Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘dorée’

Avant de se défoncer à coup de headshots via le Xbox Live sur Halo ou Call of Duty, il y a eu toutes ces heures passées sur GoldenEye. Entassés à 4 autour d’un écran cathodique, chacun avec une manette de Nintendo 64 de couleur différente, à crier à son fidèle co-équipier que la zone est « clear », que tu sois dans la jungle, au coeur d’un temple ou sur une antenne satellite. Les fils s’emmêlaient, on avait pas de casque micro, il faisait rapidement 45° dans la pièce et la mauvaise foi commençait avant même qu’on ait soufflé dans la cartouche pour être sûr qu’elle ne buggera pas. C’était l’époque où il fallait se déplacer chez son pote pour jouer à plusieurs, sans oublier d’emmener sa propre manette et une bouteille d’Oasis, paquet de chips en option. Le temps où Rare nous faisait encore rêver avec Killer Instinct et Donkey Kong Country, en attendant Banjo-Kazooie. Un âge d’or auquel nous pouvons désormais rendre hommage comme il se doit sur Wii, une manette dorée en main. Prépare toi à le payer de ta vie, Janus.

Publicités

Read Full Post »

C’est un véritable raz de marée, on avait pas vu ça depuis au moins une semaine (tout va très vite à notre époque) et les analystes prévoient un engouement et une exposition à peine plus longs que Chatroulette. Toujours est il que vous n’avez pas pu y échapper: FCP (Faire Caca Partout) est partout, justement. Dans les cours d’école où il a remplacé le jeu du foulard, sur le lieu de travail (où bien souvent on joue à un étage différent du sien pour nier être à l’origine des odeurs toxiques), dans les clubs ou dans la rue, tout le monde s’y met, à la barbe et au nez de tous.

Et forcément, dans cette quête sans fin de l’originalité et du meilleur score, les techniques sont toujours plus poussées et spectaculaires. Pour preuve, ce rapide tour d’horizon des dernières figures recensées:

(suite…)

Read Full Post »

Dans la série « putain de merde pourquoi je suis pas au Comic-Con je l’aurais acheté direct », aujourd’hui, je voudrais le Mighty Mugg Iron Man 2, dans la version exclusive uniquement vendue au SDCC. Pour rappel, les Mighty Muggs sont des figurines ultra stylées réalisées en matériaux recyclables, et qui doivent être recouverte de nicotine vu qu’il est impossible d’arrêter d’en acheter une fois qu’on a commencé.

En dehors du fait qu’elle fait passer le Be@rbrick Iron Man pour un cadeau de la Fête des pères réalisé par un enfant en 2ème année de maternelle qui ne comprend rien à la pâte à sel, la version exclusive SDCC du Mighty Mugg a l’avantage de posséder une visière rabattable, détail qui n’est pas présent sur la version classique Toys’R’Us, et qui fait bien sûr toute la différence (en plus de la boîte dorée).

Encore une figurine qui va hanter mes nuits tant qu’elle n’aura pas rejoint mon étagère. En attendant la prochaine vague de figurines, dans laquelle on retrouvera Deadpool, Spider-Man avec un masque amovible et le Green Goblin. Impossible de résister je vous dis.

Read Full Post »

Pour soutenir la WWF (pas la ligue de catch, mais l’organisation mondiale de lutte pour l’environnement), des artistes français ont designé une collection SpongeBob unique, et mise en vente au profit du panda le plus connu au monde. Et comme on se fout un peu d’Inès de la Fressange, Patrick Bruel ou encore Nikos, c’est forcément la peluche réalisée par Karl Lagerfeld qui a retenu l’attention de tout le monde.

Avec sa peau dorée et son relooking caractéristique (chemise blanche, cravate noire, mitaine et lunettes noires), la peluche « Bob Qui? » (allusion à la ligne « Karl Who? ») s’est vendue à plus de 1000 euros. Mignon mais de vous à moi, dans le genre, je préfère quand même le nounours à l’effigie du créateur culte.

Via

Read Full Post »