Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘hip hop’

Il y a deux types de réaction face à cette vidéo: soit vous êtes de ceux qui hurlent à la mort lorsqu’un petit se roule par terre au milieu d’un cercle et gesticule comme s’il était possédé parce que vous trouvez ça trop stylé (sous prétexte qu’il n’a que 7 ans), soit vous êtes complètement atterrés et vous savez que ce n’est pas lui rendre service que de l’encourager, à moins d’être cadreur pour le Petit Journal.

Et je ne parle même pas des deux crétins qui ne comprennent pas que même s’ils flottaient dans les airs et tiraient des lasers avec les yeux, tout le monde se foutrait de leur passage parce qu’ils veulent voir Mamy Tracy smurfer et popper comme si ça vie en dépendait (ce qui est peut être le cas d’ailleurs).

En tout cas, la prochaine fois que votre grand mère vous fait honte en public en se mettant un sachet poubelle sur la tête parce qu’il pleut ou en demandant où elle doit mettre la cassette pour avoir de la musique sur son téléphone portable (anecdotes malheureusement véridiques), dites vous que ça pourrait être pire, qu’elle pourrait essayer de faire une coupole au milieu de la rue.

Read Full Post »

J’ai beau me forcer, repenser au remix de « Not Tonight » et à ses couplets avec Biggie, impossible d’éprouver un peu de compassion pour Lil Kim. Surtout quand je la vois se débattre en vain pour tenter de retrouver le quart de sa gloire passée et pour rappeler aux plus jeunes qu’elle récupérait des disques d’or pendant que Nicki Minaj découvrait ses premiers poils pubiens.

En tout cas ce qu’on peut pas lui enlever, c’est qu’elle remplit à merveille la mission pour laquelle on la paie. C’est vrai quoi, quand on voit à quel point ils ont retapé son visage sur Photoshop pour lui redonner une apparence humaine pour une pub pour de la vodka, et qu’on voit sa vraie tête ensuite, ça donne envie de se bourrer la gueule jusqu’au coma éthylique pour oublier cette vision d’horreur.

(suite…)

Read Full Post »

Je ne suis pas un grand fan de Proof, je ne connais pas très bien les histoires cultes de D-12 et je serais incapable de reconnaître la voix de Kuniva (pour le ventre de Bizarre par contre, aucun problème), mais comme on dit, quand la légende devient plus belle que l’histoire, imprimez la légende. Et la mixtape « Time A Tell » enregistrée en 24h et 2 mois seulement avec que Proof soit abattu devant un club de Detroit, a tout pour être légendaire.

Annoncée un temps puis complètement enterrée à cause des querelles sans fin des ayants droit de Proof qui se disputaient ses quelques milliers de dollars durement engrangés en tant que backer officiel d’Eminem, la mixtape a finalement refait surface et magie d’Internet oblige, elle est en téléchargement gratuit. Histoire de rendre un dernier hommage à celui sans qui le Slim Shady n’aurait jamais existé si l’on en croit le discours d’Eminem à son enterrement. Mais bon, c’est sûrement une légende de plus.

Pour télécharger la mixtape gratuite de Proof « Time A Tell », cliquez ici

Read Full Post »

Parce que je ne me suis pas arraché les cheveux devant cette vidéo de Beardyman, beatboxer anglais à ne pas confondre avec Birdman ou Birdy Nam Nam, on m’a traité de parisien blasé qui n’aime rien et qui critique tout, tout le temps. Tout ça parce que j’ai expliqué que la performance est ternie par le fait que toutes les pistes ont été enregistrées séparément dans un studio ultra high tech dans les locaux de Dolby, et qu’on ne connait pas le nombre de prises nécessaires ni le niveau de retouche et de mastering.

Alors oui, c’est propre, ça peut impressionner au premier abord et je ne remets pas en question les capacités techniques de Beardyman, mais pour moi ça reste de la triche et je reste persuadé qu’un beatboxer moyen peut arriver au même résultat dans ces conditions. En tout cas, je serais toujours plus impressionné par une performance live avec beat + chant en même temps, et j’imagine que ça fait de moi un mec jaloux qui n’a jamais su faire autre chose que des bruits de prout avec sa bouche, et des poum tchak, poum poum tchak ridicules.

Read Full Post »

Même si là tout de suite, je suis incapable de vous chanter un refrain complet de Kid’N’Play (comme vous tous d’ailleurs, faites pas genre), j’ai une tendresse particulière pour Kid parce qu’on partage le même nom, qu’il a bercé mon enfance avec la première série-dessin animé véritablement hip hop (rappelez vous, avec des dessins style BCBG) et qu’il m’a donné envie d’avoir la même coupe que Marge Simpson, même si c’était franchement horrible et irréalisable. Malheureusement, comme tous les souvenirs vieux de 20 ans, le temps ne l’a pas épargné, le transformant en une sorte de Kool DJ Red Alert séropositif qui fait une pub pour la collection 2005 de Gap.

(suite…)

Read Full Post »

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ces 20 ans passés dans l’industrie musicale l’ont rendu un peu égoïste. Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, RZA a un temps été la figure emblématique du Wu Tang, avant de s’embrouiller pour on ne sait quelle raison (l’argent) avec le reste du crew, crew qui s’enfonce d’ailleurs chaque jour un peu plus dans les abîmes de la mémoire collective.

