Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘lien’

Trop de posts sans inspiration et trop d’inspirations difficiles à cause des allergies, allergique aux mensonges même si parfois un joli mensonge vaut mieux qu’une triste vérité. En vérité, les mots se bousculent au bout de mes doigts, et je dois faire un choix, choisir c’est renoncer mais je ne renoncerai pas. Trop de thèmes que je ne traite pas mais ne me traite pas de flemme, la flamme parfois vacille, mais elle ne s’éteint pas. Eteindre mon Mac sans Edito en ligne me fait culpabiliser, devenu coupable dépendant de ces quelques lignes qui m’aident à m’évader. L’évasion ne se fait pas forcément loin de tout ni loin de tous, j’ai mis du temps à le comprendre, et se prendre soi même pour un con n’est pas la solution pour oublier. Trop d’oublis involontaires et de mises à l’écart injustifiées, juste montrer à cette future mère que je reste l’un de ceux sur qui elle peut compter. Les gros comptes font les amies bonnes et je l’ai appris malgré moi, l’impression que les mois s’écoulent plus vite depuis le plutonium de Fukushima. Trop temps perdu, impossible à rattraper, une trappe s’est dérobée sous mes pieds d’enfant et j’ai atterri sur des factures à régler. La règle n’existe qu’à travers les exceptions, trop d’ex devenues espions, considéré comme un pion qu’elles désirent seulement parce qu’il dit non. Trop peu de noms retenus par l’Histoire, un mur trop épais pour que chacun ait ses initiales gravées, mais c’est pas grave, on se contente d’exister sur le wall de ses connaissances. La connaissance est sacrée et le savoir est une arme, une arme de paix qui trop souvent rouille dans son fourreau. Le four vient de sonner et me ramène à des considérations tristement ordinaires, l’ordinateur passe en veille suivi de près par le cerveau. Jusqu’ici tout va bien.

Read Full Post »

Il y a celle que j’ai embrassé le dernier jour de colonie, à l’écart des chalets pendant que le soleil se couchait, sans que je comprenne vraiment ce que je faisais. Il y a celle qui est venue s’asseoir à côté de moi dans l’amphithéâtre pour me convaincre de rencontrer sa meilleure amie, et celle qui m’a laissé caresser son dos sous son T-Shirt pendant un slow. Il y a celle qui m’a couvert de cadeaux, celle qui a grandi trop vite lorsque le père de son enfant est parti sans se retourner, celle qui m’a réconforté lorsque le docteur a sorti les radios de ma main. Il y a celle qui paraît 20 ans de moins que son âge, celle qui voit la vie en gris et bleu, et celle qui a préféré fuir ses parents en pleine nuit. Il y a celle qui n’a pas gardé mes clés, celle avec qui on a jamais su se dire les choses, et celle qui ronfle plus fort que moi. Celle qui a prétendu vouloir apprendre à breaker, celle qui est devenue échangiste et celle qui ment encore sur sa virginité. Celle qui a plus de Jordan que moi, celle avec qui c’est mieux ainsi et celle à qui il faut donner des macarons pour avoir le droit de s’asseoir sur le canapé. Il y a celle qui m’a dit un jour de bien choisir celle qui lui donnera des arrières petits enfants, de privilégier l’esprit à l’apparence parce que viendra le jour où la seule activité possible sera la discussion. Il y a celle qui a avoué être amoureuse de moi depuis le jour où on s’est tenu la main en CM2, celle qui envoie des patates par SMS et celle que j’ai sûrement raté pour toujours. Celle qui ne mange que des cookies moelleux, celle à qui je fournissais des alibis pour cacher la vérité à ses 3 petits amis, celle que je traite de racaille et celle à qui j’ai menti sur mon identité. Il y a celle qui a voulu mourir sous mes yeux, celle qui perd tout le temps au Trivial Poursuit, et celle qui m’a appris que rien n’est gratuit. Celle qui m’a vu tel que je suis dans le fond, celle que mon pote appelait Thandie, celle que je croise dans le métro lorsque je pars trop tard et celle qui ressemble à un raton laveur les jours de pluie. Celle qui a le goût fraise, et celle qui a le goût vanille. Et surplombant le monde assise sur son trône, il y a celle que je suis sûr d’aimer toute ma vie.

