Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘mur’

Il y a des films comme ça, qui te donnent l’impression que tu es un rebut de l’humanité, la dernière des merdes qui ne sert à rien et que tu n’as aucun talent, pas même celui d’arriver à retranscrire correctement la puissance de l’oeuvre que tu viens de te prendre en pleine tête. Et si en plus tu en enchaînes deux à la suite comme Julien Lepers, prépare toi à déprimer sérieusement. Du genre remise en question existentielle qui peut déboucher sur des changements de vie radicaux, style je me retire dans une montagne pendant 1 an loin de toute civilisation, pour pouvoir revenir et être le meilleur dans ma discipline. Soit dans la danse à cause de « Turn It Loose« , soit dans l’Art à cause de « Exit Through The Gift Shop« .

(suite…)

Read Full Post »

1. C’est un conspirateur qui a été emmuré vivant il y a des dizaines d’années après que son complot ait été déjoué

2. C’est un artiste fou qui s’est dit que c’était génial de coller un visage à hauteur d’homme sur le poteau d’un pont de Paris, et qui cherche encore un symbole plausible pour justifier la trace de la claque

3. C’est le meilleur mime du monde, capable de se fondre dans le décor tel un caméléon surpuissant et de rester immobile pendant des jours

Quoiqu’il en soit, je suis resté 10 bonnes minutes à fixer ce visage, prêt à sursauter à tout instant au cas où il s’animerait et crierait. L’un des trucs les plus étrangement malsain que j’ai jamais vu.

Pour voir plus d’images, cliquez pour (suite…)

Read Full Post »

Alors que vous vous baladez tranquillement dans la rue avec vos bombes dans le sac, une envie soudaine de toyer un blaze vous prend mais vous ne savez pas qui est l’auteur du travail que vous allez balafrer. Pas de souci, l’appli All City vole à votre secours et transforme votre iPhone en wikipédia du tag.

Grâce à la géolocalisation et un système type 4square, vous obtenez des infos sur les tags autour de vous, l’emplacement des galeries proches ou encore des bios des artistes, le tout étant alimenté en continu par les utilisateurs eux mêmes.

Une appli qui prend tout son sens pour trouver les dernières oeuvres de Banksy à New York par exemple, et vous permettra d’avoir l’air moins con qu’avec un casque énorme sur la tête pendant la visite guidée d’un obscur musée.

Dispo sur l’App Store pour 1,99 dollars

Read Full Post »

Ces derniers temps, le street artist le plus mystérieux et côté au monde a élu domicile à New York, et recouvre les murs de ses collages reconnaissables entre mille. Et quand je vois le dernier en date, accroché à un mur de Chinatown entre Canal Street et Division Avenue, je me dis qu’il n’y a rien à ajouter, non?

Photo: Highsnobiety

Read Full Post »

Pas grand chose à dire, à part que le tirage est vraiment joli et que ça me fait chier de plus avoir de place sur mes murs parce que je ne vais pas pouvoir l’accrocher pour l’instant.

Et pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, ça veut dire que vous êtes passés à côté du tirage en édition limitée réalisé par le crew Haterz et rendant hommage à Guru de Gangstarr (décédé il y a quelques semaines), et ça c’est bien dommage.

Les derniers tirages sont dispo ici, pour ceux que ça intéresse d’encadrer autre chose que du Shepard Fairey, pour changer. Et merci à l’équipe d’avoir pensé à moi sur ce coup, si je fais des T-Shirts Yellow Kid je saurais m’en souvenir.

Pour voir plus de photos du tirage (format A3) « Above the Clouds » réalisé par les Haterz, cliquez pour (suite…)

Read Full Post »

C’est simple: il suffit d’être architecte d’intérieur et d’avoir beaucoup d’argent. Et si en plus vous avez vécu toute votre vie à 15 dans 30m2 à Hong-Kong (ville où chaque centimètre compte), ça peut aider à développer un nombre inimaginable d’idées. Comme par exemple ce concept de murs coulissants développé par Gary Chang pour optimiser (c’est le moins que l’on puisse dire) l’espace du studio familial.

Poussez un mur et vous aurez une armoire, une baignoire, un lit d’appoint, une cuisine, une bibliothèque ou un canapé, le tout dans une ambiance cuivrée grâce aux fenêtres teintées. Et même si au quotidien ça doit être relou et pas pratique du tout d’habiter cet espace aux 24 configurations possibles, et que le risque de rester coincé entre deux parois n’est jamais très loin, avoir un appartement Transformers, c’est quand même la classe.

Read Full Post »

Chaque discipline a sa légende, et en ce qui concerne le street art, personne ne contestera le fait que c’est l’anglais Banksy. En dehors du fait que ses oeuvres se vendent à plusieurs centaines de milliers d’euros, que son exposition au Bristol Museum l’été dernier a provoqué des émeutes, et que pratiquement personne ne connaît sa véritable identité (ce qui ajoute une aura surréaliste à son personnage), Banksy est juste un surdoué et un véritable génie, qui « casse les règles d’une société qui n’en a plus ».

Et si vous en doutez encore, le documentaire / film « Exit Through the Gift Shop » (allusion aux manèges des parcs Disney, où la sortie de secours débouche dans les boutiques collées aux attractions) consacré au vandalisme et qu’il a lui même réalisé, devrait mettre tout le monde d’accord, avec ses interviews inédites, ses poursuites à la Yamakasi et ses images d’archive d’André ou encore Space Invader.

A mi chemin entre Jackass et Writers, le film a fait l’unanimité lors de sa présentation en avant première au Festival de Sundance (si vous ne connaissez pas, regardez Entourage). Et forcément, tout le monde s’est demandé si Banksy était présent dans la salle, surtout lorsque le Directeur de la Programmation du festival a lu une lettre écrite par l’artiste, où il jure que « tout est vrai, en particulier le passage où ils mentent », où il demande « de ne pas raconter la fin sur Twitter » et « de ne pas reproduire les scènes du film à la maison, c’est plus marrant de le faire au travail ». Un génie, je vous dis.

Site officiel du film / Site officiel de Bansky

Pour lire la lettre de Banksy, cliquez pour (suite…)

Read Full Post »

Older Posts »