Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘détail’

Même si l’été est passé et que les barbecues avec ou sans pi-pi-piscine (big up Tony P.) ne sont qu’un lointain souvenir, c’est pas une raison pour arrêter d’organiser des soirées cainries. Et forcément, si vous squattez les clips, films et séries, vous avez toujours rêvé vous aussi d’être affalé dans un canapé ou de danser contre une bombe atomique tout en buvant dans l’un de ces foutus gobelets rouges qu’on voit partout. Sauf que jusqu’à présent, ils étaient introuvables en France (je le sais parce que j’ai cherché désespérément).

Et comme il y a des gens plus malins et business-friendly que moi, ils ont eu la bonne idée d’importer ces verres en plastique en France pour nous permettre de nous croire un instant sur un campus universitaire entre Pharrell et Lauren London. Plus gros que son équivalent français (50ml, soit environ 3 gobelets classiques), réutilisable et recyclable, l’Original Cup est le détail qui transforme une soirée naze en soirée naze mais avec des gobelets cainris, et ça fait toute la différence.

Dispo ici (3,50 euros les 20 gobelets)

Read Full Post »

Pour ceux qui ne connaissent pas cette institution, tout comédien cainri qui se respecte se doit de passer par le Saturday Night Live, sorte de Petit Théâtre de Bouvard qui révèle les talents de demain (je déteste cette expression mais bon, j’ai pas trouvé mieux, et « les mecs qui vont tout niquer et vont squatter tous les films comiques ces 10 prochaines années », c’était un peu long).

Alors forcément, lorsque le SNL présente sa nouvelle recrue, tout le monde attend de voir ce qu’il vaut. Et en l’occurrence, Jay Pharoah, imitateur, est assez fort malgré son nom pourri. Bon, ses vidéos sont très (beaucoup trop) longues et il aurait gagné à tout condenser en un bon 1min30 bien efficace, mais franchement, les voix et les gestuelles sont identiques à celles des originaux, et j’ai vraiment rigolé sur son imitation de Denzel Washington.

En tout cas ce qui est cool, c’est qu’on va se retrouver en France aussi avec une génération d’imitateurs qui ont grandi en écoutant du rap, et qu’on va enfin avoir droit à autre chose que des parodies de Chirac, Johnny ou Garou. Il était temps.

Pour voir plus de vidéos de Jay Pharoah qui imite Drake, Lil Wayne, Nicki Minaj, Barack Obama, Eddie Murphy ou encore le Gollum, vous pouvez cliquer pour  (suite…)

Read Full Post »

Chaque vendredi c’est la même chose: je regarde les heures passer en me demandant de quoi je vais bien pouvoir parler dans mon édito. Lorsque je cale vraiment, je ressors ma technique durement travaillée quand j’étais gamin, je me fais tout petit en espérant que personne ne me voit et je m’enfuis jusqu’au lundi, en couvrant mes yeux avec mes mains pour être invisible. Mais ça utilise pas mal de chakra et c’est pas très fiable comme subterfuge, donc en général je mets mon casque, je choisis un son que j’écoute en boucle et je cherche un thème. Dans tous les sens. Je guette le moindre bout de fil qui dépasse et je tire dessus, en espérant qu’il me permette de broder un peu. Parfois il casse, parfois il se déroule, impossible de prévoir à l’avance car on ne sait jamais ce que l’on va trouver lorsqu’on regarde à l’intérieur de soi chaque semaine. Et lorsque ce que je vois ne me plait pas, je referme vite derrière en moi en espérant qu’une idée ou un souvenir indésirable n’a pas mis son pied en travers pour coincer la porte. Faudra que je demande à Mr Cobb quelques conseils là dessus d’ailleurs.

Il y a des soirs où c’est presque une punition pour moi, j’angoisse, si je rentre sans avoir écrit un édito mes potes vont me crier dessus, Twitter va se liguer pour m’anéantir et les mails de mécontentement vont s’abattre sur moi en 3D. Alors je cherche encore, et tout ce qui me vient à l’esprit, ce sont toujours les détails. Ma mémoire fonctionne un peu comme un blog: je passe en revue les miniatures, je clique sur « Lire la suite » et tout se déverse dans ma tête. Tout se mélange aussi, un peu comme le Danao artisanal de ma grand mère, qui versait du lait et du jus d’orange dans le même verre et secouait fort, « Qu’est ce qui ya? C’est exactement pareil, bois ». Des souvenirs remplacés par des détails. L’énorme peinture à la main du Silver Surfer (Norin Rad pour les vrais) sur le mur de la chambre de mon oncle, sa minuscule machine à sous qui fonctionnait sans pièces, les escaliers défoncés qui m’arrivaient au genou, les boules de riz blanc grillé que mon grand père formait à la main et qu’on appelait des souris, le meilleur plat du monde. Ca fait longtemps que j’ai pas mangé de souris, ça me manque.

