Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘politique’

Read Full Post »

Si les smartphones étaient de la politique, l’iPhone serait la droite et le BlackBerry la gauche. D’un côté, un produit unique qui rassemble une majorité aveuglée par son gourou et de l’autre, un groupe qui propose tous les deux mois un nouveau champion sensé défoncer à lui tout seul ses propres camarades et ses adversaires. A chaque fois on espère, on veut croire que les belles promesses se transformeront en relation solide, mais on finit un peu déçus la plupart du temps.

Alors oui, j’ai levé les bras au ciel en me disant que malgré son nom tout pourri RIM allait sortir l’arme ultime avec le Dakota, qui est un Bold doté d’un écran tactile, mais franchement j’ai eu du mal à me convaincre, la légère déception causée par le Torch étant encore trop fraîche. En tout cas du moment que le débat ne se fait pas sur l’insécurité et les vols dans le métro, ça me va. Ca me laisse le temps de réfléchir pour qui voter l’année prochaine.

Read Full Post »

On va pas se mentir: on a tous regardé le premier prime de Secret Story 4 sur TF1 pour voir quelle tête avaient les candidats de cette année. Et en dehors d’une majorité de roux et de belges (ce qui peut naïvement laisser penser qu’on a enfin épuisé le quota de crétins et de blondes en France), une chose est frappante: le casting pue violemment la défaite.

Et pourtant, Endemol avait décidé de sélectionner la crème de la crème pour cette édition, et avait retenu une liste de candidats et de secrets vraiment inédits. Des secrets tellement inédits qu’ils étaient impossibles à trouver en fait.

Pour vous faire une idée des pistes explorées par la production, jettez donc un oeil à la liste des secrets des recalés de Secret Story 4. Impossibles à trouver je vous dis.

(suite…)

Read Full Post »

Pas de politique ni de débat d’idée sans fin ici, le but étant simplement d’évoquer une initiative pour le moins « inédite ». Tournés à Marseille sur l’île du Frioul (rappelez vous le clip de « Petit Frère » d’IAM), les « Accords de Marseille » seront diffusés sur France 5 sous forme d’épisodes de 26min (10 prévus pour le moment). Le concept est simple: 12 jeunes de 18 ans enfermés dans une maison sous l’oeil des caméras doivent trouver une solution au conflit qui oppose les israéliens aux palestiniens. Pour respecter la parité, 6 israéliens et 6 palestiniens ont été choisis, avec un nombre égal d’hommes et de femmes.

Co-écrit par Sophie Nordmann (philosophe franco-israélienne) et Mohamed Ulad, et réalisé par ce dernier (qui est également le mec de Mazarine Pingeot et donc le gendre de François Mitterrand, mais je dis ça je dis rien), le documentaire promet de respecter l’intimité des participants, de ne pas filmer 24h/24, de ne pas « éliminer » de candidat chaque semaine et de ne pas montrer l’intérieur des chambres. Et bien entendu, dans un souci de tuer tout symbole d’espoir ou d’humanisme, de ne pas dévoiler les éventuelles histoires d’amour entre israéliens et palestiniens.

Quand je vois ce projet, je me dis qu’on est vraiment con les gars sérieux. On a laissé des gouvernements entiers se prendre la tête depuis des dizaines d’années et regardé des peuples se faire la guerre et crever sauvagement, alors que la solution était là, juste devant nous: une équipe d’ados encadrés par deux historiens (l’un palestinien, l’autre israélien) va trouver un accord et instaurer la paix. C’est dingue, j’ai l’impression de lire le pitch de Pascal le Grand Frère au Proche Orient. Ou pire: la présentation pour un projet dont le but premier est de gratter des subventions CNC et des aides de l’Etat.

Photo: JR « Face 2 Face »

Read Full Post »

[Dailymotion id=x60vm]

Aujourd’hui, le pays tout entier va se confondre en excuses à travers des fêtes et rassemblements qui mettront en avant le nombre incroyable d’années qu’il aura fallu à l’homme pour reconnaître que l’esclavagisme, c’était vraiment pas cool. Et comme c’est un sujet sans fin, où la culpabilité et la rancune sont souvent poussées aux extrêmes et que le moindre faux pas n’est pas accepté, j’ai décidé de célébrer l’abolition à ma manière. Parce qu’il y a des gens qui en parlent beaucoup mieux que moi, aujourd’hui j’écouterai du dead prez plutôt que des discours politiques hypocrites.

Read Full Post »

Il y a des oeuvres qui vous donnent le vertige et une féroce envie de marcher en costume dans des couloirs interminables en réglant des conflits mondiaux aux incidences historiques. Et le livre « Game Change » (« Changement de jeu » en français, mais tout de suite ça le fait moins) fait partie de cette catégorie. Les journalistes John Heilemann et Mark Halperin y décrivent les coulisses de la campagne électorale de Barack Obama, de sa convocation dans le bureau du sénateur Harry Reid pour lui proposer d’être candidat, à son élection au poste suprême, le tout basé sur des confidences off the record et le témoignage de plus de 200 acteurs de la vie politique outre-Atlantique.

Sorte de mélange des séries cultes (chacune dans son domaine) West Wing et Dallas, le livre, sold out dans la capitale américaine dès le lendemain de sa sortie, expose les relations complexes entre les élus d’un même parti, les stratégies de communication, les alliances et trahisons, et l’influence de l’entourage de chaque candidat. Parce que loin de se concentrer uniquement sur Obama, le livre dévoile également les parcours sineux du couple Clinton et du duo McCain / Palin, avec des révélations plus effrayantes qu’autre chose (Palin aurait déclaré entre autre que le 11 septembre était une opération menée par… Saddam Hussein).

Alors que vous soyez un Josh Lyman en herbe ou pas, « Game Change » se doit de figurer dans votre wishlist sur Amazon (en VO de préférence, sauf si vous plissez les sourcils tous les 2 mots quand vous regardez CNN). Et profitez-en au passage pour ajouter « The Accidental Billionaires ». Ces deux livres vous donneront certainement des idées de bonnes résolutions pour 2010.

Plus d’infos si vous cliquez ici

Read Full Post »

Loin de moi l’idée de lancer un débat houleux, de défendre des valeurs et idéologies quelconques ou de me poser en avocat des causes attaquées, mais le court texte publié par MSN dans un article intitulé « Islam en France: 10 choses à savoir » me laisse un peu perplexe.

Parce que la partie qui évoque les raisons de la reconversion à l’Islam donne des chiffres (10 reconversions par jour en France), cite des exemples de sportifs qui écoutent du rap et propose des explications à ces démarches personnelles, mais sans citer ses sources, en les cachant derrière le terme « spécialistes de l’Islam » (pas de blague sur Diam’s). Il faudra juste nous expliquer ce qu’est un spécialiste, histoire que je puisse m’auto-proclamer spécialiste des cainris par exemple.

Le problème qui peut se poser, c’est que prétendre que les reconversions sont liées à la banlieue, à un rejet de la société occidentale (il faudra m’expliquer pourquoi ils ont cité les joueurs de l’équipe de France de foot alors), et qu’elles doivent être considérées comme un acte politique car la voie privilégiée par ces nouveaux croyants est celle de l’Islam radical, sans citer l’étude ou les observateurs qui l’ont menée, ça peut donner l’impression qu’on a pris un Ticket-Touriste pour visiter les lieux communs. Dommage, car ce genre de sujet gagnerait à être débattu, arguments concrets à l’appui. En même temps, tous les spécialistes vous le diront: lorsqu’on parle sur MSN, on est obligé de faire des raccourcis.

Pour lire l’article de MSN sur l’Islam en France, cliquez ici

Read Full Post »

Older Posts »