Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘fausse’

Ou l’histoire improbable d’une meuf soulée de faire de la promo tard le soir et qui pense se faire un jeune rappeur débile en direct sur un plateau télé, devant des intervenants tellement passifs qu’ils semblent recevoir chaque question comme une grosse baffe dans leurs dents. Ce n’est pas dans mes habitudes de défendre le rap à tout prix, de m’insurger lorsqu’une connerie est balancée dans les médias classiques ou de me sentir le fier représentant d’une culture. Parce que je suis juste un gars qui a grandi avec le hip hop, mouvement qui fait partie de ma vie et teinte mon quotidien depuis l’époque des téléphones à cadran, et que je ne ressens pas le besoin de le revendiquer à tout va, comme pour prouver mon acceptation par un clan quelconque. Pourtant, je suis obligé de revenir sur la discussion houleuse qui s’est tenue entre Akhenaton et Coline Serreau lors des Mots de Minuit d’hier soir.

Pas pour insulter bêtement Mme Serreau, brillante cinéaste dont la carrière ferait rêver bon nombre d’étudiants en cinéma égarés. Ni pour tenter de lui faire entendre raison, elle qui a « fait rentrer le rap à l’Opéra Bastille avec de grands danseurs (inconnus au passage) qui tournent sur la tête ». Ni pour lui expliquer que les fameux rappeurs intelligents dont elle parle, ceux qui font rimer des phases réfléchies et véhiculent une image moins débile du rap, ont tous écouté et jalousé les couplets d’Akhenaton à un moment donné de leur vie. Ni pour lui prouver qu’Akhenaton ne fait pas partie de ceux qui glorifient les armes, dénigrent la femme, vouent un culte aux Etats-Unis et à la surconsommation, et qu’il s’est toujours fait discret sur sa foi et ses croyances personnelles. Non, simplement pour lui dire d’arrêter, que tout le monde la regarde, qu’elle se couvre de ridicule.

En fait, ses accusations sont tellement éloignées de la réalité que ça en devient gênant, plus qu’énervant. Ce que je vois quand je regarde cette grosse masse capillaire grise s’emporter, c’est une vieille dame aux convictions tranchées et incrustées dans son cerveau par le marteau impitoyable de la vie, et dont l’intention louable est de réveiller une jeunesse endormie par le confort. Et je ressens cette gêne, celle la même qui nous envahit lorsqu’une personne respectable énonce une erreur plus grosse qu’elle, celle même pour laquelle on a inventé l’expression « J’ai honte pour toi ». Toujours est il qu’entre cette intervention ridicule et l’article désespérant sur le rap mis en ligne sur le site du Monde, il faut croire que les clichés ont la peau dure.

Pour voir l’émission « Des Mots de Minuit » avec Akhenaton et Coline Serreau, cliquez ici (longue interview d’AKH au début, puis gros clash à partir de la 29ème minute)

Read Full Post »

Il paraît qu’on mesure ton niveau de popularité au nombre de tes ennemis. Et malheureusement, certains prennent cette idée un peu trop à la lettre. Je veux bien qu’on ne fasse pas l’unanimité, que les goûts et les couleurs ne se discutent pas et qu’une critique argumentée soit plus constructive et apporte plus qu’un compliment insipide, mais il faut arrêter de penser qu’être la cible de la bile déversée par le monde entier, c’est cool. Parce que vous avez beau clamer le contraire dans vos posts au torse gonflé, derrière chaque blog de chroniqueur caustique et d’impitoyable assassin lyrical se cache une personne humaine, une vraie. IRL. Et on a beau être solide et préparé parce que l’on sait où l’on met les pieds, se prendre des claques toutes les deux visites, au bout d’un moment ça commence à piquer (demandez aux Jacksons 5 si vous ne me croyez pas). Alors sortons de cette croyance populaire qui prétend que souffrir c’est bien, que ça crédibilise, et que réussir sans être critiqué c’est louche. Je sais pas quoi, un mec avec uniquement des crachats sur sa veste, moi ça ne m’inspire aucune admiration.

D’autant plus si en fait, vos ennemis sont fictifs. Et je dis ça parce que ces derniers temps, je tombe sur un bon nombre de magazines (bien souvent gratuits d’ailleurs, je ne sais pas s’il y a un rapport) et de blogs où les articles et éditos ressassent la même rengaine, si chère à ceux qui cherchent à se donner de la contenance autrement qu’en tenant un verre de champagne pendant qu’ils débattent sur le dernier Beigbeder dans une soirée privée. « Ouais, on continue de le prouver aux jaloux, on est encore là, vous nous copiez et vous essayez de nous descendre mais on tient, on partira pas parce qu’on déchire grave, merci à ceux qui nous soutiennent et même aux autres, votre haine nous pousse à faire mieux ». Ambiance générateur automatique de phases nazes et de refrains fatigués. Parce que je te rassure tout de suite: tout le monde se fout de ce que tu écris, tu peux souffler. Donc n’essaie pas de nous faire croire que des gens t’attendent en bas de chez toi pour te jeter des tomates, que tu reçois des mails incendiaires tous les jours et que ta rubrique « commentaires » est citée en exemple dans Wikipédia au mot « Lynchage ». On ne te croit pas, il te faut plus de monde. Et quand bien même tu cristalliserais un certain nombre de critiques et que cette rage serait le carburant sans plomb de ta motivation, comme on dit, on gagne plus de victoires lorsqu’on lutte pour, que lorsqu’on lutte contre quelque chose.

Read Full Post »

rihanna sextape

Bon, je sais que ça fait beaucoup de post orientés sexe dans la même journée mais vu que je reçois pas mal de mails et que le sujet commence à buzzer, je tiens à rétablir une vérité. La vidéo annoncée par le site italien Libero News comme étant la sextape de Rihanna mise en ligne par un Chris Brown vexé par les propos de Riri (un très mauvais coup à qui elle aurait tout appris, et dont elle garde des photos compromettantes), est un fake.

Il ne s’agit pas de Rihanna mais de Lavish Styles, jeune hardeuse américaine qui ressemble effectivement comme deux gouttes d’eau (pas de blague salasse svp) à la chanteuse, avec le côté vulgaire et débile en plus. Si vous voulez en avoir le coeur net (et que vous voulez fantasmer, ne mentez pas bande de coquins), tapez donc son nom dans Google mais pas au bureau, conseil d’ami.

Et si vous vous demandez comment est ce que je connais cette demoiselle, c’est de la culture générale, rien de plus.

Si vous voulez voir à quoi ressemble Lavish (pas de vidéo porno je vous préviens), vous pouvez cliquez pour (suite…)

Read Full Post »

chris-brown-and-homies

De quoi s’agit il? Réponse A: d’une petite fête privée à Miami qui réunit Chris Brown, Mario, Omarion et des chanteuses / groupies, et lors de laquelle tout le monde finit tout nu dans la piscine. Réponse B: d’une petite fête privée à Miami qui réunit Chris Brown, Mario, Omarion et des chanteuses / groupies, et lors de laquelle tout le monde finit tout nu dans la piscine. Quoi, vous aviez un doute?

(suite…)

Read Full Post »

rick ross fausses vuitton

XXL, dernier magazine hip hop encore crédible et publié, a décidé de mettre en couverture de son dernier numéro le rappeur de Miami Rick Ross, pour fêter ses excellentes ventes en première semaine (numéro 1 du top avec un peu plus de 220 000 albums vendus). Seulement voilà: dans une tentative de reproduction de l’ancienne couverture culte où Jay-Z exhibait ses Millionaires, Ross a souhaité poser avec ses lunettes Louis Vuitton sur le nez.

En l’occurrence, des fausses lunettes Vuitton, si j’en crois le mail envoyé par les attachés de presse de la marque de luxe au mag, qui indique que « ce modèle n’est pas produit par Louis V., que ces lunettes reprennent le logo LV sans autorisation, que la marque ne sponsorise nullement l’artiste ou le magazine, et que la contre-façon est un délit ». Ouch.

Et ce qui est encore plus dommage, c’est que la phrase d’accroche de la couverture est « Je n’ai jamais eu de problème de crédibilité, et je n’en ai toujours pas ». Ah, vraiment?

La couverture de XXL avec Jay-Z et ses (vraies) lunettes Vuitton si vous (suite…)

Read Full Post »

Une fausse pub Blackberry réalisée par les new yorkais de Guava Studios, marrante, intelligente et simple. Elle joue sur le double sens des mots « blackberry » et « apple » en anglais, qui sont des noms de fruits avant d’être des marques qu’on adule tous. Pour le reste, les images parlent d’elles même.

via w3sh

Read Full Post »