Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘décès’

Il n’y a que deux choses certaines dans ce monde: la mort et les taxes. Et quand on reçoit sa déclaration d’impôts, il devient facile de penser que les deux sont intimement liées. Il paraît que la mort n’est qu’une étape mais qu’importe, tant que personne n’aura livetwitté ce qu’il se passe une fois que tu as rendu ton dernier souffle, le mystère restera entier. Et la peur aussi. J’ai toujours eu du mal avec la notion de mort, avec l’idée que tout s’arrête d’un coup pour toi alors que le monde poursuit sa rotation inexorable, le groupe avance sans attendre que tu aies fini de refaire ton lacet sur le côté de la route. C’est un peu comme une nuit éternelle passée en boule sous la couette parce que tu redoutes le noir, sans jamais pouvoir trouver la lumière, ni même en avoir conscience. En attendant, je ne trouve pas le sommeil, même si je sais que l’humanité compte plus de morts que de vivants et qu’il faut s’en accommoder.

(suite…)

Read Full Post »

Je fais partie de ces gens qui ont joué au basket en plein air avec « Aint No Fun » à fond avant de mettre des Tims et de se briser le cou sur du Wu Tang, malgré leur mise en garde. J’ai longtemps préféré l’été à l’hiver, les mélodies faciles, les barbecues fantasmés et les bandanas qui dépassent de la poche, les 40 oz et les Daytons dorées, l’impression que la mort est plus douce au soleil. Je dessinais des pattes de chien sur chaque page de mon agenda, je rêvais d’un AK-47 tatoué sur le torse et je regardais les chapeaux melon sur la Redoute, persuadé que tout le monde serait jaloux de mon style. Et surtout, j’étais convaincu de maîtriser les couplets de « Regulate » et de chanter exactement comme Nate Dogg, if you smoke like I smoke, then you high like everyday.

Hier encore, il n’était qu’un chanteur devenu muet, dont on se moquait comme de Christopher Reeve dans les rares moments où on repensait à lui, trop occupés à encore fêter la disparition de Biggie. Loin des oreilles, loin du coeur, jusqu’à ce que les Internets se transforment en mémorial numérique où tous comparent leur connaissance de la discographie de Nate Dogg dans un concours de kilobits qui frise l’indécence. Sans son décès aujourd’hui je n’aurais pas réécouté ses morceaux dont ce remix extraordinaire de « Regulate » avec Michael McDonald que je n’avais que sur cassette, je ne me serais pas souvenu des filets en fer sur les paniers métalliques, des Fila Grant Hill et des 306 cabriolets vertes, qui nous transportaient en un clin d’oeil sur Crenshaw Boulevard. Alors plutôt que de pleurer sa mort et d’enterrer avec lui la naïveté de mon premier amour, je préfère me dire qu’il a pris exemple sur Malabar et Groquik, et qu’il est parti en vacances sur une île lointaine. Remplie de palmiers, de filles en monokinis et d’herbe bien verte. Après tout, il doit bien exister un paradis pour les gangstas.

Read Full Post »

Leslie Nielsen est mort aujourd’hui. Suivi de peu par Irvin Kershner. A ce rythme, il ne restera plus grand chose de notre enfance dans pas longtemps. Et lorsque nos idoles ne sont pas mortes, on ne peut rien faire d’autre que se moquer de ce qu’elles sont devenues, de leurs liftings mensuels ou de leurs come back désespérés. Car elles ne comprennent pas que contrairement à ce que l’on croit, la VHS a enregistré une bien meilleure image que le Blu-Ray. On râle tout le temps pour rien, on s’attarde sur les différences entre les Jordans rééditées et celles de l’époque, au lieu de profiter de ce bout d’innocence retrouvée. On s’évertue à expliquer à la nouvelle génération que leurs dessins animés ne font pas le poids face à ceux qui nous ont fait vénérer le mercredi, et on s’arrache les cheveux quand on se rend compte qu’ils ne connaissent pas la moitié des films qui ont inspiré leur références. On devient ce cousin gâteux qui a la trentaine et semble déconnecté de la réalité actuelle, qui te met en garde contre les conneries et t’engueule quand tu n’as pas eu la moyenne, les études c’est important, t’auras tout le temps de t’amuser quand tu seras plus vieux. Mais tu auras aussi le temps de voir tes héros mourir l’un après l’autre, enterrés dans un coin de ta mémoire. Ca doit être ça, être adulte.

Read Full Post »

Parce qu’à bien y regarder, on lâche des « RIP 2Pac » toutes les 2 minutes pour un oui ou pour un non, on en vient à célébrer le jour de sa naissance, le jour de sa mort, le jour où il a pris une balle, le jour où Poetic Justice et Gangball sont sortis, et on s’en sort plus. Parce qu’on sait tous comment il a été tué, qu’on ne saura probablement jamais pourquoi, et que c’est pas si important.

Parce que ça fait 14 ans maintenant et je me rends compte que je l’ai plus écouté mort que vivant au final, et qu’après toutes ces années, ce qui me revient le plus souvent en tête quand je parle de 2Pac, plus qu’une liste de clips interminable et des débats sans fin, c’est la paire de Fila Grant Hill et le bracelet en or assorti à sa montre qu’il portait dans le livret d’All Eyez On Me.

Alors je me dis que c’est un peu comme un membre de ta famille disparu il y a longtemps, il ne reste que des détails et un amour profond au fond de ta mémoire, qui t’accompagne sans que tu y fasses réellement attention, sans que tu ressentes le besoin de le retranscrire avec des mots. Sans que tu aies envie de le crier sur les toits une seule fois par an.

Read Full Post »

Oubliez ce que racontent les médias: Gary Coleman n’est pas mort d’une hémorragie cérébrale suite à une chute, ce n’est pas sa femme qui l’a assassiné pour d’obscures raisons, et il ne s’est pas suicidé en se pendant à un bonzaï après que Mr Drummond l’ait violé. Non.

Celui qu’on a toujours connu en tant qu’Arnold s’est éteint en homme heureux, au sommet de l’extase, d’une mort que tous les hommes lui envient. Gary est mort étouffé par la poitrine voluptueuse de Kim Kardashian, alors qu’ils s’apprêtaient à tourner une sextape passionnée, comme en atteste cet ultime cliché trouvé sur le disque dur de Kim. Salut l’artiste.

(suite…)

Read Full Post »

Keith « Guru » Elam, 17.07.1966 – 19.04.2010

Pas de polémique sur la prétendue lettre d’insultes rédigée sur son lit de mort et qui descend en flèche DJ Premier, pas de débat sans fin sur la nature de sa relation plus que douteuse avec Solar (son « producteur / manager »), pas de blague vaseuse sur les backpackers qui perdent une autre de leurs idoles. Non, juste « Skillz« , pas forcément le meilleur morceau de GangStarr, mais celui qui me rappelle tout de suite une époque lointaine où l’on se trainait sans honte dans les halls de cités U et où l’on apprenait par coeur les morceaux pour caler nos phases et nos footworks sur le beat. Et que c’est le souvenir que je veux garder de GangStarr. RIP.

Read Full Post »

La chanteuse Nivea et son amie Rasheeda ont déclaré jeudi 11 février être les plus grandes fans du créateur.

Read Full Post »

Older Posts »