Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘numerique’

(suite…)

Read Full Post »

(suite…)

Read Full Post »

Un rappeur a dit un jour « Si tu achètes une voiture, achète tout de suite la plus grosse, tu le regretteras après ». J’ai pensé au début qu’il avait un complexe qu’il tentait de masquer avec une grosse cylindrée, puis j’ai compris qu’il avait raison en fait. Prenez l’exemple des appareils photos: on achète un 500D, puis on veut tout de suite un 550D pour le remplacer. Et si en plus le 550D est une édition limitée Jackie Chan « Eye of the Dragon » avec une lettre chinoise sur le flash, un tour de cou en cuir et un album photo, le tout délicatement protégé par une housse assortie, c’est foutu, on en rêve la nuit et on devient obsédé.

Kit 550D + 18-135mm, édité à 2010 exemplaires, dispo uniquement en Chine pour 1 100 euros

Pour voir plus de phots du 550D Jackie Chan, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

(suite…)

Read Full Post »

C’est triste, mais il va falloir que je dise adieu à mon Walkman auto-reverse. On aura passé de bons moments ensemble, à rembobiner la bande qui se coince dans les mécanismes, à découper des photos dans les magazines pour en faire des couvertures de K7 inédites, à mettre les piles dans le frigo en espérant qu’elles se rechargent. Mais c’est fini tout ça. Parce que le MiniDisc a fait son entrée dans ma vie.

Imaginez: la qualité d’un CD, la possibilité d’enregistrer des sons depuis n’importe quelle source à l’aide d’un simple câble, et un design épuré en format de poche. Que demander de plus? Presque 10 ans après l’apparition du CD, qui avait déjà sérieusement mis un coup de vieux aux cassettes et autres disquettes, le MiniDisc marque une nouvelle révolution dans le domaine de la musique. Avec une mémoire moyenne de 145Mo par disque (environ 80min), et une autonomie de 4h, les lecteurs MD vont vous permettre de vous balader avec un stock impressionnant de chansons et d’albums sur vous, sans l’encombrement lié aux autres formats. Les premiers albums exclusivement vendus en MD devraient débarquer dans les bacs dans les prochains mois, et il ne va pas falloir longtemps avant qu’on soit tous définitivement convertis.

Et comme on arrête pas le progrès, Sony travaillerait déjà sur le projet SonicStage, un système de numérisation des titres qui permettraient ensuite de déplacer et partager à sa guise les fichiers audios. C’est peut être un rêve fou mais si ça se trouve, dans 10 ans, on pourra peut être avoir des lecteurs de la taille d’une carte de crédit qui lisent uniquement de la musique numérique dématérialisée. Ca serait dingue.

Read Full Post »

…que j’efface les sourcils de Rihanna avant qu’elle n’arrive à lancer une affreuse mode portugaise.

(suite…)

Read Full Post »

Parce que j’en avais marre d’avoir des photos avec un voile et une qualité infâme (qui me donnait l’impression de vous manquer de respect), parce que c’est la première étape d’un travail de fond sur la forme du blog, parce que filmer en HD ça défonce bordel, parce que j’avais envie de lancer une nouvelle catégorie « 7 jours, 7 photos », parce que j’avais besoin de sombrer dans une nouvelle drogue et parce que le monde est plus beau à travers la lentille d’un Reflex, j’ai enfin acheté un Canon EOS 500D.

Read Full Post »

Je ne sais même pas par où commencer tant le concept est dingue. Parce que jusqu’à présent, Dieu régnait partout sauf sur Internet, Islam Online propose un pèlerinage numérique à tous ceux qui redoutent la grippe A, qui n’ont pas réussi à obtenir leur droit d’entrée sur cette Terre Sainte ou qui lisent le Coran sur leur netbook. Pèlerinage réalisé via Second Life, univers virtuel en 3D, et exemple même du buzz mort né et de la fausse révolution qui a affolé les publicitaires et les médias pendant une demie journée (en bref, le pendant technologique de la Tecktonik).

Il est donc désormais possible d’accomplir l’un des 5 piliers de l’Islam tout en restant confortablement assis devant son ordinateur (l’écran tourné vers l’Est quand même, faut pas abuser), le tout au rythme de « Just Be« , morceau techno de DJ Tiesto. De la djelabbah au bonnet blanc, en passant par le tapis de prière pixélisé, tout est fourni au pèlerin 2.0 pour son Hajj virtuel. En attendant de donner un numéro de carte bleue pour accomplir l’aumône, et de débrancher sa connexion pendant le mois de Ramadan.

Via

Read Full Post »

bludzeebludzee_statue

Lewis Trondheim fait partie de ces gens que j’admire, et dont je jalouse en fait le talent et les idées. Après les concepts incroyables des séries Donjon (300 volumes répartis en 3 époques pour conter l’histoire d’un Donjon et de ses habitants), Lapinot (un volume sur deux projette les personnages dans des époques et des styles narratifs complètement différents) et Carnet de Bord (sorte de journal intime dessiné), ou encore de Bleu (bande dessinée pornographique sans image ni personnage ni dialogue), Trondheim s’attaque au numérique et propose une BD inédite et quotidienne pour iPhone, en téléchargement depuis l’App Store.

Bludzee retrace donc en 6 cases parfaitement adaptées au format du téléphone d’Apple les « aventures » d’un chat abandonné dans un appartement par son maître, entre ses discussions sur FaceBook (où il avoue aimer se lécher les fesses) et sa quête de mouches à gober, à travers des strips indépendants ou des arcs selon l’inspiration.

Une histoire par jour pendant un an pour 0,79 euros par mois (ou 8 euros pour la saison complète) avec des bonus réguliers, ça vaut presque autant le coup qu’Haterz, webcomics gratuit qui défonce (advertisement brought to you by Haterz). Et puisqu’on y est, filez donc à la Fnac ou chez Album et achetez tout ce que vous trouverez de Trondheim, vous ne serez pas déçus. Ou alors vous n’avez plus droit de cité sur ce blog.

Read Full Post »

jr favela

Jeune photographe français dont le buzz ne cesse de grandir, JR revient avec une nouvelle installation monstrueuse, comme toujours. Celui qui expose ses oeuvres dans le monde entier et se sert des rues comme galerie d’Art est revenu poser son Reflex dans la plus vieille favela de Rio au Brésil, dont il avait déjà immortalisé les habitantes en imprimant leur portrait sur les toits du bidonville dans le cadre de son projet « Women« .

Mais cette fois ci, JR s’est intéressé aux enfants et a ouvert un lieu de culture accessible à tous au milieu de la favela, la Casa Amarela. En gros, c’est une Maison Jaune adossée à la colline, on y vient à pied, ceux qui vivent là montrent leurs clichés. Soutenu dans sa démarche par Canon, qui a offert des appareils photos (des reflex numériques) et une imprimante aux enfants de la favela afin qu’ils réalisent la première expo de la Casa, JR a filmé les préparatifs et organisé l’évènement culturel majeur de cet été.

Le résultat? Un film à la fois sublime et touchant pour l’histoire qu’il raconte, sur une prod originale de DJ Truk. L’histoire de ces enfants qui voient leur quartier d’un oeil nouveau, et celle d’un gringo venu prouver que l’Art peut être accessible à tous. Il faut vraiment que je me mette à la photo.

Cliquez ici si vous voulez voir la vidéo de JR pour l’ouverture de la Casa Amarela, et vous prendre une grosse claque au passage.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »