Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘jouet’

Il n’aura pas fallu attendre 2012 pour que mon monde touche à sa fin. La lumière jaune disparait lentement, et je profite de chaque instant. Ma courte vie s’agite devant mes yeux sans lunettes 3D, et mon esprit vagabonde d’un moment à un autre. Cette phase de Mobb Deep résonne dans ma tête, « I’m only 19 but my mind is older », et je souris. J’ai combattu des militaires américains, livré des batailles sans fin contre des chevaliers en armure d’or, terrassé des ninjas au corps élastique, piloté des motos-hélicoptères et pris d’assaut des vaisseaux extraterrestres. Fut un temps où je franchissais des kilomètres d’un seul bond, où ma voiture roulait sur les murs, où je pouvais rester immobile sous l’eau pendant des heures, où chacun de mes tirs était fatal. Je me suis roulé dans la poussière, caché sous des brindilles d’herbe, protégé derrière une boîte à chaussure. J’ai voyagé aux quatre coins du globe dans ce sac à dos usé, confortablement installé toujours à la même place, devinant les paysages à travers la fermeture éclair entrouverte. J’ai survécu à une amputation de la jambe et aux vis dans le genou, à l’arrivée d’ennemis électroniques, j’ai enterré de mes mains mes frères dans un cimetière de cartons humides. Les dernières années de ma vie ont été plus paisibles, le repos du guerrier, trônant fièrement sur un vieil écran cathodique, engagé dans une ultime bataille contre la poussière. C’est toujours difficile de déterminer quand il est temps de fermer un tiroir, mais je crois que le moment venu, on le sent au fond de ses tripes. La lassitude a eu raison de moi, et l’envie de rejoindre les miens a remplacé la fierté qui permet au dernier survivant de rester debout. J’ai compris qu’à l’intérieur de ce tiroir refermé, ce n’était pas l’oubli qui m’attendait, mais l’immortalité. Parce qu’après tout, les choses n’ont que l’importance qu’on leur accorde.

Read Full Post »

Un artiste qui fait des toys en série limitée à l’effigie d’autres artistes adeptes de la série limitée, on peut dire que la boucle est bouclée comme sur le pantalon d’un nerd encore vierge. Mike Leavitt a décidé de rendre hommage à Banksy, Koons, Murakami, Hirst ou encore Ron English en réalisant des figurines limitées à 10 exemplaires par modèle, chacune reprenant le style spécifique de chaque artiste. Donc autant dire que vous ne poserez jamais vos petits doigts de collectionneur sur ces jouets déjà légendaires. Ou si vous y arrivez, j’insiste pour savoir où quand comment combien, et qui vous avez dû assassiner pour arriver à vos fins.

Pour voir toutes les photos des figurines, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Quand le plus fort des terriens rencontre le plus fort des kryptoniens, ça donne un numéro collector paru en 1978, et une statue hommage de 23cm qui fait se lever les bras de tous les fans de super-héros au sens large. Est ce un oiseau? Est un avion? Est ce un papillon qui pique comme une abeille? En tout cas une chose est sûre, c’est le genre d’objet improbable qui devient totalement indispensable une fois qu’on est au courant de son existence. Et j’espère juste qu’ils ne feront pas de toy Spider-Man x Barack Obama.

Pour voir plus de photos de la statue Superman x Muhammad Ali, vous pouvez cliquer pour  (suite…)

Read Full Post »

Peu de choses à dire, à part « WANT », « NEED », « bordel de merde ça tue je veux le Stewie même s’il est pas très bien fait », « d’ailleurs t’as vu le dernier DVD Family Guy x Star Wars? Mortel ». On peut aussi rajouter des trucs comme « vivement la collab avec American Dad », ou faire le râleur style « font chier Kid Robot, ça va encore coûter un bras pour des figurines minuscules ». Enfin bref vous avez saisi le truc, la série de toys Family Guy par Kid Robot va déchaîner les passions, saigner les comptes en banque et encombrer les étagères à partir du 17 février. En attendant de dominer le monde.

Pour voir plus de photos des toys Family Guy x Kid Robot, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

J’ai enfin reçu mon toy Yellow Kid (Yellow Qeed pour les intimes). J’aimerais pouvoir dire que c’est un exemplaire unique pour me la raconter, mais en fait non. Je vous passe les détails de cette histoire abracadabrante mais en gros, il y a quelque part en France un autre exemplaire du Qee Yellow Kid customisé par le Truk qui se balade. Si ça se trouve il est au fond d’une poubelle, dans le coffre à jouet d’un gamin qui le laissera moisir pendant des années avant de le donner à son fils, ou il a explosé en mille morceaux parce qu’on pensait que c’était un colis piégé déposé par les anarchistes italiens.

Alors même si ça me fend le coeur de savoir que je ne le retrouverai surement jamais (et que j’ai perdu 40 euros au passage), j’aime bien l’idée d’un bout de moi qui vit sa vie et s’immisce dans celle des gens. Et puis si un jour le destin fait que nos chemins se recroisent au détour d’un forum ou d’une brocante, ça fera une belle histoire de plus à raconter.

Pour voir plus de photos du Qee Yellow Kid réalisé par Truk (environ 20cm de haut), vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

The Hundreds met un peu la pression ces derniers temps. La collab avec Disney sur les enfants perdus était cool, la ligne Back To The Future était basique mais intéressante, et la dernière collection Garfield est vraiment stylée. Simple mais efficace, et surtout loin des inventions horribles d’Adidas avec Star Wars par exemple.

Outre les T-Shirts et sweats déjà disponibles, la marque propose aussi une figurine du chat obèse en train de faire du skate, limitée à 400 exemplaires pour la version classique et 100ex pour la version all black (environ 20cm de haut). Ca aurait été cool d’avoir aussi Odie sur un BMX et Jon en roller, mais bon on va pas se plaindre, sinon on va finir par se rappeler que c’est Cauet la voix française de Garfield et ça va ôter toute envie de dépenser de l’argent.

Pour voir plus de photos du toy Garfield x The Hundreds, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Je sais franchement pas quoi en penser. Autant je souriais bêtement devant le premier épisode, comme un gamin qui voit son père faire un tour de magie pour la première fois, autant je me suis endormi devant le 2, malgré l’orgie de transformations et d’effets spéciaux. Alors quand on parle d’un Transformers 3, a priori en 3D, je crains un peu le pire.

J’ai envie de croire que je vais me prendre une énorme gifle au cinéma, du genre qui te fait oublier tes 10 euros + 8 euros de M&M’s et pop corn (x2 si tu as miraculeusement réussi à convaincre une fille de t’accompagner au lieu d’aller voir un film français glauque). Mais le coup de la lune, d’Armstrong qui réactive un énième Decepticon légendaire-surpuissant-qui-veut-détruire-le-monde, ça m’emballe moyen. Même les bruitages mécaniques ne me font plus autant frissonner, et soyons francs, j’ai un vrai problème avec le titre, j’ai envie de rajouter « side » à chaque fois que je le prononce. C’est plus logique et puis « la face cachée de la lune », ça sonne bien pour un film qui va encore nous la mettre profond, fanboys faibles et crédules que nous sommes dans le fond.

Read Full Post »

Older Posts »