Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘famille’

Après la Veyron, Bugatti s’attaque aux voitures 4 portes avec la C16 Galibier, qui ne devrait pas tarder à se retrouver dans le garage de Birdman ou Jay-Z. Comme d’hab chez Bugatti tout est démesuré, des performances au prix (1,4 million de dollars) en passant par la qualité des finitions (une ligne de bagages en cuir est livrée avec la voiture). Tout, à l’exception de la quantité produite chaque année, qui devrait s’approcher du nombre de fois où Laurent Blanc répète « Je crois que bon » lors d’une courte interview d’après match. En tout cas la ligne du bolide devrait faire débat, mais qu’on aime ou qu’on déteste, force est de saluer les phares qui rendent (involontairement?) hommage aux yeux du cyborg C-16, et le pot d’échappement en forme de biscuit Paille d’Or.

Pour voir plus de photos de la Bugatti C16 Galibier, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Je me souviens d’une interview de Pharrell Williams où il disait qu’il enviait Chad Hugo, l’autre Neptune. Qu’il était jaloux de sa famille, de sa tranquillité, de son équilibre, de son quotidien. Et même si je reste convaincu qu’il ne le pense pas une seule seconde quand des top models ou des groupies magnifiques se jettent nues à ses pieds, je crois que je commence à comprendre ce qu’il voulait dire. Mes proches se marient, emménagent, m’appellent pour me demander où est mon édito et m’annoncer au passage qu’ils vont avoir un enfant, et tout ce que je peux leur répondre, c’est que je vais avoir une nouvelle paire de Jordan. Kanye West dirait welcome to heartbreak, je dirais plutôt welcome to l’âge adulte. Bienvenue à l’âge où pas un repas de famille ne se passe sans qu’on te demande pourquoi tu ne ramènes personne officiellement, à l’âge où les vacances d’été ne signifient plus voyage mais mariage, à l’âge où tes potes ont leur enfant en fond d’écran sur leur téléphone, leur ordinateur, leur micro ondes.

Je reçois plus de faire part que de factures EDF, et je vois venir le Facebook baby boom, avec une explosion de bébés baveux dans ma liste d’amis. Et même s’il me tarde d’appeler moi aussi tout le monde et de verser ma larme en disant qu’un bout de moi va bientôt devoir affronter le monde, je ne suis pas si pressé. J’ai déjà du mal à m’assumer moi même, j’ai failli causer une crise cardiaque à un lapin nain 3 jours après sa naissance et je ne supporte pas les hurlements stridents, alors avoir un enfant, thanks but no thanks. Enfin, j’imagine que je dis ça pour me rassurer et reculer l’heure sur mon horloge interne. Parce que dans le fond, je suis un peu jaloux de ce sentiment que tu dois ressentir en regardant ton enfant, de ce réflexe pavlovien qui consiste à montrer une photo de ta fille sur ton iPhone dès que tu parles d’elle, de cette angoisse au moment de trouver une crèche. De cette force qui te pousse à faire n’importe quoi pour protéger quelqu’un. Et c’est dans ces moments là que je suis content de ne pas être un chanteur, parce que je crois que j’aurais écrit un truc encore plus niais et mielleux que « Millésime » d’Obispo.

Read Full Post »

J’ai attendu toute la journée qu’un génie apparaisse, pour me remémorer trois moments clé de ma vie où j’ai été un connard, ou tout autre instant crucial qui pourrait expliquer pas mal de trucs, un peu comme dans ces contes de Noël tout pourris où le héros a un sursaut d’humanisme juste avant que le gros barbu ne vienne déposer des cadeaux au pied du sapin (non, ce n’est pas un code pour parler de Ben Laden). Quelque part, ça doit être pour se déculpabiliser tant qu’il est encore temps, pour être sûr d’avoir un paquet à ouvrir à minuit pile et balayer la crainte d’avoir été oublié cette fois-ci. Non, tout ce qui m’est revenu quand j’ai pensé à Noël, ce sont les combats qu’on organisait sur le lit king size de mon grand cousin, gants de boxe et coquille autorisés, et il valait mieux vu qu’on continuait jusqu’à ce qu’on ne puisse plus se relever. Des gamins en nage et en sang qui déchirent du papier cadeau en hurlant, on devait ressembler à des zombies qui se disputent un corps frais.

(suite…)

Read Full Post »

Nicki Minaj peut être soulagée: la première greffe de deux toucans sauvages a bien pris, ses cheveux ne font pas encore de rejet. Il paraît même que la société Dorcel l’a contactée pour utiliser une photo d’elle comme logo.

(suite…)

Read Full Post »

Tous les danseurs vous le diront: le truc plus redouté qu’un kebab préparé par un chef qu’on ne connait pas, c’est ce fameux moment lors d’une réunion de famille où tout le monde te dit « allez, fais nous une démonstration ». Parce que la plupart du temps, c’est au cours d’un mariage, et que tu as mis ton seul et unique costume que tu traînes depuis des années. Celui là même que tu as acheté pour ton premier examen oral post-bac et que tu remets affectueusement même lorsque le pantalon te fait le cul de Suelyn Medeiros, ou le ventre de Sergent Garcia. Et qui va se déchirer comme une feuille morte à la seconde où ta main va toucher le sol pour lancer ta phase. Sauf que malheureusement, le danger ne porte pas toujours un masque clairement identifiable, et le moment de solitude peut frapper n’importe quand et n’importe où. Lors d’une soirée estivale entre potes par exemple.

(suite…)

Read Full Post »

Un bébé, ça peut être plein de trucs: une machine à remplir les couches de Chocapic malodorants, la meilleure phrase d’accroche pour parler à la meuf super jolie collée à la porte du métro, le pire réveil du monde qui sonne invariablement à 4h du mat’ ou encore le prétexte idéal pour acheter des Jordan taille 14. Et même si l’utilisation que vous faites de votre enfant ne regarde que vous, évitez d’avoir des comportements extrêmes si possible, sinon vous allez vous retrouver vous aussi dans la liste des 5 parents qui font n’importe quoi avec leur bébé.

(suite…)

Read Full Post »

Parce qu’à bien y regarder, on lâche des « RIP 2Pac » toutes les 2 minutes pour un oui ou pour un non, on en vient à célébrer le jour de sa naissance, le jour de sa mort, le jour où il a pris une balle, le jour où Poetic Justice et Gangball sont sortis, et on s’en sort plus. Parce qu’on sait tous comment il a été tué, qu’on ne saura probablement jamais pourquoi, et que c’est pas si important.

Parce que ça fait 14 ans maintenant et je me rends compte que je l’ai plus écouté mort que vivant au final, et qu’après toutes ces années, ce qui me revient le plus souvent en tête quand je parle de 2Pac, plus qu’une liste de clips interminable et des débats sans fin, c’est la paire de Fila Grant Hill et le bracelet en or assorti à sa montre qu’il portait dans le livret d’All Eyez On Me.

Alors je me dis que c’est un peu comme un membre de ta famille disparu il y a longtemps, il ne reste que des détails et un amour profond au fond de ta mémoire, qui t’accompagne sans que tu y fasses réellement attention, sans que tu ressentes le besoin de le retranscrire avec des mots. Sans que tu aies envie de le crier sur les toits une seule fois par an.

Read Full Post »

Older Posts »