Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘kaws’

Je sais pas pourquoi ils ont mis autant de temps à faire ce T-Shirt, qui est le modèle le plus évident à réaliser lorsqu’on met en place une collab entre BAPE et Original Fake. Il aura fallu attendre que la marque de Kaws fête ses 4 ans pour que Baby Milo subisse le même traitement que le Companion, et soit disséqué pour le bonheur des fans de singes et de yeux en croix. Même si je suis sûr que sur les marchés hong-kongais et dans les boutiques perdues de Châtelet, les rois de la contrefaçon proposent déjà ces modèles depuis un an.

Read Full Post »

Ultra prolifique en 2009 puis relativement discret depuis quelques mois, Kaws revient sur tous les blogs avec un nouveau toy, qui ne devrait pourtant pas faire l’unanimité. Son Companion Dissected fétiche est donc encore une fois décliné en un set complet (100% – 400% – 1000%) de Be@rbrick par Medicom, avec une version toute grise (en attendant la future version noire / multicolore).

Si l’on met de côté l’aura qui enveloppe chaque sortie d’un gros toy de Kaws, le set n’est pas particulièrement beau, et il est même franchement moins réussi que le précédent. En tout cas, ça va être un bon indicateur pour voir l’état de santé du marché du designer toy, en fonction du nombres de minutes écoulées avant que le set soit sold out, et de son prix de revente sur ebay.

Read Full Post »

Ne croyez pas ce qu’on vous raconte depuis que vous avez l’âge de cocher vos jouets préférés sur un catalogue Toys’R’Us: pour être gâté à Noël, pas besoin d’être gentil, il suffit de se faire soi-même des cadeaux. Partant de ce principe et le cerveau encore embrumé par le désormais culte « All black everything » de Jay-Z, j’ai décidé de me faire plaisir en remplaçant les santons aux pieds du sapin par des bouts de plastique noir exclusivement. Histoire de découvrir de nouvelles pistes audio sur The Chronic, de me faire une entorse du coude au tir à l’arc et d’exposer un attrape-poussière de plus sur mon étagère déjà ultra chargée. La Sainte Trinité en somme.

Read Full Post »

stussy-skull-mat-g1950-gallery-1950

Si votre tapis Kaws – Companion Dissected a trop pris la poussière et les taches de sauce, ou que votre peau de bête a pris feu à cause de la cheminée trop proche, il est temps d’acheter le tapis Skull Rag Mat édité par Gallery 1950 (ceux là même qui avaient réalisé les serviettes Kaws, encore lui) pour Stussy.

Disponible ici en noir et blanc comme les T-Shirts mis en vente en même temps, il faudra compter environ 80 euros pour acheter ce tapis qui devrait facilement s’intégrer dans votre intérieur de collectionneur de street art ou de jeune Emo aux yeux maquillés. De quoi rendre verte de jalousie votre cousine de 16 ans.

Read Full Post »

dc flyer

Loin de moi l’idée de faire des live report, des compte rendus d’expo ou des reportage photos, mais à la demande de _WSUP_, voici quelques photos rapides de l’expo DC Shoes x Shoes Up organisée tout le mois de septembre à L’Imprimerie, galerie attitrée du magazine consacré aux sneakers.

L’intégralité des collabs réalisées par DC avec des artistes comme Kaws ou Shepard Fairey (au passage, mini fail avec la faute de frappe sur le visuel du créateur d’Obey, dommage), des tenues de snow collector, des vélos custom, des faux fluo kid trop jeunes pour avoir connu les 80’s, un open bar où les softs sont bannis (obligé de mendier un verre de Quézac chaude), et deux stripteaseuses blondes qui se dandinent lacivement sur de l’electro hype devant vos potes médusés: tous les ingrédients étaient réunis pour passer un bon moment.

Mais pas trop longtemps hein, yavait le match ensuite. Enfin, la bagarre générale de 90 minutes qui ressemblait vaguement à un match de foot.

Pour voir quelques photos de l’expo, vous pouvez (suite…)

Read Full Post »

original-fake-kaws-dissected-companion-glow-in-dark-01-570x462original-fake-kaws-dissected-companion-glow-in-dark-03

Il y a des toyz mythiques dont on a tous entendu parler mais que peu d’entre nous ont la chance de posséder: le Be@rbrick 1000% Chanel, le tabouret Labit par Kozik, le Black Polito de Rolito, le premier sextoy de Tera Patrick… Et a priori, il faut rajouter à cette liste non exhaustive le Companion Dissected Glow in the Dark de Kaws, prétendument produit à seulement 2 exemplaires dans le monde.

Alors que le premier dort tranquillement dans les bureaux de Medicom à Tokyo, le second trônerait au milieu d’une collection personnelle à Shangai, et brillerait en vert et bleu chaque soir pour le plaisir d’un homme plus chanceux que le créateur du toy lui même.

Alors, Original Fake ou véritable fake? En tout cas, même si c’est un faux, ça ne me dérangerait pas d’en avoir un.

Read Full Post »

C’est l’été, ya ceux qui partent, et ceux qui partent pas comme dirait Beufa. Pour ceux qui partent, saluez Banksy pour moi et pour ceux qui partent pas, il fait trop chaud pour rester toute la journée à chercher des photos de dingues sur Internet, alors rechargez la batterie de votre Reflex numérique et sortez réaliser vos propres photos pour alimenter votre blog ou vos discussions du samedi soir autour d’une bière. Et si vous ne savez pas par où commencer et que vous êtes dégouté d’avoir raté Dran à la Galerie Bailly, voici 5 expositions que vous auriez déjà dû voir.

bob l eponge expo

5. Bob l’Eponge @ Pavillon de l’Eau. Parce que Bob est un héros culte des années 2000, que c’est recommandé par Geek&Girly et son geekyboy (merci à elle pour la photo au passage), que ça reprend des toiles de maîtres façon Bikini Bottom et surtout, parce que c’est gratuit. Et d’un point de vue personnel, parce que le badge « Yellow is the new Black » n’est pas en vente et qu’il n’est exposé que là bas. Fuck.

cartier l atlas

4. Né dans la Rue @ Fondation Cartier. Parce que les oeuvres de L’Atlas, JonOne et Seen sont simplement monstrueuses, que ça fait toujours plaisir de voir des tags grands formats en plein air sans avoir peur de se faire percuter par un métro, qu’une rétrospective est toujours intéressante (même pour critiquer les choix), et surtout, parce que la phrase « Né dans la Rue à la Fondation Cartier » est vraiment marrante.

expo-vraoum-maison-rouge

3. Vraoum! @ La Maison Rouge. Parce que ça présente plus de 200 planches originales et rares de bande dessinée et 50 oeuvres d’Art contemporain, que c’est moins loin et plus ouvert que le Musée de la BD en Belgique, que ça met en avant les oeuvres qui ont inspiré Murakami ou Erro, et surtout, parce que ça explique le poids qu’ont eu des personnages cultes comme Tintin, Superman, Astro Boy, Mickey, Astérix et Yellow Kid. Sisi je vous assure.

expo kandinsky au centre pompidou

2. Kandinsky @ Centre Pompidou. Parce que ses oeuvres ont une valeur inestimable, que c’est plus simple que d’aller au Musée Guggenheim à New-York, que ça termine bientôt, et surtout, parce qu’il figure surement dans la liste des artistes préférés de votre artiste préféré.

jr stages perrotin

1. Stages @ Galerie Perrotin. Parce que rien à foutre de Lance Armstrong mais sa fondation LiveStrong est soutenue par Nike dans la lutte contre le cancer, que des oeuvres de Kaws, Hirst, Murakami, Shepard Fairey ou encore JR (photo G&G) ont été réalisées spécialement pour l’occasion, qu’ils étaient tous présents lors de l’arrivée du Tour de France (sans les bobs Ricard), que celle là aussi se termine dans vraiment pas longtemps, et surtout, parce que pour une fois qu’une expo aussi lourde commence à Paris avant de parcourir le monde, ça serait con de passer à côté.

Read Full Post »

swizz tableau hommage mj

Ca ne lui suffit pas de tatouer des araignées horribles sur les épaules de ses potes, il faut en plus qu’il se prenne pour un artiste peintre en réalisant un tableau hommage à Michael Jackson.

Sous prétexte qu’il a deux 1000% posés sur son meuble, Swizz Beatz s’est pris pour Kaws et a peint une toile aussi inutile que moche. Enfin, je devrais plutôt dire qu’il a découpé et collé une photo aggrandie de MJ sur un fond rougeâtre digne de mes oeuvres de maternelle pour la Fête des Pères, en faisait croire au monde entier qu’il déchire grave en tant qu’artiste peintre.

Franchement, donnez moi 2 minutes sur Photoshop et un tube de gouache et je suis Banksy alors.

Read Full Post »

kaws-no-future

Bon, je sais que je devais arrêter avec Original Fake parce que je vous soule à chaque fois et que je poste souvent les nouveautés de la marque, mais tout ça c’était avant. Avant que ne soit dévoilé le No Future Companion réalisé par Kaws et Hajime Sorayama, illustrateur japonais mondialement connu grâce à son coup de crayon unique et ses robots sexy. Avant de prendre une claque de 30cm de haut pour 3kg, et d’une valeur de 1000 dollars. Avant qu’on bascule des toyz vers les oeuvres d’art, avec un niveau de détail impressionnant. Avant que je vende un rein en espérant acheter cette sculpture métallique, disponible en noir ou argent à partir du 27 juin.

Pour plus de photos du No Future Companion, il faut (suite…)

Read Full Post »

porte-cle-original-fake-kaws-chum

Après les porte-clés Companion, Kaws reprend un autre de ses personnages phare, le Chum, dont les premiers modèles sont sortis il y a plus de 10 ans déjà. Une fois de plus, plusieurs coloris (dont un transparent) seront proposés, et le charm mesurera environ 3 cm, pour un prix avoisinant les 20 euros. Dispo chez Colette (who else?) à partir du 26 juin. J’en ai marre de leur donner tout mon argent d’ailleurs.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »