Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘cool’

Depuis ce matin, tout le monde nous soule avec les 12 millions de jeunes qui retrouvent le chemin de l’école. Mais est ce qu’on parle des 50 autres millions qui se tuent tout l’année pour leur rendre la vie facile? On devrait leur rappeler un peu plus souvent que leurs bourses d’étude ne sortent pas de caves où l’Etat cacherait des machines à imprimer des billets, mais de nos fiches d’impôts. En même temps, quand t’es à l’école, t’en as un peu rien à foutre d’où vient l’argent et de qui transpire pour te le donner.

Parce que le jour de la rentrée, ta seule véritable préoccupation, c’est comment tu vas t’habiller. L’emploi du temps, qui est en cours avec toi, les nouveaux profs, tout ça c’est accessoire. Il n’y a qu’un seul instant qui compte: celui où tu dois rejoindre ton groupe après qu’on ait crié ton nom à travers le micro. Ce moment précis et furtif détermine le reste de ton année scolaire, tu peux passer du statut de bogosse que les filles s’arrachent entre elles (jamais devant toi tu penses bien) à celui de loser total, en une fraction de seconde. Des vies entières se sont brisées à cause de ces quelques mètres que tu traverses comme en équilibre sur une planche au dessus d’un ravin infesté de crocodiles qui n’attendent que de casser leur journée de jeûne avec ton corps moelleux. Des destins ont été bouleversés, des existences ont été marquées à jamais et des vocations sont mortes avant d’avoir vu le matin du deuxième jour, tout ça à cause de ces redoutables enjambées tremblantes.

Le problème quand tu n’es pas mannequin, c’est qu’il est relativement difficile de marcher lorsqu’il y a des centaines de regards posés sur toi. Et si en plus tu commences à réfléchir à ta démarche pendant que tu mets un pied devant l’autre, c’est foutu, tu ressembles à un mélange de Gad Elmaleh avec une jambe dans le plâtre et C-3PO sous acides, plus raide que la justice en Corée du Nord. J’ai enduré des nuits blanches systématiques avant chaque premier jour, à passer en revue des dizaines de fois ma tenue soigneusement repassée (conseil: ne pas sortir tous ses habits neufs dès le début, gardez en sous le coude pour briller une fois que les autres ont épuisé leurs ressources) et à répéter mon attitude pour qu’elle soit le plus naturelle possible. J’ai élaboré des techniques inutiles, comme chercher du regard un visage familier pour le fixer et lâcher un rire faussement décontracté, regarder l’écran de mon portable style je m’en fous et je suis en place parce que j’ai un StarTac (faites attention aux marches par contre), sourire à une inconnue susceptible de ressentir un peu de compassion et de me comprendre, maintenir une allure soutenue pour écourter cette épreuve. Rien ne marche. Surtout pas la dernière solution d’ailleurs. Alors j’en suis arrivé à cette conclusion: le meilleur moyen de ne pas foirer sa rentrée, c’est de ne pas venir. On ne fait qu’une seule première impression, et quelques jours de préparation supplémentaires ne sont jamais de trop. En plus ce qui est pratique, c’est que vous n’aurez même pas besoin de feindre votre mal de ventre.

Read Full Post »

Bon, il faut vous le dire comment maintenant? Arrêtez de vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas, ça commence à devenir fatiguant là. Rangez vos grosses lunettes, vos pantalons trop courts, vos faux T-Shirts vintage, pas de ça ici. Pas de cerveaux dévorés par des articles de magazines de mode pseudo branchouilles qui ont décrété qu’être nerd, c’était tendance. C’en est devenu tellement ridicule et galvaudé que je n’arrive même plus à écrire le mot « geek » sans avoir envie d’arracher les touches de mon clavier avec un pied de biche. Tout ça à cause d’une bande de connards qui pensent que dans « ringard », il y a « in ».

