Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘ordinateur’

Je n’ai pas grandi collé à un ordinateur. Depuis mes premières heures passées à tuer du mutant difforme dans Gryzor ou à viser l’entrejambe dans Robocop sur Amstrad CPC 6128 (pouce en l’air pour ceux qui s’acharnaient sur Bows & Arrows et qui idolâtraient les équipes d’Ocean), il aura fallu de nombreuses années pour que mes doigts reprennent du plaisir à marteler un clavier. A l’époque je faisais un rejet total des PC, que j’ai longtemps associé dans ma tête à des jeux super bizarres qu’il fallait installer pendant des heures et qui se jouaient avec les touches espace et majuscule. Aucun rapport avec les cartouches, sur lesquelles il suffisait de souffler quand ça plantait inexplicablement au milieu du dernier niveau. Il y avait bien l’ordinateur en face duquel j’étais assis chaque mercredi matin quand j’accompagnais ma mère au travail, mais je préférais dessiner sur les larges feuilles du sous main.

Puis le futur est arrivé dans nos vies, on a découvert les ordinateurs portables à 20 000 francs remboursés en 3 ans, disque dur interne de 4go, aussi épais que la Bible. L’ère des émulateurs Neo-Geo, des premiers devoirs universitaires tapés puis reliés, des morceaux en ATRAC, des cartes mémoires de 256ko, des photos 1 million de pixels imprimées depuis chez soi. Pendant des années j’ai navigué sur Internet avec la connexion la plus pourrie de l’univers: obligé d’effacer l’historique et les fichiers temporaires toutes les 10min pour éviter que ça plante, et si tu avais le malheur de cliquer par erreur sur un spam en essayant de fermer ta fenêtre figée, l’écran explosait. Reboot total, une demie heure de vie de perdue. Autant dire que l’idée de passer ma vie sur le web et d’alimenter un blog était aussi présente dans mon esprit que dans celui d’un mineur clandestin à la recherche de diamants au fond d’une mine sierra-léonaise.

(suite…)

Read Full Post »

Après une longue absence, le Yellow Carpet est enfin de retour. Même Diddy a allumé son ordinateur pour voir ça de ses propres yeux.

(suite…)

Read Full Post »

Je me rappelle de l’époque pas si lointaine où on utilisait des clés USB de 128mo, où nos ordinateurs avaient 4Go de mémoire et où tu étais le prince de la ville lorsque tu avais une carte mémoire de 256mo dans ton appareil photo. Sauf qu’aujourd’hui entre tous tes gadgets électroniques et ton ordinateur, tu te trimballes avec au moins 2To sur toi, sans efforts. Les critères pour acheter un disque dur externe sont devenus assez flous, et bien souvent c’est le prix et la connectique qui dictent notre choix.

Mais ça, c’était avant que Flash Rods sorte son disque dur de 500Go qui reprend le design de la mythique Delorean de « Back To The Future III ». Une merveille sans nom, où chaque détail est fidèlement reproduit pour te faire convulser pendant que tu transfères à 88mph des fichiers téléchargés illégalement (jeune pirate). Et même si ça l’aurait rendu pas très pratique, ça aurait été quand même marrant que le disque dur ne fonctionne qu’avec une puissance de 1,21 gigawatts.

Dispo ici pour 250 dollars (environ 190 euros)

Read Full Post »

Franchement les gars, vous auriez pu lui donner son Oscar quand même. Que vous ayez aimé ou pas sa prestation dans « Precious », vous connaissez beaucoup d’actrice qui imite aussi bien le visage écrasé contre une vitre? Vous n’êtes qu’une bande de jaloux, tout ça parce que vous arrivez pas à donner l’impression que votre face s’écrase contre votre écran d’ordinateur comme elle. Vous, les ronds de cuir, vous êtes lamentables.

Read Full Post »

Parce que les hommes et les femmes ne se comprendront jamais, que chaque sexe dispose de ses propres codes et de ses leaders emblématiques, et qu’une aide n’est jamais inutile pour enfin mieux appréhender cet animal complexe qu’est la Femme, j’ai décidé d’établir des fiches complètes sur les différents types de demoiselles que vous pouvez être amené à rencontrer tout au long de votre vie amoureuse. Aujourd’hui, analysons les Blogueuses.

(suite…)

Read Full Post »

Je ne sais même pas par où commencer tant le concept est dingue. Parce que jusqu’à présent, Dieu régnait partout sauf sur Internet, Islam Online propose un pèlerinage numérique à tous ceux qui redoutent la grippe A, qui n’ont pas réussi à obtenir leur droit d’entrée sur cette Terre Sainte ou qui lisent le Coran sur leur netbook. Pèlerinage réalisé via Second Life, univers virtuel en 3D, et exemple même du buzz mort né et de la fausse révolution qui a affolé les publicitaires et les médias pendant une demie journée (en bref, le pendant technologique de la Tecktonik).

Il est donc désormais possible d’accomplir l’un des 5 piliers de l’Islam tout en restant confortablement assis devant son ordinateur (l’écran tourné vers l’Est quand même, faut pas abuser), le tout au rythme de « Just Be« , morceau techno de DJ Tiesto. De la djelabbah au bonnet blanc, en passant par le tapis de prière pixélisé, tout est fourni au pèlerin 2.0 pour son Hajj virtuel. En attendant de donner un numéro de carte bleue pour accomplir l’aumône, et de débrancher sa connexion pendant le mois de Ramadan.

Via

Read Full Post »

Plus de 25 ans après le premier volet, qui avait traumatisé toute une génération de geeks avec notamment sa course de motos futuristes, ses duels de disques mortels et ses décors en néons bleus, « Tron Legacy » a la lourde tâche de succéder à un film mythique.

Jeff Bridges reprendra donc son rôle de Kevin Flynn, programmeur surdoué qui s’était fait dématérialiser par un laser le transportant au coeur même d’un ordinateur (oui à l’époque, on ne savait pas ce qu’était un mail et on avait peur des disques durs parce qu’ils allaient contrôler le monde -pas faux en même temps), et laissera exploser son charisme retrouvé depuis Iron Man courant 2010, et en 3D siouplé.

Entre nous, je m’attends au pire après avoir regardé le trailer. Pour avoir revu Tron récemment, le film a très, très mal vieilli, et entre Terminator, Matrix et Traque sur Internet (Sandra Bullock représente), la question des machines et des programmes méchants qui veulent dominer le monde a largement été pliée dans tous les sens. Et je doute qu’un fim Disney ne reste pas accessible et grand public, et pousse la peur des programmes à son paroxysme.

Read Full Post »

Older Posts »