Il y avait aussi les 2h de route pour aller chez mon parrain. Quand t’es jeune, 2h de route c’est le bout du monde, tu prévois toujours des dizaines de livres même si tu sais que tu vas vomir à la deuxième page, et tu ne montes pas à l’arrière sans un sachet de provisions, il en va du bon déroulement de ton expédition. Evidemment, je faisais partie de ceux qui avaient fouetté la moitié des vivres avant le premier péage, question de survie en milieu hostile. En creusant un peu, je reverrai aussi le mini panier de basket (hauteur 1m97, ballon Bulls et Lakers et alley hoop systématique), mais aussi le bol de soupe obligatoire avant la portion de pizza, le gant Cosmocats de mon cousin dont je doute encore de l’existence tellement j’étais jaloux de ne pas pouvoir me déguiser en Starlion moi aussi, le mercredi matin à l’agence, les languettes de baskets découpées comme des trophées, les VHS Dragon Ball, les katanas en bois plein d’échardes, les trous dans les murs bouchés avec du papier et les peluches usées au fond du tiroir. Encore et toujours les détails. On ne sait jamais sur quoi on va tomber lorsqu’on tire un fil mais après tout, chaque détail prend de la valeur quand plus rien n’a de sens.

Read Full Post »

C’est probablement l’une des plus belle chose que vous verrez de votre vie, qui mérite incontestablement sa place au Louvre autant que la Vénus de Milo.

Réalisée par Sideshow, qui ne blague jamais quand il est question de comics et de produits dérivés, cette statue d’Iron Man (version Iron Man 2, début du film) mesure 1 mètre de haut, mélange le métal et plusieurs fibres, et elle est entièrement montée et peinte à la main. Et bien sûr, une fois raccordés à une prise de courant, le casque et le coeur s’allument en même temps que vos yeux laissent couler sans interruption des larmes de sang.

En toute honnêteté, si on me demandait de donner un rein + un poumon + une oreille + un pied sans anesthésie, ou d’étrangler à mort un enfant de mes mains en lui mordant le front pour en avoir une dans mon salon, je n’hésiterais même pas une seconde.

Dispo ici pour 1 650 euros (compte tenu de l’objet, c’est vraiment donné)

Pour voir plus de photos de cette statue d’Iron Man de 1 mètre de haut, cliquez pour (suite…)

Read Full Post »

Vous n’avez pas de jardin de 5 hectares pour accueillir le Gundam taille réelle, et vous n’avez pas le temps de faire un crochet par le Japon le matin pour prendre votre petit déjeuner dans le Gundam Café? Pas de souci, Bandaï a pensé à vous et propose pour les 31 ans de la série une statue du RX-78-2 d’1m50 de haut, pour 35kg.

Un sabre laser, un bouclier, un fusil, des détails exceptionnels, en bref la folie totale dans votre salon. Chaque exemplaire est fabriqué sur commande et coûte la modique somme de 2 700 euros, ce qui n’est franchement pas très cher compte tenu de l’objet. Et puis avoir un robot plus cool que Johnny 5 chez soi, ça n’a pas de prix.

Dispo uniquement sur la boutique officielle Bandaï

Pour voir plus de photos de la statue Gundam, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

On va pas se mentir, habituellement, les Be@rbricks 400% de Medicom ne sont pas des chefs d’oeuvre de ressemblance malgré leur vingtaine de centimètres de haut et bien souvent, on se laisse avoir parce que le personnage décliné nous fait kiffer, et que les Be@rbricks, ça démonte même si SpongeBob n’a pas d’oreilles de Mickey dans la vraie vie. Sauf que dans le cas du 400% C-3PO, c’est tout simplement une tuerie sans nom.

Le côté métalisé a l’air vraiment réussi, les détails travaillés, et le choix du droïde de protocole version « L’Empire Contre Attaque » (faites pas semblant je sais que vous en avez regardé au moins un bout hier soir sur M6) avec le tibia droit en argent prouve bien que l’Episode V est bien le meilleur de la saga pour beaucoup de fans. Et je ne parle même pas du casque, qui fait passer les têtes des Be@rs Daft Punk pour des Playmobil vintage. Ca va être la guerre civile pour arriver à en avoir un, alors que la Force soit avec vous jeunes collectionneurs.

Read Full Post »

approuve yellow chaussette

Parce qu’on a tous subi le regard moqueur d’une fille au moment d’enlever ses chaussures dans le feu de l’action, que la meilleure façon de profiter de baskets neuves, c’est d’avoir des chaussettes neuves et que tous les grands Maîtres Internationaux vous le diront, ce sont les détails qui différencient les hommes classes des autres, j’ai décidé d’investir dans des chaussettes à mon effigie.

Read Full Post »