Vous tentez d’adopter des codes que vous pensez cool, sans vous rendre compte qu’ils sont des symboles durement acquis et exhibés fièrement par toute une génération d’enfants à la scolarité traumatisante. Parce qu’être un nerd aujourd’hui, c’est avoir été un enfant rejeté par ses camarades de classe, celui qui lit des livres bizarres, s’habille comme le cousin éloigné qui vit à la campagne, regarde des dessins animés nuls et écrit des histoires de super héros quand ses parents pensent qu’il dort. Il n’y avait rien de cool dans tout ça, juste des gamins plongés dans leur monde, convaincus que la roue tournerait bien un jour, attendant patiemment leur tour sous les railleries de ceux qui jouent au foot ou à la guerre avec des armes qui ne tirent pas de laser. Ceux là même qui aujourd’hui nous envient, s’inventent des souvenirs d’après midi passé devant Les Chevaliers d’Olive & Tom et Sailor Ball, balancent les deux mêmes références faussement pointues dès que l’occasion se présente. Ceux là même qui mélangent tout ce qu’ils trouvent se rapportant de près ou de loin à une culture nostalgique, sans réellement en saisir le sens et profitant de leur aisance matérielle. Ceux là même qui continuent de nous oppresser avec leur soi disant goût indiscutable, 15 ans après que la dernière sonnerie de 3ème ait retenti.

Après des années à guetter notre heure de gloire, maintenant qu’elle a enfin sonné, pourquoi vous ne nous laissez pas en profiter un peu? De toute façon le futur appartient aux nerds. Personne d’autre n’en veut.

Read Full Post »

Il y a des gens qui se sentent obligés de cracher leur amour à la face du monde. On leur demande rien, et pourtant ils prennent un malin plaisir à faire pipi autour de leur territoire et à déballer leur relation par tous les moyens nécessaires. Un peu comme les jumeaux qui ne s’épanouissent qu’en ayant un reflet de miroir ambulant à côté d’eux, les couples qui s’habillent pareil envahissent de plus en plus notre monde jusque là préservé.

Mettons de côté le lien discret que peut représenter un accessoire ou bijou commun, je parle de ceux et celles qui trouvent que mettre la même veste en jeans avec des épaules en cuir pour sortir faire les courses chacun sur sa moto, c’est le véritable Amour, au même titre que le duo de casquettes Von Dutch et ou de doudounes Moncler. Personnellement, à part quelques rares exceptions (Jay-Z et Mya étaient au top, mais quand il y a du Jordan dans l’histoire ça compte pas de toute façon), je trouve ça d’une ringardise sans fin. Non?

Read Full Post »

Les cainris ont l’habitude de dire « Oldies but Goldies ». En l’occurrence, il s’agit plutôt de chrome, qui recouvre entièrement cette Nintendo NES d’époque. Oubliez l’argument de la meilleure conservation et protection de la console, l’intérêt premier est bien de se la raconter comme jamais devant ses potes du Forum WiiNoob. En attendant la Super Nintendo en or, la Wii en platine et la Gameboy en adamantium.

Via

Read Full Post »

supreme-damien-hirst-decks-dots-1supreme-damien-hirst-decks-dots-2

Parce qu’on a tous un peu les boules d’avoir raté la première série de skates Supreme designés par Damien Hirst, la marque la plus cool du moment édite 5 nouvelles planches en collaboration avec l’anglais le plus riche de Bristol (juste devant Banksy).

Recouvertes de points de couleur de taille différente d’un côté et de symboles évocateurs de l’autre, les planches sont signées par l’artiste et devraient sortir incessament sous peu. Et comme toujours, si vous n’êtes pas au début de la file d’attente devant le shop le jour de leur sortie, n’espérez même pas mettre la main dessus à un prix décent.

Read Full Post »

sosie-rihanna-daft-punk

Dans la catégorie Personnalité venue de l’espace, le meilleur sosie est Rihanna, pour son costume de Daft Punk.

(suite…)

Read Full Post »

stitch-classique-46cmstitch-experiment-626-5

Continuant sa stratégie visant à rendre cool une marque trop souvent considérée comme uniquement destinée aux enfants, Disney multiplie les collabs et les projets artistiques.

Après avoir autorisé les lignes Supreme et The Hundreds reprenant les personnages cultes de l’univers Disney et racheté le catalogue Marvel, le géant de l’entertainment a donné son accord à MINDStyle pour le projet Stitch Experiment 626, série de toyz d’environ 10cm qui permet à des artistes confirmés tels que Peekaboo Monster, Ron English ou encore Kano de livrer leur interprétation du charismatique extraterrestre héros du film Lilo & Stitch.

Et pour le coup, Artoyz propose également une sublime figurine Stitch classique de 46cm, éditée par Medicom et dispo pour 440 euros. Cool certes, mais pas donné.

Pour voir plus de photos des figurines Stitch Experiment 626, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Older Posts »