Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘paire’

Si vous êtes encore tristes d’avoir raté les 1500 x la MJC, vous pouvez toujours vous rattraper avec les New Balance 1500 Red, prévues pour cet automne. Le modèle défonce, la qualité a l’air plus que correcte et le prix raisonnable, je vois pas ce qui peut encore vous empêcher de craquer. Vous pouvez même prendre la violette au passage, histoire de pas regretter d’être passé à côté quand vous les chercherez sur d’obscurs sites web pour trouver votre taille dans 2 ans. Je sais de quoi je parle, évitez vous cette souffrance.

Pour voir plus d’images des New Balance 1500 Red et Purple, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

On est tous d’accord pour dire qu’hormis la courte période où il portait des Dickies et des hoodies 213, Snoop n’a jamais été une icône de la mode, et je suis gentil en disant ça. Parce qu’entre les bouclettes de pimp, les ensembles avec un imprimé bandana de crip et sa collection Rich & Infamous en collab avec Audigier, Snoop accumule plus de styles horribles qu’un rayon soldes de Pimkie. Et la dernière paire de baskets dessinée avec Adidas n’échappe pas à la règle.

Une forme qui rappelle la plus cheap des Supra (aka les baskets les plus détestables du monde), un énième hommage aux Lakers avec des couleurs mal agencées et des yeux façon Doggystyle sur la languette qui regardent de travers tous ceux qui se moquent du modèle (et il sont nombreux), Snoop parvient à confirmer son statut de mec définitivement ringard. Même la boîte, pourtant réussie, ne donne pas envie de lâcher le moindre dollar pour cette infamie, ce qui tombe bien vu que c’est un modèle unique a priori.

Le plus triste dans tout ça c’est qu’il faudra attendre que Snoop rejoigne Nate Dogg pour qu’il retrouve toute sa superbe et son aura, et qu’on lui pardonne toutes les erreurs commises ces dernières années.

Pour voir plus de photos des Adidas x Snoop Dogg « DoggHouse », vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Un hangar géant, plus de 1000 paires exposées dont 500 de Jordan dead stock (jamais portées), tous les modèles dans toutes les couleurs, la plupart en 4 exemplaires. Les OG, les retro, quelques samples, des produits dérivés, le tout plastifié pour traverser convenablement les âges et éviter d’être abimé par la salive des sneakerheads pris de vertiges. Un propriétaire au nom prédestiné, Jordan Michael, et une collection personnelle estimée à plus d’1 million de dollars. Est ce qu’il faut ajouter quelque chose d’autre pour achever de vous convaincre?

Pour voir l’une des nombreuses vidéos qui donnent envie de pleurer, puis de traquer le moindre indice pouvant aider à localiser le hangar pour venir faire le casse du siècle avec un camion, vous pouvez cliquer ici, et pour plus d’infos sur le ShoeZeum, vous pouvez cliquer ici

Read Full Post »

Je crois qu’on peut affirmer sans se tromper que la Tn Rasta est officiellement la chaussure la plus horrible de l’année. Quand je la regarde, je vois des pantacourts Décathlon, des casquettes avec des piercings sur la visière et des bergers allemands avec un bandana autour du cou. J’imagine aussi des jeans avec des élastiques qui permettent de flotter au dessus de la cheville, un maillot de foot qui se prétend officiel et une fausse casquette Vuitton qui protège une frange plaquée sur le front avec 3kg de gel Vivelle Dop fixation béton, écouteurs enroulés autour des oreilles en option. Autant dire que cette paire va donc être l’une des plus grosses ventes de 2011 en France.

Read Full Post »

Qui dit février dit collections Printemps/Eté qui commencent à filtrer, et envie que le soleil revienne pour pouvoir s’habiller sans craindre les ravages de la pluie sur ses chaussures. D’autant plus si on porte des Bagua, baskets 100% françaises à mi chemin entre la pantoufle et le chausson de ninja (rappelez vous le magnifique modèle Wu Tang).

La nouvelle collection s’éloigne du design original et se rapproche un peu plus des Vans, avec l’ajout de lacets. Franchement moins originale mais plus facile à assumer dans la rue, La Krutno est le genre de paire qui te donne tout de suite un style d’anglais en vacances à Paris. Idéal si pour une fois, tu n’as pas envie de passer pour l’éternel adolescent.

Pour voir plus de photos des Bagua Krutno, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Quand je vous dis qu’Adidas part complètement en couille. Chaque fois je me promets que c’est la dernière fois que je poste une paire designée par Jeremy Scott, et chaque fois il sort un modèle encore plus dégueulasse. Les escarpins roses avec le gros os étaient marrants, mais la paire de baskets inspirées des Flintstones est tout simplement catastrophique. Une abomination impossible à porter, même si tu es une danseuse cainrie avec des « sha », des « k » et des « le » dans ton prénom. Même si tu es toute mignonne et sexy dans ton leggings et ton gros pull en coton qui laisse entrevoir ton épaule, un Blackberry dans la main et une bouteille d’eau dans l’autre, les cheveux attachés pour laisser ton cou respirer. Le regard dans le vide et des écouteurs pour occuper ton esprit pendant que tu attends le métro pour rentrer prendre un bain parfumé aux huiles naturelles, avant de rejoindre ton équipe de copines célibataires. Celles qui se sont jurées de ne jamais s’embrouiller entre elles à cause d’un mec, sauf si c’est Common, Jay-Z ou Trey Songz. Parce que les autres mecs ne veulent que ce corps de rêve que tu entretiens sans relâche, sans se soucier réellement de toi, de tes aspirations et de tes soucis. Mais je crois que je m’égare là.

Read Full Post »

Pour vous c’est un simple bout de daim, pour moi c’est un bout de mon innocence. A l’époque mon père traversait l’Atlantique deux fois par an (j’ai jamais compris pourquoi et je crois que je veux pas savoir) et à chaque fois qu’il revenait c’était Noël en plein été. Le temps béni où je portais un pantalon de culturiste avec des triangles gris imprimés, un T-Shirt Jordan « Rookie Of The Year » et un sac à dos Bulls. J’avais deux rangées de dents comme les requins, une boucle d’oreille Nike du marché et dans le cartable, un Giraya Ninja avec les bras en caoutchouc recouverts de poussière. Je rêvais d’une casquette des Redskins et j’étais encore traumatisé par les Air Tech Challenge jaunes que j’avais eu l’année précédente, dont le coloris improbable semblait rendre fou des gars deux fois plus vieux que moi. En gros, rien ne m’avait préparé à la claque des Jordans VII Bordeaux.

J’ai mis des années à retrouver leur nom, j’avais l’impression d’avoir rêvé, de ne pas avoir mis mon pied dans cette oeuvre d’art multicolore, jusqu’à ce que je retrouve une photo de moi, hoodie / jeans clair / Bordeaux / casquette Bulls. Au top comme René, comme rarement je l’ai été. Comme toutes les paires de cette période, je les ai mises 4 fois par semaine (sauf les jours d’EPS et de basket), pendant un an, le temps que mon gros orteil sculpte une marque indélébile à l’avant, dernière étape avant de trouer complètement le velours gris clair. Au moment de balancer ce bout d’histoire à la poubelle, j’ai découpé la languette que j’ai gardé comme une relique précieuse pendant des années, à côté des systèmes Pump éventrés et des lacelocks des VI volés à Décathlon.

L’année qui a suivi j’ai eu droit aux VIII Aqua, qui m’ont évidemment laissé elles aussi une empreinte indélébile, mais sans comparaison aucune avec les Bordeaux. Alors en avril 2011, si vous n’avez pas de nouvelles de moi pendant plusieurs jours, c’est que je suis blotti en boule avec entre les bras plusieurs paires de ce modèle légendaire qui n’a jamais été réédité en 20 ans. En même temps c’est logique, vu que le Bordeaux se bonifie avec l’âge.

Read Full Post »

Older Posts »