Read Full Post »

Je ne suis pas un grand fan de Proof, je ne connais pas très bien les histoires cultes de D-12 et je serais incapable de reconnaître la voix de Kuniva (pour le ventre de Bizarre par contre, aucun problème), mais comme on dit, quand la légende devient plus belle que l’histoire, imprimez la légende. Et la mixtape « Time A Tell » enregistrée en 24h et 2 mois seulement avec que Proof soit abattu devant un club de Detroit, a tout pour être légendaire.

Annoncée un temps puis complètement enterrée à cause des querelles sans fin des ayants droit de Proof qui se disputaient ses quelques milliers de dollars durement engrangés en tant que backer officiel d’Eminem, la mixtape a finalement refait surface et magie d’Internet oblige, elle est en téléchargement gratuit. Histoire de rendre un dernier hommage à celui sans qui le Slim Shady n’aurait jamais existé si l’on en croit le discours d’Eminem à son enterrement. Mais bon, c’est sûrement une légende de plus.

Pour télécharger la mixtape gratuite de Proof « Time A Tell », cliquez ici

Read Full Post »

Tic de langage et bagage culturel obligent, on a tendance à rajouter « la famille » à chaque bout de phrase, à considérer nos potes comme des frères, nos voisins comme des cousins et les meufs qu’on peut pas serrer comme des soeurs. Sans parler du fait que le hip hop reste pour beaucoup une communauté aux allures de grande famille, où tout le monde se connaît même lorsqu’on ne s’apprécie pas, un peu comme cet oncle éloigné que l’on a vu que sur des vieilles photos.

Sauf que pour la plupart des artistes, s’appeler « la famille » s’avère tout à fait logique et naturel car ils partagent un véritable lien de sang. Lien qu’ils n’exposent pas forcément d’ailleurs, d’où le projet de monter un arbre généalogique du hip hop français et américain, qui relierait chaque artiste à ses parents. Une sorte de post participatif où chacun apporte ses infos et sa branche à l’édifice, pour obtenir un poteau électrique généalogique complet (parce qu’ici c’est la rue t’as vu la famille).

Et parce qu’il faut bien commencer quelque part, quelques liens de parenté en vrac: Ciara est cousine avec T.I et Smoke de Field Mob, Monica est la cousine de Ludacris et de Polow Da Don, qui par contre n’ont aucun lien entre eux. On sait aussi que Dr.Dre et Warren G sont demi frères, que Snoop Dogg est cousin avec Brandy et Ray-J, que Dave Hollister et K-Ci & Jo-Jo sont cousins également, tout comme Avant et R.Kelly. Et qu’il y a un lien plus ou moins obscur entre Flavor Flav, RZA, GZA et Ol Dirty Bastard, voire LL Cool J (le tout à vérifier bien évidemment).

Et de notre côté de l’Atlantique, les cousins fameux ne manquent pas, comme Arsenik et Passi, tout comme les frères improbables, type Youssoupha et Philémon, ou Pit Baccardi et Dosseh. Sans parler des évidents comme Shurik’N et Faf la Rage. Et vous, vous en voyez d’autres?

Read Full Post »

edito-fin-semaine-yellow

C’est dur d’être un bloggueur. Enfin, je veux dire à mon petit niveau. Lorsqu’on dirige un blog suivi par des dizaines de milliers de lecteurs quotidiens, que notre classement Wikio ne compte pas plus de deux chiffres depuis un bon moment et que cela nous confère la Vérité Absolue, c’est facile d’être un bloggueur. Mais lorsqu’on fait partie de cette masse diforme qui se dispute le moindre lien entrant, la réalité est un peu différente.

(suite…)

Read Full Post »

lynwood rose mixtape

Présentée par Think Differently Music Group, Lynwood Rose est une mixtape sortie des ténèbres qui regroupe des morceaux des artistes préférés des amateurs de Soul / Nu Soul / Hip Hop, en l’occurrence Q-Tip (qui revient en concert  début juillet), Raphael Saadiq (également en concert -complet- deux soirs d’affilés début juillet, le mec tourne plus en France que la plupart des artistes français), et D’Angelo (qui essaie d’être sur le retour, mais c’est pas gagné). Un peu de vibe soulful ne peut pas faire de mal pour commencer la semaine.

Cliquez ici pour écouter la mixtape, et le tracklisting complet si vous (suite…)

Read Full Post »