Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘dvd’

Enfin. Il aura fallu attendre de nombreuses années et résister à la tentation d’acheter les coffrets DVD collector à chaque opé spéciale pendant les soldes, mais notre patience est enfin récompensée. LucasFilms a annoncé que la saga Star Wars sera disponible en Blu-Ray en septembre prochain, en coffret collector avec l’intégrale ou en coffret simple (Prélogie ou Trilogie). Levons les bras au ciel et pleurons mes frères, même si on ne sait pas encore quelle version ils ont choisi d’inclure (Hayden Christensen ou Sebastian Shaw à la fin de l’Episode VI).

Comme d’hab, le coffret ultime contiendra une avalanche de bonus, d’archives inédites et de scènes coupées, qui tiendront sur 3 disques. D’ailleurs je me demande d’où ils peuvent encore sortir du contenu neuf sérieux, entre ça et Avatar où ils trouvent le moyen de rajouter 45min never-seen-before, je pense qu’on aura bientôt droit aux rushs originaux dans les boitiers. Enfin bref, tout ça pour dire qu’on est à peine en janvier, mais que vous connaissez déjà le cadeau de Noël que vous allez trouver au pied de votre sapin en 2011. Les mois n’ont jamais paru aussi longs.

Déjà dispo en précommande sur Amazon pour 89 dollars

Read Full Post »

Il y a des films comme ça, qui te donnent l’impression que tu es un rebut de l’humanité, la dernière des merdes qui ne sert à rien et que tu n’as aucun talent, pas même celui d’arriver à retranscrire correctement la puissance de l’oeuvre que tu viens de te prendre en pleine tête. Et si en plus tu en enchaînes deux à la suite comme Julien Lepers, prépare toi à déprimer sérieusement. Du genre remise en question existentielle qui peut déboucher sur des changements de vie radicaux, style je me retire dans une montagne pendant 1 an loin de toute civilisation, pour pouvoir revenir et être le meilleur dans ma discipline. Soit dans la danse à cause de « Turn It Loose« , soit dans l’Art à cause de « Exit Through The Gift Shop« .

(suite…)

Read Full Post »

Parce que tous les éléments étaient réunis dès le départ pour faire un bon film de boule (des costumes, du latex, des masques, du cuir, des fouets et des tensions sexuelles implicites alimentées par les fans de super héros gays), Vivid Ent. a décidé de sortir le DVD Batman XXX – A porno parody, pour le bonheur des fanboys du monde entier. Notamment parce que le film s’adresse plus aux fans de l’homme chauve souris qu’aux fans de porno, malgré la présence de Lexi Belle et Tori Black, figures et corps emblématiques du X cainri (je ne fais que répéter ce qu’on m’a dit), qui donnent une dimension nouvelle à Catwoman.

Les clins d’oeil à la série culte des années 60 pullulent, et outre les scènes d’escalade d’une façade à la verticale façon Universal Soldier et les onomatopées dans tous les sens (KAPOW!), les plus pointus d’entre vous (I see you underscore) auront remarqué la moustache maquillée du Joker en hommage à Cesar Romero, acteur originel qui avait à l’époque refusé de se raser lors du tournage de la série. Le souci du détail est également poussé jusque dans les scènes de porno pur, avec des cadrages improbables et des dialogues second degré qu’Adam West lui même ne renierait pas. Ajoutez à cela un scénario qui n’est pas qu’un simple prétexte à enchaîner les scènes d’orgie (enfin on se comprend, la fiancée de Bruce Wayne enlevée par le Riddler ça reste un peu light), et vous obtenez une oeuvre complètement culte.

Probablement le seul film de cul que vous n’arracherez pas des mains du livreur Amazon pour mettre un terme rapide à ce moment de solitude, et que vous ne vous empresserez pas de planquer derrière le coffret collector du Seigneur des Anneaux ou au fond d’un dossier sans titre au milieu des DivX de Dexter. Allez, n’essayez pas de mentir.

Read Full Post »

Ca fait pitié je l’admets mais bon, on fait comme on peut: le sixième et dernier volet de la BD n’est pas prêt d’arriver entre nos mains, et la sortie du film direct to DVD a été décalée à octobre en France (bon ok, en tant que pirates il faudra patienter jusqu’en aout, mais c’est déjà trop loin).

Alors forcément, vu que c’est le désert actuellement pour les fans de Scott Pilgrim, quand on tombe sur des peluches à l’effigie de Scott et Ramona, c’est l’hystérie collective option open bar de « kromeugnon ». Heureusement qu’il nous reste le nouveau trailer à regarder en boucle comme des junkies en manque pour étancher notre soif d’histoires d’amour et de combats épiques.

Et au passage, je me dis que les gens qui ne connaissent pas la série doivent être complètement égarés devant cette bande annonce plus qu’improbable. Si c’est le cas, rattrapez donc votre retard en cliquant ici, histoire de connaître les 5 raisons qui font de Scott Pilgrim l’une des meilleures BD de tous les temps.

Read Full Post »

A chaque époque son style de film décliné à l’infini, qui reprend toujours les mêmes trames scénaristiques, les mêmes scènes et les mêmes morales. Et en ces années 2000 marquées par le retour en force des films de danse (blame it on Save the Last Dance), c’est au tour de B-Girl, mélange insipide de tout ce qui s’est fait jusqu’à présent, de débarquer directement en DVD (faut pas pousser non plus).

