Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘jeune’

Il n’y a que deux choses certaines dans ce monde: la mort et les taxes. Et quand on reçoit sa déclaration d’impôts, il devient facile de penser que les deux sont intimement liées. Il paraît que la mort n’est qu’une étape mais qu’importe, tant que personne n’aura livetwitté ce qu’il se passe une fois que tu as rendu ton dernier souffle, le mystère restera entier. Et la peur aussi. J’ai toujours eu du mal avec la notion de mort, avec l’idée que tout s’arrête d’un coup pour toi alors que le monde poursuit sa rotation inexorable, le groupe avance sans attendre que tu aies fini de refaire ton lacet sur le côté de la route. C’est un peu comme une nuit éternelle passée en boule sous la couette parce que tu redoutes le noir, sans jamais pouvoir trouver la lumière, ni même en avoir conscience. En attendant, je ne trouve pas le sommeil, même si je sais que l’humanité compte plus de morts que de vivants et qu’il faut s’en accommoder.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

J’étais complètement passé à côté de cette vidéo, relativement vieille si j’en crois la date de mise en ligne. Mais regarder Vin Diesel smurfer super mal et se prendre un coup de pied dans les couilles pendant que son pote réalise le mouvement le plus atroce de l’histoire du break, c’est toujours un plaisir. C’est rassurant de se dire qu’avant d’être un quintal de muscles stéroïdés, il était maigre comme le butin d’un vendeur de canettes roumain et ressemblait plutôt à une fusion de Screech et Drake. Un nouvel espoir pour toutes les branches sèches du monde entier.

Read Full Post »

Je me suis réveillé un matin et sans que je comprenne comment, j’avais pris 40cm, et 40 kilos. Mon pyjama à carreaux était déchiré, tout était devenu trop petit, ma maison ne tenait plus que dans 25m2. J’ai eu l’impression que mon corps était trop grand pour moi, comme si j’avais pris place à bord d’un Gundam que j’avais du mal à contrôler. Pourtant j’ai l’impression que rien n’a changé: mes étagères débordent toujours de jouets, et mes placards vomissent des dizaines de paires de baskets datant des années 90. Je suis encore heureux lorsque j’achète un jeu vidéo neuf, j’entretiens coûte que coûte l’inspiration brute et la plupart de mes soirées se passent avec une pizza et un écran de télé, qu’importe ce qu’il affiche. Le samedi après midi est synonyme d’allées et venues sans but dans les grands magasins, d’heures à rêver qu’on peut tout acheter, de ricanements stupides quand l’un de nous se fait aborder par une fille. Il paraît que les grands appellent ça le célibat, moi j’appelle ça la vraie vie, celle qui glisse sur toi comme une goutte de pluie tiède. D’ailleurs j’ai toujours du mal à parler ouvertement de mes sentiments avec une fille, mais ça je crois que ça viendra quand je serais vieux. Pour l’instant, j’ai la naïveté d’encore croire aux relations franches et sincères, et aux problèmes qui se règlent une bonne fois pour toutes par une bagarre derrière un arbre, à la sortie. Je suis encore loin de la sournoiserie et de la méchanceté gratuite que les adultes adorent tant, je préfère me dire que la vie, c’est aussi facile que les films, quoi qu’il arrive le gentil gagne à la fin. Une fin qui semble arriver plus vite que je ne le voudrais, au point que je ne me souviens même plus à quel moment j’ai donné ma pièce à Zoltar.

Read Full Post »

Coïncidence heureuse ou preuve supplémentaire que les cainris sont trop forts, T.I s’est transformé en protecteur de la veuve et de l’orphelin, en sauvant un jeune qui voulait se jeter du haut d’un immeuble. Il n’a d’ailleurs pas manqué de prévenir tout le monde de son arrivée triomphale, et toute la scène a été retransmise en direct sur l’une des plus grosses radios d’Atlanta, la veille de son nouveau jugement pour je sais plus quoi d’ailleurs (il enchaîne tellement les conneries que je suis perdu à force).

Les mauvaises langues diront que ça tombe extrêmement bien et qu’il ne manquera pas de rappeler son geste héroïque pour obtenir la clémence du juge, mais ils se trompent. Parce qu’au cas où vous ne le saviez pas, T.I, qui n’est ni un oiseau ni un avion, n’en est pas à sa première action en tant que sauveur de l’Humanité.

(suite…)

Read Full Post »

Impossible d’y échapper, c’est en une de tous les médias et dans toutes les timelines: le Ramadan a commencé aujourd’hui. Et si vous avez un doute, vous avez qu’à sentir l’haleine de votre collègue de bureau, ça devrait achever de vous convaincre, et vous achever tout court même.

En ces temps de privation alimentaire et de pensées positives, je ne serais pas étonné de constater que durant le prochain mois le nombre de visites sur le blog va exploser après 21h30, une fois le demi-litre de Coca frais et les bricks au thon avalés. C’est donc le moment idéal pour ressortir ma mention fétiche, l’une des inventions dont je suis le plus fier: NSFR – Not Safe For Ramadan, lancée lors du Ramadan de l’année dernière. Histoire de vous prévenir lorsqu’un post est susceptible de briser instantanément votre journée de jeûne, pour quelque raison que ce soit. Même si je reste persuadé que la volonté est plus forte que tout et qu’on peut rigoler sans avoir de mauvaise pensée, tout comme on peut regarder Cuisine Tv sans se jeter sur les gnocchis qui attendent patiemment le coucher du soleil (en théorie).

Enfin bref, comme toujours en matière (délicate) de religion, chacun pose ses propres limites et suit ses interprétations personnelles, et du moment que vous êtes down avec vous mêmes et avec la maison mère, tout roule comme dirait les Roms. En plus avec les conneries de Twilight, les gens qui ne vivent que la nuit sont à la mode, profitez en sans scrupules. Alors ne culpabilisez pas toutes les 2 minutes parce que vous avez avalé votre salive ou que vous avez été poli avec une meuf, continuez de rester la meilleure version de vous-même et faites comme l’équipe de Din Records qui prouve que pieux, cool et nerd sont loin d’être incompatibles (I see you John Sulo et Tiers Monde). Bon courage à ceux qui jeûnent et ceux qui ne jeûnent pas mais supportent les plaintes incessantes, et pour citer un grand philosophe marseillais contemporain, « Les jours sont trop longs ». Ramadan kareem.

Read Full Post »

Hey Christina, t’as une tache! Pistache.

(suite…)

Read Full Post »

On sait jamais ce qui peut se passer ensuite. Prenez l’exemple de Drake. Quand il avait 17 ans, la tentation devait être grande d’appeler la Police des Frontières et les agents de l’immigration pour qu’ils le renvoient dans son bled que personne ne connaît. C’était facile d’accrocher des scratchs sur sa masse capillaire envahissante, de lui donner 30 ans de plus et de le confondre avec le prof de chimie de Terminale.

Qui pouvait se douter que cette tête de con ringarde allait devenir l’artiste le plus (sur)buzzé de 2010, celui à qui on montre ses seins quand il est sur scène (quitte à la surprendre et le dégouter – vous avez dit gay?), celui qui va vendre des wagons de disques grâce à Lil Wayne et Jay-Z, et qui ne va pas faire de chirurgie malgré les millions de dollars amassés sur son compte? Même si avec le titre de sa mixtape, on aurait dû se douter qu’il revenait de loin.

Alors suivez le conseil de tonton Russell Simmons le yogi philosophe: traitez tout le monde avec respect, parce que votre employé sera peut être votre patron dans 10 ans. Ou envoyez chier tout le monde si vous êtes sur de vous, rien à foutre.

Read Full Post »

Older Posts »