Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘drizzy’

Les gens du village, version 2011. YMCMB is the new YMCA.

Publicités

Read Full Post »

Le son était vraiment atroce, du genre qui te donne envie de dépecer l’ingénieur du son, de donner ses restes à des cochons irlandais lépreux et de brûler leurs futurs excréments // Il y a eu un vrai feu d’artifice sur « Fireworks » // Quand Drake chante des chansons d’amour, il y a un écran géant qui diffuse des soleils rouges, des explosions nucléaires au ralenti et des pyramides. Les illuminatis aussi peuvent tomber amoureux // « What’s My Name » est un putain de single // En faisant le malin sur « Over », le batteur a fait tomber l’une de ses baguettes // De loin, J.Cole ressemble à Chris Brown sous cortisone // La salle était remplie, les filles ont dû se dire que sans décolleté ni leggings elles se feraient recaler à l’entrée, et les mecs se sont tous pris pour des Bloods // Le concert a duré 1h30 pile // Il y avait DJ Medhi et Fafi dans la fosse (entre autres) // Drake a pompé la technique de Jay-Z « I see you with the white T-Shirt » pour gratter 15 bonnes minutes de show // Nicki Minaj et Lil Wayne n’étaient pas là, ce qui n’a pas empêché le public d’hurler dès que Drake prononçait leur nom // L’outro était pourrie // Il a vraiment de gros sourcils et un sourire façon Jack Napier // Quand tu es un artiste, tu as le droit de dire que tu n’as pas baisé depuis 28 jours, que toi et tes copines ont le droit de te sucer après le show et personne ne te prend pour un pervers, au contraire. Attention: à ne pas tenter si tu n’as pas vendu plus de 500 000 albums // Drake parle très mal français // Il a aussi la gestuelle la plus bizarre du monde, quelque part entre Kanye West et le Roi Louis du « Livre de la Jungle » // Mais surtout, la chose la plus importante à retenir du concert de Drake à Paris, c’est qu’en vrai, les Jordan VII Bordeaux sont vraiment magnifiques.

Read Full Post »

On sait jamais ce qui peut se passer ensuite. Prenez l’exemple de Drake. Quand il avait 17 ans, la tentation devait être grande d’appeler la Police des Frontières et les agents de l’immigration pour qu’ils le renvoient dans son bled que personne ne connaît. C’était facile d’accrocher des scratchs sur sa masse capillaire envahissante, de lui donner 30 ans de plus et de le confondre avec le prof de chimie de Terminale.

Qui pouvait se douter que cette tête de con ringarde allait devenir l’artiste le plus (sur)buzzé de 2010, celui à qui on montre ses seins quand il est sur scène (quitte à la surprendre et le dégouter – vous avez dit gay?), celui qui va vendre des wagons de disques grâce à Lil Wayne et Jay-Z, et qui ne va pas faire de chirurgie malgré les millions de dollars amassés sur son compte? Même si avec le titre de sa mixtape, on aurait dû se douter qu’il revenait de loin.

Alors suivez le conseil de tonton Russell Simmons le yogi philosophe: traitez tout le monde avec respect, parce que votre employé sera peut être votre patron dans 10 ans. Ou envoyez chier tout le monde si vous êtes sur de vous, rien à foutre.

Read Full Post »