Avec cet anniversaire, RZA cultive malgré lui cette image du quadragénaire qui fait une crise, et se paie tout ce qu’il n’a pas pu avoir quand il était gamin ou lorsqu’il fallait prendre en compte l’avis de ses potes. Quitte à avoir l’air ridicule et à ne pas se rendre compte que son image atypique a plus que mal vieilli. Des sérigraphies à son effigie (vendues entre 50 et 150 dollars et baptisées « Razor Sharp », « Wisdom » et « Wings ») et un film de kung-fu en direct-to-DVD: on pouvait espérer mieux pour célébrer deux décennies à faire bouger des têtes avec des violons désaccordés et des ambiances obscures.

Dire qu’à une époque on aurait donné notre mère pour avoir un poster de RZA avec un nunchaku dans notre chambre, et qu’on aurait convulsé à l’idée de le voir se battre dans « Wu-Tang vs The Golden Phoenix », une série B mélangeant maladroitement Tarantino et « Histoire de Fantômes Chinois ». Je crois que les idoles, c’est comme le premier flirt d’été en colonie: il vaut mieux conserver un souvenir flou et sincèrement épris, et ne surtout pas chercher à les revoir une fois adulte.

Pour voir les sérigraphies RZA en édition limitée (dispo ici), vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Le goût du relatif échec commercial encore en bouche, Activision tente déjà de rebondir en sortant une suite à DJ Hero. Changement majeur: on passe cette fois ci en configuration block party, avec 2 platines et un micro (les fans de hip hop de la première heure apprécieront la référence), histoire de se prendre pour Khaled ou Clue et de hurler à la mort sur chaque son. Nouveauté à laquelle s’ajoutent également la présence d’un mode carrière pour passer de votre cave à une cave plus grande avant de goûter à la scène, et la possibilité de jouer avec RZA (oui, vous avez bien lu, et si vous avez trouvé le rapport laissez moi un comment).

Comme toujours, les mix ont l’air vraiment monstrueux, et on pourra scratcher sur du Dr. Dre, Chemical Brothers, Kanye West, Metallica, Lady Gaga ou encore Rihanna, avec presque 100 morceaux inédits. Au final, on va encore devoir donner un bras pour avoir le pack complet qui va être hors de prix, et le pire c’est qu’on va être content de se faire dépouiller si le jeu est au niveau du trailer super efficace. Je suis déjà impatient.

Sortie prévue cet automne, plus d’infos ici

Read Full Post »

[Dailymotion id=x60vm]

Aujourd’hui, le pays tout entier va se confondre en excuses à travers des fêtes et rassemblements qui mettront en avant le nombre incroyable d’années qu’il aura fallu à l’homme pour reconnaître que l’esclavagisme, c’était vraiment pas cool. Et comme c’est un sujet sans fin, où la culpabilité et la rancune sont souvent poussées aux extrêmes et que le moindre faux pas n’est pas accepté, j’ai décidé de célébrer l’abolition à ma manière. Parce qu’il y a des gens qui en parlent beaucoup mieux que moi, aujourd’hui j’écouterai du dead prez plutôt que des discours politiques hypocrites.

Read Full Post »

Il paraît que Che Guevara se retournerait dans sa tombe s’il voyait sa tête sur tous ces T-Shirts portés par des ringards, et c’est peut être pas faux. En attendant, si vous voulez prétendre que vous êtes un révolutionnaire alors que votre seul acte de contestation est de ne pas baisser la lunette des toilettes, vous pouvez toujours vous ruer sur la série « Fresh Policy » de Fifty24SF, qui met en scène des dirigeants / révolutionnaires / hommes politiques / ne rentrons pas dans le débat svp, mais en version hype. Mandela devient un kid des 80’s avec ma gueule sur la manche, Mao un DJ jamaïcain et Arafat une icône funk. Complètement décalé, improbable et moche, donc définitivement recommandé pour attirer l’attention.

*EDIT*: on vient de me faire remarquer que je suis complètement passé à côté de l’intérêt principal des tees, à savoir le détournement de pochettes et de noms d’artistes hip hop: De La Soul pour Mandela, Mad Professor pour Mao… J’ai honte, d’autant plus que l’artiste, Deniol Alva, est un gars relativement côté. Plus jamais de post mis en ligne sans manger de barre céréalière pour l’énergie et la vitalité, promis.

Read Full Post »

Keith « Guru » Elam, 17.07.1966 – 19.04.2010

Pas de polémique sur la prétendue lettre d’insultes rédigée sur son lit de mort et qui descend en flèche DJ Premier, pas de débat sans fin sur la nature de sa relation plus que douteuse avec Solar (son « producteur / manager »), pas de blague vaseuse sur les backpackers qui perdent une autre de leurs idoles. Non, juste « Skillz« , pas forcément le meilleur morceau de GangStarr, mais celui qui me rappelle tout de suite une époque lointaine où l’on se trainait sans honte dans les halls de cités U et où l’on apprenait par coeur les morceaux pour caler nos phases et nos footworks sur le beat. Et que c’est le souvenir que je veux garder de GangStarr. RIP.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »