Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘remix’

Je fais partie de ces gens qui ont joué au basket en plein air avec « Aint No Fun » à fond avant de mettre des Tims et de se briser le cou sur du Wu Tang, malgré leur mise en garde. J’ai longtemps préféré l’été à l’hiver, les mélodies faciles, les barbecues fantasmés et les bandanas qui dépassent de la poche, les 40 oz et les Daytons dorées, l’impression que la mort est plus douce au soleil. Je dessinais des pattes de chien sur chaque page de mon agenda, je rêvais d’un AK-47 tatoué sur le torse et je regardais les chapeaux melon sur la Redoute, persuadé que tout le monde serait jaloux de mon style. Et surtout, j’étais convaincu de maîtriser les couplets de « Regulate » et de chanter exactement comme Nate Dogg, if you smoke like I smoke, then you high like everyday.

Hier encore, il n’était qu’un chanteur devenu muet, dont on se moquait comme de Christopher Reeve dans les rares moments où on repensait à lui, trop occupés à encore fêter la disparition de Biggie. Loin des oreilles, loin du coeur, jusqu’à ce que les Internets se transforment en mémorial numérique où tous comparent leur connaissance de la discographie de Nate Dogg dans un concours de kilobits qui frise l’indécence. Sans son décès aujourd’hui je n’aurais pas réécouté ses morceaux dont ce remix extraordinaire de « Regulate » avec Michael McDonald que je n’avais que sur cassette, je ne me serais pas souvenu des filets en fer sur les paniers métalliques, des Fila Grant Hill et des 306 cabriolets vertes, qui nous transportaient en un clin d’oeil sur Crenshaw Boulevard. Alors plutôt que de pleurer sa mort et d’enterrer avec lui la naïveté de mon premier amour, je préfère me dire qu’il a pris exemple sur Malabar et Groquik, et qu’il est parti en vacances sur une île lointaine. Remplie de palmiers, de filles en monokinis et d’herbe bien verte. Après tout, il doit bien exister un paradis pour les gangstas.

Read Full Post »

Les enfants, ne touchez pas à la drogue. Ou sinon vous allez faire comme Brandy, vous allez vous retrouver contre votre gré dans une soirée privée avec R.Kelly et Roman Polanski.

(suite…)

Read Full Post »

1. Qui est ce? Un indice: Beyoncé, ou Cassie, ou une fusion des deux qui serait le fantasme absolu de tout le monde.

(suite…)

Read Full Post »

Vous pensiez qu’il s’était exilé à Hawaï pour arrêter ses conneries de chant auto-tuné et pour enregistrer un album de rap pur et dur, produit par DJ Premier ou Pete Rock? Bah non, Kanye a décidé de sortir un album de comptines pour enfants plutôt, pour que votre petit frère ou votre fille s’endorme en bougeant la tête au son remixé de « Jesus Walks » ou « Touch The Sky ».

Grâce à « Rockabye Baby! Lullaby Renditions of Kanye West« , les bambins pourront faire le signe ROC, danser comme des robots et mettre des bavoirs Louis Vuitton en toute décontraction. Une idée marrante mais si je peux me permettre, je suis content pour toi Kanye et je vais te laisser finir, mais Pierre Perret a chanté les meilleurs comptines de tous les temps. DE TOUS LES TEMPS.

Dispo ici pour 17 dollars

Read Full Post »

On sait que les cainris se sont mis en tête que pour faire des tubes, il fallait piller l’eurodance, et on sait que Stromae est un rappeur belge super respecté qui défonce à la base, sauf depuis qu’il a choisi de faire de l’argent. On sait aussi Lumidee avait disparu plus vite qu’une carte d’identité vierge à Cachan, et que retourner dans l’anonymat peut te pousser aux pires extrêmes.

Par contre, je ne sais pas qui est ce Chase Manhattan, et je ne sais pas s’ils sont fous au point d’être sérieux. A mon avis, ça sent la stratégie géniale de maison de disque pour surfer sur le succès d' »Alors on danse » par tous les moyens nécessaires. Toujours est il que le résultat est, comment dire en essayant de rester poli, une merde infâme et catastrophique qu’on essaie délibérement de nous faire avaler en nous prenant pour des putain de connards abrutis. En gros.

Read Full Post »

A chaque fois qu’une jeune chanteuse vient me raconter sa vie en me disant qu’elle sait au fond d’elle depuis sa plus tendre enfance qu’elle va réussir dans la musique, qu’elle ne peut pas définir son style parce qu’elle a trop d’influences diverses, qu’elle écrit elle même ses textes parce que c’est plus authentique, et qu’elle a ce que toutes les autres rêvent d’avoir (ne me demandez pas, je sais pas de quoi elle parle), je ne peux pas m’empêcher de me dire qu’elle est bidon. Ce qui se vérifie dans 98% des cas.

Et même si la qualité ne conditionne pas forcément le succès commercial, quand je regarde les vidéos de Tiffany Eugenio, premièrement je suis amoureux, et ensuite je me dis qu’il y a des milliers d’artistes talentueux qui ne font pas grand chose en dehors du web, malheureusement pour eux. Alors je pense que tu peux remballer ton discours minable, tes influences banales et tes convictions naïves, il y a des gens vraiment doués devant toi dans la file d’attente.

Plus de vidéos de Tiffany Eugenio (dont un monstrueux « Officially Missing You » de Tamia, et un mignon « Sweet Dreams » de Beyoncé) si vous cliquez ici

Read Full Post »

Impossible d’y échapper depuis quelques semaines: les artistes qui se mobilisent pour collecter des fonds pour Haïti sont partout. Si la qualité artistique peut être contestée (cf la pochette électrique du morceau « Haïti tu n’es pas toute seule »), on a touché le fond de l’escroquerie avec la verson 2010 de We Are The World. Et même si le boss de tous les boss, Monsieur Quincy Jones, dirige à nouveau la plus grosse chorale cainrie du moment, l’impression qui reste en bouche est un peu amère. Peut être moins spontané, forcément moins légendaire, le morceau ne parviendra surement pas à sortir de l’ombre de son grand frère, on en est tous convaincu. Alors avant qu’il ne sombre dans l’oubli plus vite qu’une soirée trop alcoolisée, voici 5 infos à retenir sur « We Are The World » version 2010.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »