Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘disney’

En galère pour la fête des MILF, très en retard pour la St Valentin ou très avance pour Noël, ou simple envie de faire un cadeau comme ça parce que vous êtes un gars cool et que vous voulez que votre copine ait presque autant de style que vous, Casio a pensé à vous. Réalisée en collab avec Jam Home Made, la G-Shock DW-5600 Mickey Mouse est disponible en précommande mais ne sortira pas avant août. Un petit modèle mignon qui devrait faire craquer mademoiselle, et vous évitera la sempiternelle Casio digitale métallique chinée dans une brocante et payée en pièces de 2 euros.

Read Full Post »

Chaque discipline a sa légende, et en ce qui concerne le street art, personne ne contestera le fait que c’est l’anglais Banksy. En dehors du fait que ses oeuvres se vendent à plusieurs centaines de milliers d’euros, que son exposition au Bristol Museum l’été dernier a provoqué des émeutes, et que pratiquement personne ne connaît sa véritable identité (ce qui ajoute une aura surréaliste à son personnage), Banksy est juste un surdoué et un véritable génie, qui « casse les règles d’une société qui n’en a plus ».

Et si vous en doutez encore, le documentaire / film « Exit Through the Gift Shop » (allusion aux manèges des parcs Disney, où la sortie de secours débouche dans les boutiques collées aux attractions) consacré au vandalisme et qu’il a lui même réalisé, devrait mettre tout le monde d’accord, avec ses interviews inédites, ses poursuites à la Yamakasi et ses images d’archive d’André ou encore Space Invader.

A mi chemin entre Jackass et Writers, le film a fait l’unanimité lors de sa présentation en avant première au Festival de Sundance (si vous ne connaissez pas, regardez Entourage). Et forcément, tout le monde s’est demandé si Banksy était présent dans la salle, surtout lorsque le Directeur de la Programmation du festival a lu une lettre écrite par l’artiste, où il jure que « tout est vrai, en particulier le passage où ils mentent », où il demande « de ne pas raconter la fin sur Twitter » et « de ne pas reproduire les scènes du film à la maison, c’est plus marrant de le faire au travail ». Un génie, je vous dis.

Site officiel du film / Site officiel de Bansky

Pour lire la lettre de Banksy, cliquez pour (suite…)

Read Full Post »

Qui dit période de Noël, dit enfants qui rédigent des lettres au gros barbu (placez votre vanne ici), bon esprit dégoulinant à chaque coin de rue et longs métrages racoleurs qui sortent pendant les vacances pour occuper les jeunes autrement qu’avec leurs devoirs. Et force est de constater qu’en la matière, les studios Disney restent les maîtres incontestés. Ce qui a forcément donné des idées à certains, désireux de croquer leur part de la bûche. Sortez les carillons pour créer une ambiance sonore façon pluie d’étoiles, baptisez-vous d’un nom improbable (Panpan c’est déjà pris) et repensez à Kim Kardashian en Jasmine: voici 5 remakes de dessins animés Disney.

5. La Belle et la Bête, avec Aretha Franklin. Le pitch: la Bête pleure la Belle partie, passe le plus clair de son temps sous la pluie (la neige a disparu à cause du réchauffement climatique), découvre l’idéologie allemande de 1939 et contemple la fleur sous verre laissée par sa bien aimée. Après tout, une rose est toujours une rose.

4. Lilo & Stitch, avec Fabolous. Le pitch: Stitch, apprenti gangster, débarque sur une île et décide de gagner de l’argent en prostituant Lilo, de se fabriquer un vaisseau spatial avec des jantes noires de 22 pouces et de communiquer avec sa planète d’origine via Twitter. Et de rentrer chez lui après s’être aperçu qu’il est devenu un looser.

3. Alice aux Pays des Merveilles, avec Jean-Pierre Treiber. Le pitch: Après s’être endormie dans son lit, Alice est transportée dans un univers à la fois féérique et étrange, où son seul guide est un lapin blanc. Déstabilisée par ce nouvel environnement, Alice pert de vue un court instant son compagnon dans la forêt. Le lapin ne réapparaîtra jamais.