Un danseur qui cartonne dans son quartier mais qui doit fuir loin suite à une bagarre / dispute familiale ayant entrainé une mort / blessure grave, un peu de break, un peu de choré, un peu de battles, un peu d’amour, un peu de rivalité avec un nemesis complètement à l’opposé du héros, une OST facile interprétée par des artistes oubliés dès le lendemain, le tout porté par un personnage principal aussi facilement remplaçable qu’un faux cil de Lady Gaga, et le tour est joué.

Alors après la blonde aux cheveux lisses, la brune aux cheveux lisses, la latina aux cheveux ondulés, le renoi aux tresses plaquées, le renoi à la tête rasée, c’est au tour de la blonde aux tresses plaquées d’avoir droit à son moment de gloire entre deux 6 steps. Et ça franchement, ça donne pas trop envie.

Read Full Post »

enfant ballon helium buzz la haut

Une fois de plus, les cainris nous ont prouvé qu’ils avaient l’art de transformer n’importe quelle situation en spectacle international pouvant tenir en haleine des millions de personnes. Cette fois ci, c’est l’histoire d’un enfant de 6 ans, prisonnier d’un ballon d’hélium expérimental emporté par les courants aériens, qui a ému les Etats-Unis, puis le monde entier.

Suivi par des caméras et des hélicoptères en direct sur CNN (et Twitter) pendant presque 2 heures, l’enfant a dérivé dans le ciel du Colorado à une altitude élevée, avant de se poser dans un champ. Sauf que les secours ont été les premiers surpris par leur découverte: le ballon était en fait vide, l’enfant étant resté caché dans son garage par peur de représailles. Du moins, pour la version officielle.

Tout de suite invité dans le show de Larry King, pape de la télévision américaine, la naïveté du petit garçon a laissé éclater la vérité (et un prout au passage, tendez l’oreille à 0:44). Et si au début je pensais que la famille avait réalisé le meilleur marketing viral du monde pour la sortie en DVD du film d’animation « La Haut« , l’explication est un peu moins cainrie: « mais papa a dit qu’on le faisait pour passer dans l’émission à la télévision » (et comme dirait Frédéric, la vérité est toujours dans la bouche des enfants).

Je vais finir par me dire qu’en ce moment pour buzzer et accaparer l’attention des médias, les pères doivent instrumentaliser leur jeune fils et l’envoyer en terrain hostile.

Read Full Post »

Il y a des jours comme ça où chaque news qu’on lit est extraordinaire, magique, incroyable, qu’elle soit récente ou pas. Et comme je suis ce genre de mec qui aime bien partager les posts à la con mais fabuleux avec ses potes, voici 5 articles qui vont vous faire rigoler bêtement pendant une heure (ou plus en fonction de votre sens de l’humour). Vous me remercierez quand vous n’aurez plus mal aux abdos.

5. Une prof de primaire américaine a voulu faire un cadeau de fin d’année à ses élèves, en leur offrant un DVD des meilleurs moments passés dans la classe. Sauf que sur le banc de montage de son ordinateur, il y avait aussi sa sextape perso, qui s’est retrouvée en bonus sur le DVD des enfants (epic fail). Mais le pire dans cette histoire, c’est le reportage télévisé qui y est consacré, avec un père qui mime les positions en interview, et un journaliste qui tape à la porte de la prof pour prouver qu’elle est bien morte de honte. Du cainrisme à l’état brut.

mehmet aygun

4. Mehmet Aygun, l’inventeur du Döner Kebab, est mort en janvier dernier, et le site Kebab-Frites (toute l’actu du Kebab) lui a consacré un article fabuleux dans lequel on apprend également que Mehmet a créé la sauce blanche, permettant ainsi à des millions de turcs de devenir patrons et de nourrir leur famille. Il paraît même qu’à son enterrement, le créateur du panini et de la sauce samouraï était inconsolable d’avoir perdu son rival de toujours.

blaireau

3. La police allemande a été appelée hier soir pour dégager une route, bloquée par un blaireau soûl. Non, il ne s’agit pas d’un beauf qui a trop fêté le début du Tour de France mais bien de l’animal, qui s’est mis la race en mangeant trop de cerises, qui se sont transformées en alcool dans son estomac (lui donnant une diarrhée de dingue au passage). Franchement, le communiqué est incroyable, et j’espère qu’ils ont sorti leurs portables pour filmer le blaireau complètement bourré.

myspace anglesmyspace angles 2

2. Vieil article mais toujours aussi efficace, le pamphlet contre les photos MySpace recadrées ou prises du dessus avec la bouche en coeur (autrement dit, 95% des avatars sur les profils sociaux) explique en détail et photos originales à l’appui pourquoi Diam’s avait raison quand elle demandait deux photos, parce qu’une seule ça compte pas. Le moindre crop peut être fatal.

terminator nu

1. J’ai d’abord cru que c’était une campagne virale pour la sortie de Terminator 2 en Blu-Ray mais en fait non, les cainris sont vraiment fous des fois. Mardi dernier, Sean Stanley Smith, 19 ans et complètement défoncé au LSD et au shit, a été arrêté dans le Casino Stateline parce qu’il effrayait les clients (qui se trompaient de fente pour insérer les pièces) en se baladant nu et en criant qu’il était un Terminator envoyé du futur. Et cette fois ci, pas besoin de métal liquide, de lave en fusion ou de mitraillette géante pour stopper le robot le plus évolué de l’histoire: un coup de Taser a suffit. Par contre, on ne sait pas s’il a lancé un « Je reviendrai » lorsqu’il s’est écroulé.

Read Full Post »

Older Posts »