Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘frère’

Ce n’est un secret pour personne: Spider-Man 4 sera un reboot de la franchise, on efface tout et on recommence, comme si tout ce qui c’était passé avant n’avait jamais existé. Un peu comme lorsque tu déménages ou que tu trouves une nouvelle meuf. Comme à chaque annonce d’un nouveau film de super héros, on sait pas trop quoi penser au début, on fantasme et fabule sur le potentiel casting, les ennemis et les costumes retenus. Jusqu’à ce que les premières images filtrent et qu’on ait tous envie de se tailler les veines. Plus ou moins profondément selon les cas, le niveau entraînant la mort brutale ayant été atteint avec les photos des costumes de « X-Men: First Class ». Certes, un fanboy qui se respecte trouve toujours le moyen de râler mais a priori, le prochain Spider-Man devrait se placer parmi les films Marvel les moins catastrophiques (prions pour que l’avenir me donne raison). Reste que pour moi, les studios ont quand même fait une erreur en choisissant cette option. Parce qu’en réfléchissant bien, il y avait au moins 5 raisons de militer pour que Christopher Nolan et son frère adaptent la saga du clone de Spider-Man au cinéma.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

Depuis combien de temps connais tu tes amis les plus proches? Lorsque tu regardes autour de toi, que tu fais la liste des gens que tu côtoies régulièrement et à qui tu racontes tes secrets, combien te connaissent depuis l’âge où tu n’avais pas honte de te balader avec un pantalon troué au genou? Qui garde tes arrières, tu gardes les siens, pas de marche arrière? Quand j’y pense, je me rends compte que je n’ai pas de meilleur pote, juste des frères, que je considère comme s’ils étaient de mon sang. Des gens que mes parents ont vu en pyjama la tête à l’envers un lendemain de galère, à qui je donnerai les clés de chez moi sans hésiter et pour qui je me mettrais dans des situations loin d’être légales, sans le moindre regret. Avec qui on se comprend sans se parler, et sans se lire. Qui te balancent la vérité sans te ménager, parce que la diplomatie est un luxe réservé à ceux qui sont trop amicaux pour être sincères. Des gens qui pourraient briser ma vie s’ils révélaient le tiers de ce qu’ils savent sur moi, mais qui briseraient leur vie pour que cela ne se sache pas. Des gens qui passent avant tout, même avant un Edito. Ce soir, c’est l’anniversaire de l’un d’entre nous, alors autant dire que c’est un peu notre anniversaire à tous, même si en fin de soirée un seul repartira avec une nouvelle paire de Jordans. Il n’y aura pas de virée en club, pas d’épouse, ni d’addition à séparer en parts égales pour l’inviter. A peine un gâteau et quelques bougies, des vannes en open bar, des enceintes de studio qui vont déchirer le silence de la nuit et quelques gobelets rouges pour rêver qu’on est là bas pendant un instant. Parce qu’entre nous, le plus important est ailleurs. Bon anniversaire poto.

Read Full Post »

Je suis comme tout le monde, je voudrais vivre dans Entourage. Pour des raisons évidentes que je n’ai pas besoin d’évoquer. Alors je me prends à rêver et à transposer chaque épisode sur mes péripéties quotidiennes, avec plus ou moins de succès d’ailleurs. Mais une chose est sure, et on est tous dans ce cas: dans ma bande de potes, personne ne veut être Drama. Personne ne veut être Vinnie non plus, malgré les avantages en nature non négligeables dont il jouit. Parce que trop de pression, tout repose sur ses épaules, le train de vie et de survie de l’équipe, les jours meilleurs et les promesses de cadeaux pharaoniques. Personne ne veut être E non plus, pas de charisme, pas de véritable aspérité qui accroche l’attention, pas de quoi être envieux sauf lorsque Sloan sourit en inclinant légèrement la tête. Et être Turtle, ce n’est pas gênant, mais pas un but ultime non plus. Et pourtant, comme tout le monde, nous sommes eux et ils sont nous.

Unis comme les doigts de la main, qui lorsqu’ils se serrent les coudes se transforment en un poing solidaire. Pouvant passer des heures dans un parking souterrain ou sur un banc comme les ados de 15 ans que nous avons toujours été, à refaire le monde et ses habitants. Une conférence sur BBM toujours ouverte, victime de messages peu soucieux de l’heure tardive, qu’importe le nombre de kilomètres ou le code de la route si tu es en train de conduire. Des frères de mères différentes, que mes parents considèrent comme leurs enfants adoptifs, une fratrie recomposée où chacun tient plus ou moins son rôle et où le mensonge et les apparences n’ont pas leur place. Une équipe où l’on a appris à deviner la souffrance derrière les vannes, les emplois du temps derrière les messages, les humeurs derrière les statuts. Pas besoin de faire semblant, apprivoiser les défauts de l’autre est devenu une seconde nature, et les non dits deviennent aussi révélateurs qu’un collabo sous le régime de Vichy. Des dialogues muets que les conjointes ne peuvent comprendre, celles qui ont dû être validées par la commission, qui ont dû supporter l’humour nostalgique sur le gilet jaune ou les Huaraches, et qui ont appris à ne pas s’inquiéter si le lit est encore vide à 2h du matin, on sait quand la discussion commence mais jamais où elle s’arrête.

Comme les 4 gamins du Queens on a des aspirations mais on a peur de l’échec, peur de se lancer mais aussi peur de réussir dans le fond, peur de ne pas être à la hauteur. Alors on cherche l’approbation de ceux qu’on respecte et s’ils sont fiers de moi, tu peux considérer que le but est atteint et au moindre mini succès, sois sûr que je leur ai réservé les meilleures places à côté de mon siège. En grandissant tu comprends un peu mieux ce que Shurik’N voulait dire, tu gardes leurs arrières et ils gardent les tiens, si tu pouvais tu leur offrirais des Ferraris, des studios d’enregistrement ou des weekends à New York et Tokyo pour faire un peu de shopping. En attendant de devenir ce qu’on aurait dû être et de brasser des millions, on met un point d’honneur à ne jamais rater les anniversaires, à se faire la bise le 31 décembre à minuit et à verser notre petite larme aux mariages et aux naissances. Si on pouvait on vivrait tous ensemble sous le même toit, sans vieillir, nos mères qui nous crient dessus en option, ne pas sentir le temps qui passe et les obligations d’adulte prendre le dessus, rester soudés pour mieux faire face. Avancer tous ensemble, être là pour les checker de l’épaule en les félicitant, trinquer aux diners improvisés, figer ces instants avant que le quotidien ne nous rattrape. Et toujours garder une chose à l’esprit: la vie change, pas les amis.

Read Full Post »

Vous pensiez que le tir de l’aigle était impossible, que ça n’avait pas de sens de prendre appui sur le poteau d’une cage pour plonger plus rapidement de l’autre côté, et qu’un ballon ne devenait pas ovale et ne coupait pas une vague en deux quand on le frappait de toutes ses forces? Bon, peut être.

Mais en Argentine ils s’en foutent que tout ça soit pas vrai. Eux, ils veulent faire comme dans Olive & Tom, alors ils tentent deux retournés acrobatiques en même temps. Et le pire, c’est qu’ils marquent, et que ça donne le but de l’année. Marc Landers a vraiment bousillé toute une génération.

Read Full Post »

Tic de langage et bagage culturel obligent, on a tendance à rajouter « la famille » à chaque bout de phrase, à considérer nos potes comme des frères, nos voisins comme des cousins et les meufs qu’on peut pas serrer comme des soeurs. Sans parler du fait que le hip hop reste pour beaucoup une communauté aux allures de grande famille, où tout le monde se connaît même lorsqu’on ne s’apprécie pas, un peu comme cet oncle éloigné que l’on a vu que sur des vieilles photos.

Sauf que pour la plupart des artistes, s’appeler « la famille » s’avère tout à fait logique et naturel car ils partagent un véritable lien de sang. Lien qu’ils n’exposent pas forcément d’ailleurs, d’où le projet de monter un arbre généalogique du hip hop français et américain, qui relierait chaque artiste à ses parents. Une sorte de post participatif où chacun apporte ses infos et sa branche à l’édifice, pour obtenir un poteau électrique généalogique complet (parce qu’ici c’est la rue t’as vu la famille).

Et parce qu’il faut bien commencer quelque part, quelques liens de parenté en vrac: Ciara est cousine avec T.I et Smoke de Field Mob, Monica est la cousine de Ludacris et de Polow Da Don, qui par contre n’ont aucun lien entre eux. On sait aussi que Dr.Dre et Warren G sont demi frères, que Snoop Dogg est cousin avec Brandy et Ray-J, que Dave Hollister et K-Ci & Jo-Jo sont cousins également, tout comme Avant et R.Kelly. Et qu’il y a un lien plus ou moins obscur entre Flavor Flav, RZA, GZA et Ol Dirty Bastard, voire LL Cool J (le tout à vérifier bien évidemment).

Et de notre côté de l’Atlantique, les cousins fameux ne manquent pas, comme Arsenik et Passi, tout comme les frères improbables, type Youssoupha et Philémon, ou Pit Baccardi et Dosseh. Sans parler des évidents comme Shurik’N et Faf la Rage. Et vous, vous en voyez d’autres?

Read Full Post »

C’est inévitable. Comme les deux faces d’une unique pièce, comme l’ombre qui n’existe que par la lumière, la lutte fratricide est inéluctable. Tout les sépare mais ils sont identiques, et le destin ne se déroule qu’en vue de cet ultime affrontement. Deux enfants, deux amis, deux frères. Un schéma inchangé depuis la nuit des temps. Le surdoué, à qui tout réussit, qui parvient à agréger les foules autour de sa parole sans même y réfléchir, celui qui monopolise la lumière. Le persévérant, qui doit se battre de toutes ses forces sans cesse, le laissé pour compte qui ne peut compter que sur sa volonté et sur les épreuves. Ce qui ne tue pas blesse quand même, la douleur comme moteur, et l’envie de sortir de cette ombre trop allongée. Une course effrénée pour être le meilleur, des rivaux absolus, des némésis qui ne disparaîtront qu’avec la mort. Unis dans l’effort, dans les limites repoussées et dans le dépassement de soi. Poussés par la vengeance, par l’orgueil, par la recherche de reconnaissance, qu’importe, le résultat est le même. Pour l’honneur d’un clan, pour un titre de meilleur guerrier de l’espace, pour se sentir son égal. Communiquer et ouvrir son coeur avec ses poings. Le combat approche. Et avec lui, une question: lequel des deux es-tu? Sangoku ou Végéta? Sasuke ou Naruto?

Read Full Post »

franc macon triangle logo oeil

Société secrète la plus connue au monde, la Franc-maçonnerie fait fantasmer des générations entières de théoriciens du complot, d’apprentis politiciens et d’artisans un peu stupides qui pensent que c’est un syndicat qui valorise le crépi sans grumeaux.

Pour lever une partie du voile (mais bien choisie la partie quand même, ne vous faites pas trop d’illusions non plus) qui entoure cette confrérie, les Francs-maçons vous propose de boire un café lors de journées portes-ouvertes, pour une rencontre informelle où vous pourrez leur demander où est cachée la tunique du Christ, qui dirige vraiment le monde et quand est ce que l’apocalypse va se produire. Ou plus simplement où est ce qu’ils achètent leur petit chocolat si fin et délicieux, qui se marie à merveille avec le café torréfié à la main.

Si vous voulez plus d’informations sur ces journées de recrutement à peine déguisées et connaître le mot de passe pour ne pas vous faire refouler à l’entrée, cliquez ici.

Read Full Post »

Older Posts »