2. La Petite Sirène, avec Kelis. Le pitch: Ursula a réussi à récupérer la superbe voix d’Ariel pour devenir chanteuse, mais sa technique de pieuvre qui consiste à tenter d’aspirer toutes les richesses du Roi Triton a été découverte, et la contre-attaque a été terrible. Ursula est désormais contrainte de mettre du vin dans son vin et de revenir auprès de celui qui peut lui offrir une vie de rêve, l’égo rangé dans un tiroir et les tentacules entre les jambes.

1. La Princesse et la Grenouille, avec Rihanna. Le pitch: jeune demoiselle noire mais pas vraiment, Tiana tombe amoureuse d’un prétendu prince qui lui promet monts et merveilles, mais la transforme en crapaud repoussant et repoussé par tous au contact de sa peau. Bousillée psychologiquement, Tiana tente alors une fusion de Fantasia et Full Metal Jacket pour retrouver sa dignité, en vain.

Read Full Post »

Annoncé depuis plus de 2 ans et prévu pour 2012, le parc d’attractions dédié à l’univers Marvel fait fantasmer les fanboys du monde entier, qui n’auraient pas osé rêver mieux à l’époque où ils jouaient à Theme Park sur Super Nintendo.

Après les craintes liées à l’annonce de la « faillite » de Dubaï, l’ascenseur émotionnel remonte en flèche après que qu’aient été mis en ligne le nom de trois attractions (“Flying with Spidey”, “Fantasticar” et “X-Men: Danger Room”) et les premiers croquis du parc réalisés par Chimera Design. A priori, on pourra donc se balader entre le Daily Bugle et l’Institut pour Enfants Surdoués du Professeur Xavier, éviter les attaques du Docteur Octopus ou visiter le Baxter Buiding. En espérant que Disney s’en mêle et saupoudre le tout de son savoir-faire en matière de manèges et de sites de loisirs.

Et si avec tout ça vous ne faites pas des saltos derrière votre écran, que vous ne convulsez pas comme un junkie parkinsonien en manque et que vous ne hurlez pas « Excelsior! » avec la puissance vocale de Sean Cassidy, c’est que Psylocke a détruit votre esprit avec sa dague psychique et que Jean Grey annihile votre enthousiasme. POW!

Pour voir plus de croquis du parc d’attractions Marvel à Dubaï, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

stitch-classique-46cmstitch-experiment-626-5

Continuant sa stratégie visant à rendre cool une marque trop souvent considérée comme uniquement destinée aux enfants, Disney multiplie les collabs et les projets artistiques.

Après avoir autorisé les lignes Supreme et The Hundreds reprenant les personnages cultes de l’univers Disney et racheté le catalogue Marvel, le géant de l’entertainment a donné son accord à MINDStyle pour le projet Stitch Experiment 626, série de toyz d’environ 10cm qui permet à des artistes confirmés tels que Peekaboo Monster, Ron English ou encore Kano de livrer leur interprétation du charismatique extraterrestre héros du film Lilo & Stitch.

Et pour le coup, Artoyz propose également une sublime figurine Stitch classique de 46cm, éditée par Medicom et dispo pour 440 euros. Cool certes, mais pas donné.

Pour voir plus de photos des figurines Stitch Experiment 626, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Plus de 25 ans après le premier volet, qui avait traumatisé toute une génération de geeks avec notamment sa course de motos futuristes, ses duels de disques mortels et ses décors en néons bleus, « Tron Legacy » a la lourde tâche de succéder à un film mythique.

Jeff Bridges reprendra donc son rôle de Kevin Flynn, programmeur surdoué qui s’était fait dématérialiser par un laser le transportant au coeur même d’un ordinateur (oui à l’époque, on ne savait pas ce qu’était un mail et on avait peur des disques durs parce qu’ils allaient contrôler le monde -pas faux en même temps), et laissera exploser son charisme retrouvé depuis Iron Man courant 2010, et en 3D siouplé.

Entre nous, je m’attends au pire après avoir regardé le trailer. Pour avoir revu Tron récemment, le film a très, très mal vieilli, et entre Terminator, Matrix et Traque sur Internet (Sandra Bullock représente), la question des machines et des programmes méchants qui veulent dominer le monde a largement été pliée dans tous les sens. Et je doute qu’un fim Disney ne reste pas accessible et grand public, et pousse la peur des programmes à son paroxysme.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »