Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘modèle’

Pour fêter les 15 ans (déjà) de la PlayStation, l’un des boss du Marketing de chez Sony, Ron Eagle, a décidé de se faire plaisir en réalisant un pack ultra collector contenant une PS3, le jeu KillZone 3, le PS Move et deux paires de baskets. Rien que ça.

Et même si les modèles (en l’occurrence une paire d’Huarache et une paire de boots de combat issue de KillZone) ne sont pas vraiment dingues en eux mêmes, le pack est complètement fou et risque de rentrer instantanément dans la légende. D’autant plus qu’il comporte la fameuse mention « for friends and family only », ce qui signifie qu’à moins de débourser plusieurs milliers de dollars sur eBay pour enrichir un pote peu scrupuleux de Ron, vous ne pourrez l’admirer qu’en photos.

(suite…)

Read Full Post »

Dans la série « Collab complètement improbable », je voudrais Reebok, qui a décidé de réaliser deux paires de Pump (Court Victory + Insta Fury) en hommage à Prince/Love Symbol/Appelle le comme tu veux. Je ne m’explique pas ce qui leur est passé par la tête, d’où est venu l’idée de départ et qui a eu le courage ou la stupidité de valider ce projet Purple Rain. Toujours est il que les paires ne riment à rien, et que l’association de l’artiste et de l’équipementier sonne aussi juste qu’un couplet chanté par Booba sans autotune. C’est dire.

Read Full Post »

Pour fêter les 90 ans de la marque, les gars de New Era ont édité un joli coffret collector comprenant une casquette unie et des marqueurs de couleur, qu’ils ont envoyé à 90 diplômés des meilleures écoles de graphisme européennes. Le but étant ensuite d’organiser une exposition itinérante avec les modèles réalisés.

Les premières casquettes proposées sont assez dingues et je vous préviens tout de suite, le coup des marqueurs c’est un peu du foutage du gueule quand on voit ce que les designers ont créé. En gros, c’est un peu comme si on leur avait donné un bout de bois et un peu de mousse, et qu’ils rendaient un Lounge Chair de Eames en échange. On est plus proche de l’oeuvre d’art que du custom classique, soyons francs.

Pour voir les New Era réalisées par de jeunes designers, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Si vous faites partie des rares courageuses qui ont osé bravé les regards inquisiteurs des gens et qui sont sorties dans la rue avec des Adidas x Jeremy Scott « Teddy Bear » aux pieds, voici un nouveau challenge pour vous.

Reebok s’est associé à Sanrio pour réaliser une version Hello Kitty des PT-20, avec un aspect peluche et un gros noeud plus vrais que nature. Du genre à attirer les chats en rut, qui ne vont pas se gêner pour violer sauvagement vos orteils.

Dispo en 3 couleurs et commercialisé mi novembre, je crois que ce modèle ne va se vendre qu’au Japon (s’il arrive à se vendre d’ailleurs). Parce que perso je ne vois personne d’autre aussi fou que les japonais en matière de mode, ce sont les seuls qui vont oser porter ça. Et c’est pour ça qu’on les respecte.

Dispo ici pour environ 110 euros, et plus d’images si vous cliquez pour (suite…)

Read Full Post »

Depuis que la paire de baskets la plus adulée de tous les temps est disponible aux enchères, tout le monde envisage d’appeler Cofidis, de vendre un bras ou de se marier avec la fille de Tony Musulin pour pouvoir mettre le pied dedans. Estimée à 15 000 dollars, la paire originale d’Air Mag portée par Marty McFly dans Retour vers le Futur 2 il y a plus de 20 ans (merde), est tout simplement légendaire. En partie parce qu’elle se lace toute seule, et qu’à une époque où on se rendait fou avec des lacets tout pourris, c’était le rêve absolu.

Et le fait que Tinker Hatfield (designer mythique des plus belles Jordans) ait demandé une copie de la fiche technique complète des Air Mag pour éventuellement rééditer la paire, n’enlèvera pas la douleur de se dire que quelque part dans le monde, un homme riche va enfin pouvoir s’acheter un bout d’Histoire.

Détail de l’enchère dispo ici

Read Full Post »

Je crois que je deviens fou. Ou que je le suis déjà même. Depuis ce matin je cherche un post à écrire, j’écume le web en quête de la moindre piste à explorer, mais je trouve rien. Foutue rentrée, on dirait qu’Internet s’est arrêté le temps que tout le monde retrouve ses marques et efface son bronzage à l’aide de la lueur de son PC. Alors pour passer le temps, je fais ce que j’aime le plus (non, ce n’est pas trier des photos de culs énormes contrairement à ce que vous pensez): je traîne sur des sites de baskets.

J’ai beau les connaître tous par coeur au point de me rendre compte lorsqu’ils ont changé l’ordre de présentation des paires (je me surprends à croire qu’ils font ça pour me feinter les coquins), je reviens toutes les 2 heures, inlassablement. Et le pire c’est qu’à chaque fois, en plus de vouloir tout acheter en poussant un hurlement façon Tarvold, je bloque sur un nouveau modèle, et je me trouve tout un tas d’arguments indiscutables pour me convaincre de les acheter. Bien souvent, la vérité universelle du portefeuille vide l’emporte, mais seulement une fois que j’ai envisagé de faire un prêt à la consommation sur 10 ans, de vendre un rein ou de devenir le gigolo de Liliane (j’ai déjà un appareil photo si ça peut aider).

Quand je reste trop longtemps sur ces sites, comme c’est le cas aujourd’hui par exemple, mon esprit dérive. Je m’imagine avoir une piscine de baskets (dead stock évidemment) dans laquelle je plonge comme Picsou, en me laissant couler au milieu de ce mélange de cuir, de daim et de plastique avant de remonter à la surface, porté par toutes ces bulles d’air, en apesanteur comme Calogero. Bon quand j’en arrive là, c’est en général le moment où soit je clique sur « Add to cart » avec un sourire de puceau qui voit une paire de seins pour la première fois, soit je ferme mon ordinateur et je me mets en boule dans un coin en sanglotant. Dans le second cas, je deviens détestable, je soûle toute personne qui se trouve dans un périmètre inférieur à 5 mètres autour de moi, jusqu’à ce qu’elle me dise « Ben prends les », histoire de moins culpabiliser ensuite. Un peu comme ces gamins trop énervants à qui tu voudrais mettre une grosse claque parce qu’ils te regardent avec les yeux mouillés et reniflent bruyamment en tentant de formuler une phrase incompréhensible, tout ça parce que tu ne veux pas leur acheter de glace. Pareil. Sauf que là, c’est une glace à 200 euros, et qu’il y en a déjà un bon paquet dans le réfrigérateur. Mais bon, une nouvelle glace, c’est indispensable pour rester frais.

Read Full Post »

Prévue pour novembre, cette version soit disant améliorée des Huaraches montantes me donne envie de casser mon écran. Entre le gros swoosh dégueulasse sur le talon, le scratch en plastique grossier et la semelle qui ressemble à une mâchoire de dinosaure, je ne comprends pas ce qu’ont voulu faire les designers de chez Nike. Surtout que le modèle de base était tout simplement parfait, au point de nous forcer à lâcher 200 dollars dans une obscure boutique de Los Angeles à l’époque. Ca me fend le coeur de les voir manquer de respect à ce point à un modèle que j’ai chéri de tout mon être.

Pour voir plus de photos des Nike Zoom Huarache Trainer (même le nom est naze), vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Pour ceux qui ont un peu de temps à perdre et qui ont encore un stock de pâte à modeler qui n’a pas séché dans un coin de leur cave, core77 et Sneaker Freaker organisent le concours 1 hour design Chellenge – Play-Doh Kicks, qui consiste comme son nom l’indique à réaliser une chaussure en pâte à modeler en 1 heure. Et comme personne n’est là pour vous surveiller, on part du principe que vous êtes un minimum fairplay et que vous enverrez pas la photo d’un modèle que vous travaillez depuis une semaine comme un malade avec une équipe de 8 street artists.

Pour participer, il suffit de poster les photos de votre chef d’oeuvre ici avant le 25 septembre, et vous serez peut être celui qui va gagner un abonnement à vie à Sneaker Freaker et un bon d’achat de 100 dollars. Bon c’est loin d’être dingue, mais dites vous que vous le faites surtout pour la gloire, et en mémoire de ces heures passées à tenter de faire un hamburger et des frites comme dans cette foutue publicité mensongère Play-Doh.

Pour voir quelques unes des paires soumise pour l’instant, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Après la très réussie Silver Collection qui célébrait les 25 ans d’existence des baskets qui font de nous des hommes pauvres mais riches de coeur et de style, Jordan Brand revient avec une énième réédition de tous les modèles sortis jusqu’à présent, baptisée For the Love of the Game. Et cette fois ci, la sobriété du blanc et argenté est remplacée par un bleu improbable.

Alors oui, ça va permettre de matcher avec les vieux maillots North Carolina, mais ces modèles ne sont franchement pas indispensables, et selon les images on croirait presque que ce sont des retouches Photoshop ratées. Et je ne parle même pas des modèles Lasers, qui sont tout simplement horribles et dont le caractère ultra collector ne justifie pas le probable prix exhorbitant. Alors à moins d’être un collectionneur ultime, vous pouvez passer votre chemin et garder votre argent et vos forces pour la sortie des Jordan VII Olympics et des XI cool grey. Vous allez en avoir besoin.

Pour voir tous les modèles de la collection Jordan – For the Love of the Game en version normale et Laser, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Qu’elle symbolise le premier titre de champion NBA, la première victoire au concours de dunk ou le retour triomphal sur les parquets, chaque paire de Jordan porte sur sa languette le poids de l’histoire. Et la Jordan VII, sortie initialement lors de la saison 1991-92, est à jamais synonyme de numéro 9, de titre de champion olympique et de Dream Team.

Rééditée dans les couleurs de l’équipe qui nous a fait saigner des yeux lors des JO de Barcelone, la Jordan VII a subi une légère modification par rapport au modèle original: l’ajout d’un ballon de basket en forme de coeur brodé sur le côté, pour symboliser le concept « For the Love of the Game » instauré par la Jordan IX. Est ce que j’ai besoin de préciser que cette réédition est absolument indispensable?

Pour voir plus de photos de la Jordan VII Olympic « For the Love of the Game », vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »