Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘site’

Pour ceux qui n’ont aucune idée de ce dont je parle, Sneaker Freaker est un crew australien, qui édite entre autre un magazine considéré comme l’une des bibles des fans de baskets. Avec The Sneaker Freaker Museum, ils ont décidé de mettre en ligne une encyclopédie répertoriant toutes les paires sorties, dans toutes les couleurs, histoire de nous faire replonger lorsqu’on retrouve des modèles que notre inconscient nous avait forcé à oublier pour ne pas qu’on craque notre PEL.

2 ans de travail auront été nécessaires pour répertorier 7145 modèles, et les références devraient encore considérablement augmenter avec l’apport des internautes grâce au système interactif mis en place. Une bonne initiative, mais c’est juste dommage que le site sorte exactement en même temps que Sneakerpedia, encyclopédie participative soutenue par Foot Locker et dont le lancement a eu lieu à Londres mercredi (sans moi vu que je n’ai pas pu me libérer, ma semaine a été un énorme fail permanent alors n’en rajoutez pas svp). Mais faut pas leur en vouloir: eux aussi font partie de cette génération qui n’est efficace que lorsqu’elle fait les trucs dans l’urgence et avec des mois de retard.

Read Full Post »

Je ne sais pas si c’est parce que j’ai déjà parlé des mecs qui manipulent les cartes comme Gambit (et se font parfois appeler « magiciens » parce qu’arnaqueur c’est un peu péjoratif), mais toujours est il que les gars de Pokerlistings, un site de poker en ligne, m’ont proposé d’écrire un post sur le Poker. Au début, j’ai été franc et j’ai expliqué que je ne voyais pas trop le rapport avec mon blog, puis je me suis ravisé et je me suis dit après tout pourquoi pas, ça peut être marrant (et gratifiant, ne nous mentons pas non plus), et ça me rappelle les freestyles de la belle époque du rap français où il fallait placer des mots au milieu de l’improvisation tout en conservant le sens général et les punchlines. Mais problème: impossible de trouver un thème.

(suite…)

Read Full Post »

Je crois que je deviens fou. Ou que je le suis déjà même. Depuis ce matin je cherche un post à écrire, j’écume le web en quête de la moindre piste à explorer, mais je trouve rien. Foutue rentrée, on dirait qu’Internet s’est arrêté le temps que tout le monde retrouve ses marques et efface son bronzage à l’aide de la lueur de son PC. Alors pour passer le temps, je fais ce que j’aime le plus (non, ce n’est pas trier des photos de culs énormes contrairement à ce que vous pensez): je traîne sur des sites de baskets.

J’ai beau les connaître tous par coeur au point de me rendre compte lorsqu’ils ont changé l’ordre de présentation des paires (je me surprends à croire qu’ils font ça pour me feinter les coquins), je reviens toutes les 2 heures, inlassablement. Et le pire c’est qu’à chaque fois, en plus de vouloir tout acheter en poussant un hurlement façon Tarvold, je bloque sur un nouveau modèle, et je me trouve tout un tas d’arguments indiscutables pour me convaincre de les acheter. Bien souvent, la vérité universelle du portefeuille vide l’emporte, mais seulement une fois que j’ai envisagé de faire un prêt à la consommation sur 10 ans, de vendre un rein ou de devenir le gigolo de Liliane (j’ai déjà un appareil photo si ça peut aider).

Quand je reste trop longtemps sur ces sites, comme c’est le cas aujourd’hui par exemple, mon esprit dérive. Je m’imagine avoir une piscine de baskets (dead stock évidemment) dans laquelle je plonge comme Picsou, en me laissant couler au milieu de ce mélange de cuir, de daim et de plastique avant de remonter à la surface, porté par toutes ces bulles d’air, en apesanteur comme Calogero. Bon quand j’en arrive là, c’est en général le moment où soit je clique sur « Add to cart » avec un sourire de puceau qui voit une paire de seins pour la première fois, soit je ferme mon ordinateur et je me mets en boule dans un coin en sanglotant. Dans le second cas, je deviens détestable, je soûle toute personne qui se trouve dans un périmètre inférieur à 5 mètres autour de moi, jusqu’à ce qu’elle me dise « Ben prends les », histoire de moins culpabiliser ensuite. Un peu comme ces gamins trop énervants à qui tu voudrais mettre une grosse claque parce qu’ils te regardent avec les yeux mouillés et reniflent bruyamment en tentant de formuler une phrase incompréhensible, tout ça parce que tu ne veux pas leur acheter de glace. Pareil. Sauf que là, c’est une glace à 200 euros, et qu’il y en a déjà un bon paquet dans le réfrigérateur. Mais bon, une nouvelle glace, c’est indispensable pour rester frais.

Read Full Post »

Alors que la douleur s’était un peu calmée et que je pensais moins aux innombrables jours (27 en fait) me séparant de la sortie de l’ultime volume et du film Scott Pilgrim, tout s’effondre avec la mise en ligne de ce générateur d’avatar. Pas de bonhomme bleu extraterrestre ici, mais la possibilité de se créer un personnage tout droit sorti du comics / manga de Bryan Lee O’Malley, et de se dire que les cainris sont vraiment trop forts en terme de marketing.

Un site en flash simpliste mais bien foutu, 3 coupes de cheveux et 5 accessoires à utiliser, et on se retrouve à faire une galerie complète de personnages qui ressemblent à rien pendant des heures. On est vraiment con quand on est un fan inconditionnel.

Pour vous créer votre propre version Scott Pilgrimisée , cliquez ici

Read Full Post »

Pour ceux qui ne sont pas habitués aux échanges et autres discussions sur Internet, et qui ne comprennent donc rien aux abréviations courantes, DTC signifie « dans ton cul ». Expression qui s’est imposée au fil du temps comme la digne héritière de « quoi? feur » et autre « ça te dérange tête d’orange », dans la catégorie Réponse Automatique à la question « Où ça? ».

Mais DTC signifie également Dans Ton Chat, site à l’interface dépouillée qui recense les meilleurs dialogues que les chats live aient pu connaître. Imaginez VDM avant que le grand public ne bousille tout, remplacez les mauvaises vannes téléphonées par un humour nerd et des références pointues, et vous obtiendrez le meilleur site de ces derniers mois (approuvé par le plus gros client du Sports Club Café). Le genre de bêtise qui flingue toute ta productivité si tu fais l’erreur de l’ouvrir au bureau, à parcourir dans tous les sens avant que la populace ne vienne troller les pages avec de faux dialogues.

Cliquez ici pour lire le Top 50 de DansTonChat.com, qui contient des perles inestimables

Read Full Post »

Je pourrais faire des raccourcis faciles, du style les fans d’Apple sont des gros nerds, les nerds sont gros et moches ou maigres et moches, donc ils sont tellement en galère qu’ils sont obligés de monter un site de rencontre qui précise tout de suite via leur passion pour Apple, qu’ils sont physiquement atypiques (si vous ne voyez pas de quoi je parle, pensez très fort au vendeur de comics dans les Simpsons, ça vous donnera une vague idée). Mais ça serait faux.

Pour la simple et bonne raison que désormais, tout le monde est plus ou moins fan d’Apple, au grand dam d’ailleurs de ceux qui voulaient se la raconter après avoir pécho la première version US de l’iPhone 2 mois avant sa sortie en France, quitte à se retrouver comme des cons une fois l’appareil inutilisable à cause d’une mise à jour malencontreuse. Parce qu’à une époque on parlait de Walkman et maintenant on parle d’iPod pour désigner un baladeur, que tous les intervenants d’émissions type Confessions Intimes ou C’est Ma Vie ont un iPhone (peu importance leur appartenance sociale), et que tout le monde dans la rue a un iPhone même, au point d’enlever à ce téléphone tout ce qui faisait son charme.

Toujours est il que si vous imaginez déjà ce que donnerait une sextape sur l’écran géant de l’iPad, que vous regardez « Tron » uniquement depuis l’Apple Tv et que vous avez offert une poupée Steve Jobs à votre nièce (oui, il y en a), et que vous êtes bien évidemment célibataire à cause des raisons citées à l’instant, ce site est fait pour vous. D’ailleurs si vous êtes un développeur, designer ou attaché de presse qui cartonne, vous pouvez encore rejoindre l’équipe du site avant son lancement en juin prochain. Et vous noterez au passage qu’il n’existe pas de site de rencontre pour les fans de BlackBerry et c’est bien normal, vu qu’ils n’ont aucun problème en matière de séduction. Mais je dis ça comme ça, hein.

Pour voir la version beta du site Cupidtino (contraction de Cupidon et Cupertino, ville historique de la marque à la pomme) qui permet aux fans d’Apple célibataires de sortir ensemble, cliquez ici

Read Full Post »

Au plus ça va et au plus je me demande à quoi on sert. On essaie de trouver des phases marrantes, des trucs improbables, mais les artistes d’aujourd’hui sont tellement fous qu’ils vont encore plus loin que notre imagination. Depuis qu’il est en prison, Lil Wayne multiplie les activités extra musicales, comme avec son site WeezyThanxYou.com, sur lequel deux blogueurs postent les réponses du MC aux lettres de soutien de ses fans, ambiance parloir numérique.

Donc forcément, j’avais déjà dressé la liste des 5 sites web que Lil Wayne aurait du créer, avec entre autre un site en association avec l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire pour apprendre à bien se brosser les dents et éviter les caries, un site jumelé avec le planning familial de la Nouvelle Orléans qui indiquerait les endroits proches où se procurer des pilules du lendemain (décliné en appli iPhone), et un portail d’assistance juridique gratuite, en partenariat avec les pompiers pyromanes volontaires.

Sauf qu’entre temps, on a appris que Weezy était devenu le Pascal le Grand Frère de Riker’s et qu’il avait un travail en prison, en l’occurrence être à l’écoute des prisonniers suicidaires pour les empêcher de mettre fin à leurs jours. Et là, forcément, une seule et unique question se pose: comment est ce qu’il s’y prend pour les réconforter? Voici les 5 moyens utilisés par Lil Wayne pour empêcher un prisonnier de se suicider.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »