomphal sur les parquets, quand il a gagné un nouveau titre NBA après être passé par la case baseball.

Les puristes les plus extrêmes vont prétendre qu’ils ne se déplaceront pas car rien ne vaut les originales, mais ils se mentent à eux mêmes et dans le fond on va tous se démener pour acheter au moins une paire. Alors vous pouvez me faire confiance, la guerre civile la plus destructrice de 2011 n’aura pas lieu en Côte d’Ivoire, mais dans les boutiques qui auront le privilège et la lourde tâche de vendre les Jordan XI Concord. Mark my words.

Read Full Post »

Pour ceux qui n’ont aucune idée de ce dont je parle, Sneaker Freaker est un crew australien, qui édite entre autre un magazine considéré comme l’une des bibles des fans de baskets. Avec The Sneaker Freaker Museum, ils ont décidé de mettre en ligne une encyclopédie répertoriant toutes les paires sorties, dans toutes les couleurs, histoire de nous faire replonger lorsqu’on retrouve des modèles que notre inconscient nous avait forcé à oublier pour ne pas qu’on craque notre PEL.

2 ans de travail auront été nécessaires pour répertorier 7145 modèles, et les références devraient encore considérablement augmenter avec l’apport des internautes grâce au système interactif mis en place. Une bonne initiative, mais c’est juste dommage que le site sorte exactement en même temps que Sneakerpedia, encyclopédie participative soutenue par Foot Locker et dont le lancement a eu lieu à Londres mercredi (sans moi vu que je n’ai pas pu me libérer, ma semaine a été un énorme fail permanent alors n’en rajoutez pas svp). Mais faut pas leur en vouloir: eux aussi font partie de cette génération qui n’est efficace que lorsqu’elle fait les trucs dans l’urgence et avec des mois de retard.

Read Full Post »

Après le gars qui a bidouillé Super Mario World pour faire craquer sa douce, voici le gars qui fait sa demande en mariage avec une Air Force 1 Bespoke. Bon, je ne supporte plus les Air Force depuis un moment, mais il faut avouer que c’est quand même ultra stylé. Il a accroché la bague (énorme) aux lacets d’une paire réalisée chez Nike iD, avec un porte clé et des bijoux de lacets personnalisés. Et le pire, c’est que non seulement il passe pour l’homme idéal auprès de sa femme alors qu’il se fait plaisir à lui même avant tout, mais il devient aussi un héros pour les sneakerheads du monde entier, qui se sentent roulés de ne pas y avoir pensé avant. Les cainris sont vraiment trop forts.

Pour voir plus de photos des Air Force 1 utilisées pour la demande en mariage, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

On est d’accord, c’est le genre de truc que tu ne mettras jamais dans la rue parce qu’il est trop gros, et que les gens vont te charrier en pensant que c’est une chaîne en plastique achetée aux Puces de Clicli. Sans se douter qu’il s’agit en fait d’un pendentif représentant la Jordan XI (« Space Jam » pour les intimes) numéroté et limité à 1996 exemplaires pour faire un clin d’oeil à l’année de sortie, et qu’il est aussi possible de l’utiliser en porte clés.

La définition même de l’achat compulsif, et de l’accessoire qui te fait passer pour un dingue auprès de ta famille. Mais j’ai envie de dire que je m’en fous, parce que selon mes propres critères de mec qui voue un véritable culte à Jordan, c’est un objet tout simplement indispensable.

Pour voir plus de photos du pendentif Jordan XI, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Si vous faites partie des rares courageuses qui ont osé bravé les regards inquisiteurs des gens et qui sont sorties dans la rue avec des Adidas x Jeremy Scott « Teddy Bear » aux pieds, voici un nouveau challenge pour vous.

Reebok s’est associé à Sanrio pour réaliser une version Hello Kitty des PT-20, avec un aspect peluche et un gros noeud plus vrais que nature. Du genre à attirer les chats en rut, qui ne vont pas se gêner pour violer sauvagement vos orteils.

Dispo en 3 couleurs et commercialisé mi novembre, je crois que ce modèle ne va se vendre qu’au Japon (s’il arrive à se vendre d’ailleurs). Parce que perso je ne vois personne d’autre aussi fou que les japonais en matière de mode, ce sont les seuls qui vont oser porter ça. Et c’est pour ça qu’on les respecte.

Dispo ici pour environ 110 euros, et plus d’images si vous cliquez pour (suite…)

Read Full Post »

Depuis que la paire de baskets la plus adulée de tous les temps est disponible aux enchères, tout le monde envisage d’appeler Cofidis, de vendre un bras ou de se marier avec la fille de Tony Musulin pour pouvoir mettre le pied dedans. Estimée à 15 000 dollars, la paire originale d’Air Mag portée par Marty McFly dans Retour vers le Futur 2 il y a plus de 20 ans (merde), est tout simplement légendaire. En partie parce qu’elle se lace toute seule, et qu’à une époque où on se rendait fou avec des lacets tout pourris, c’était le rêve absolu.

Et le fait que Tinker Hatfield (designer mythique des plus belles Jordans) ait demandé une copie de la fiche technique complète des Air Mag pour éventuellement rééditer la paire, n’enlèvera pas la douleur de se dire que quelque part dans le monde, un homme riche va enfin pouvoir s’acheter un bout d’Histoire.

Détail de l’enchère dispo ici

Read Full Post »

On va pas se mentir: la Jordan II est de loin la paire la moins appréciée des fans et donc la seule à rester des semaines entières dans les présentoirs des shops, sûrement parce qu’elle est pas très belle et qu’elle est beaucoup moins travaillée que les autres. Toujours est il qu’elle reste indispensable pour les jordanheads, et que j’étais bien emmerdé entre mon envie d’étoffer ma collection personnelle et mon dégoût profond pour ce modèle que seul Eminem semble adorer (et vous avez qu’à regarder la dégaine du Slim Shady, tout est dit).

Mais grâce au modèle Black & White prévu pour la fin du mois d’octobre, ce débat est de l’histoire ancienne, on peut enfin acheter une paire de II sans avoir l’impression de jeter de l’argent en l’air. Bon, on dirait encore qu’il y a une semelle compensée et on ne comprend pas trop ce que la peau de serpent vient faire au milieu de tout ça, mais le modèle est sobre et portable, et c’est déjà pas mal pour une paire qui n’a pas été dessinée par Tinker Hatfield.

Read Full Post »

Je crois que je deviens fou. Ou que je le suis déjà même. Depuis ce matin je cherche un post à écrire, j’écume le web en quête de la moindre piste à explorer, mais je trouve rien. Foutue rentrée, on dirait qu’Internet s’est arrêté le temps que tout le monde retrouve ses marques et efface son bronzage à l’aide de la lueur de son PC. Alors pour passer le temps, je fais ce que j’aime le plus (non, ce n’est pas trier des photos de culs énormes contrairement à ce que vous pensez): je traîne sur des sites de baskets.

J’ai beau les connaître tous par coeur au point de me rendre compte lorsqu’ils ont changé l’ordre de présentation des paires (je me surprends à croire qu’ils font ça pour me feinter les coquins), je reviens toutes les 2 heures, inlassablement. Et le pire c’est qu’à chaque fois, en plus de vouloir tout acheter en poussant un hurlement façon Tarvold, je bloque sur un nouveau modèle, et je me trouve tout un tas d’arguments indiscutables pour me convaincre de les acheter. Bien souvent, la vérité universelle du portefeuille vide l’emporte, mais seulement une fois que j’ai envisagé de faire un prêt à la consommation sur 10 ans, de vendre un rein ou de devenir le gigolo de Liliane (j’ai déjà un appareil photo si ça peut aider).

Quand je reste trop longtemps sur ces sites, comme c’est le cas aujourd’hui par exemple, mon esprit dérive. Je m’imagine avoir une piscine de baskets (dead stock évidemment) dans laquelle je plonge comme Picsou, en me laissant couler au milieu de ce mélange de cuir, de daim et de plastique avant de remonter à la surface, porté par toutes ces bulles d’air, en apesanteur comme Calogero. Bon quand j’en arrive là, c’est en général le moment où soit je clique sur « Add to cart » avec un sourire de puceau qui voit une paire de seins pour la première fois, soit je ferme mon ordinateur et je me mets en boule dans un coin en sanglotant. Dans le second cas, je deviens détestable, je soûle toute personne qui se trouve dans un périmètre inférieur à 5 mètres autour de moi, jusqu’à ce qu’elle me dise « Ben prends les », histoire de moins culpabiliser ensuite. Un peu comme ces gamins trop énervants à qui tu voudrais mettre une grosse claque parce qu’ils te regardent avec les yeux mouillés et reniflent bruyamment en tentant de formuler une phrase incompréhensible, tout ça parce que tu ne veux pas leur acheter de glace. Pareil. Sauf que là, c’est une glace à 200 euros, et qu’il y en a déjà un bon paquet dans le réfrigérateur. Mais bon, une nouvelle glace, c’est indispensable pour rester frais.

Read Full Post »

Prévue pour novembre, cette version soit disant améliorée des Huaraches montantes me donne envie de casser mon écran. Entre le gros swoosh dégueulasse sur le talon, le scratch en plastique grossier et la semelle qui ressemble à une mâchoire de dinosaure, je ne comprends pas ce qu’ont voulu faire les designers de chez Nike. Surtout que le modèle de base était tout simplement parfait, au point de nous forcer à lâcher 200 dollars dans une obscure boutique de Los Angeles à l’époque. Ca me fend le coeur de les voir manquer de respect à ce point à un modèle que j’ai chéri de tout mon être.

Pour voir plus de photos des Nike Zoom Huarache Trainer (même le nom est naze), vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »