Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘concept’

Il n’y a que deux choses certaines dans ce monde: la mort et les taxes. Et quand on reçoit sa déclaration d’impôts, il devient facile de penser que les deux sont intimement liées. Il paraît que la mort n’est qu’une étape mais qu’importe, tant que personne n’aura livetwitté ce qu’il se passe une fois que tu as rendu ton dernier souffle, le mystère restera entier. Et la peur aussi. J’ai toujours eu du mal avec la notion de mort, avec l’idée que tout s’arrête d’un coup pour toi alors que le monde poursuit sa rotation inexorable, le groupe avance sans attendre que tu aies fini de refaire ton lacet sur le côté de la route. C’est un peu comme une nuit éternelle passée en boule sous la couette parce que tu redoutes le noir, sans jamais pouvoir trouver la lumière, ni même en avoir conscience. En attendant, je ne trouve pas le sommeil, même si je sais que l’humanité compte plus de morts que de vivants et qu’il faut s’en accommoder.

(suite…)

Read Full Post »

Quand je suis en galère d’inspiration et que je ne sais plus trop dans quelle direction aller, j’aime bien regarder des vidéos avec des génies. Pour me rappeler qu’il y a des gens plus que brillants sur Terre et qu’en travaillant sans relâche, je pourrai peut être un jour arriver au niveau de leur ongle du petit doigt de pied. Et lorsqu’on parle de génies, impossible de ne pas évoquer le TED, la conférence mondiale annuelle qui a pour but d’améliorer le monde en réunissant les meilleurs membres de l’espèce humaine.

Chaque intervenant présente un projet ou une idée pendant 20 minutes, et le public présent détermine quelle action mérite le soutien de tous les autres participants. Le dernier lauréat en date est JR, qui a reçu le TED Prize il y a quelques jours pour son projet Inside Out et dont le discours d’acceptation m’a donné envie de de pleurer. Aussi bien à cause de la puissance de son oeuvre que de son accent anglais catastrophique, soyons francs.

Mais le discours qui m’a le plus traumatisé et que je regarde régulièrement est celui de JJ Abrams (créateur de la série Lost entre autre) en 2007, qui évoque la boîte de magie que lui a offert son grand père lorsqu’il était enfant. Boîte qu’il n’a jamais osé ouvrir, et qu’il gardera scellée jusqu’à sa mort. Et quand il explique la raison de ce geste avec une intonation de nerd ultra stressé qui prie pour que le calvaire s’arrête rapidement, on a juste envie de se lever et d’applaudir.

Version sous titrée en français si vous cliquez ici

Read Full Post »

Je la vois, dans son coin, rongée par les contradictions. Essayer de ne pas attirer l’attention et en même temps, hurler en silence pour capter mon regard. Elle ne comprend pas pourquoi le défilé continue sans qu’elle parvienne à y trouver sa place, elle a l’impression d’avoir tout ce qu’il faut pourtant. Elle ne sait pas que je pense souvent à elle, souvent sans m’en rendre compte, attendant que son image soit tellement intense qu’elle brûle mes neurones. Elle m’accompagne avant de dormir, lorsque je mange, lorsque je prends ma douche, lorsque je parcours mon téléphone. Je la vois maudire ses rivales, rongée par la jalousie mais l’estomac noué par la crainte que ce soit finalement son tour, et qu’elle ne soit pas à la hauteur. Elle s’invente des excuses, se trouve inintéressante, déjà vue, trop commune, pas assez grandiose. Elle regarde ce manège incessant de loin, se compare, pleure, se moque, ne comprend pas pourquoi je perds mon temps avec la dépressive du vendredi ou avec celle qui ne m’offre que des moments de solitude. Puis elle craint de devenir l’un de ces regrets qu’on traîne jusqu’à l’oubli, ce goût d’inachevé qui disparait sans qu’on s’en rende vraiment compte. Elle aimerait avoir le courage de bousculer les autres, se frayer un chemin parmi la masse. Ne faire qu’une avec moi, se dessiner sous mes doigts une fois la nuit tombée. Sortir de ma tête, s’allonger sur du papier numérique et vivre sa vie. Rejoindre les rangs de celles qui portent mon nom pour l’éternité. Enfin, ne plus être une simple idée notée pour plus tard.

Read Full Post »

Deuxième partie de ma sélection 2010, qui reprend mes posts préférés de l’année. Je sais que c’est complètement prétentieux de ma part de faire une rétrospective, mais je me dis que vous êtes sûrement passé à côté de certains d’entre eux, et si ce n’est pas le cas peut être que vous sourirez en les redécouvrant. Et aussi parce que je suis en vacances et que j’ai la flemme de poster des nouveaux trucs, j’ai les mains prises entre le foie gras et les macarons Mogador. Outre les posts NSFR, j’avais envie de revenir sur des rubriques (plus ou moins) régulières que j’ai essayé de mettre en place cette année, et qui devraient pour certaines faire leur retour en 2011 (I see you DRC). Enfin, avant que « Detox » ne soit dans les bacs en tout cas.

(suite…)

Read Full Post »

En ce moment, j’ai trop d’idées en tête. Mon Blackberry regorge de brouillons que je sauvegarde régulièrement par peur qu’ils ne s’effacent, j’ai un nouveau concept toutes les 10 minutes et je m’empêche d’allumer mon ordinateur à 3h du mat’ pour mettre en ligne 5 posts d’affilée. Bon, dans le dernier cas la fatigue aide beaucoup, j’avoue. Alors oui, il y a du bon et du moins bon, mais c’est comme si j’étais constamment sous la douche (ceux qui lisent les éditos depuis le début savent), l’inspiration me tombe dessus et me viole sans crier gare St Lazare (exemple parfait de « moins bon »). Et le problème, c’est que je ne sais pas par où commencer.

(suite…)

Read Full Post »

A travers cet accessoire en or 18 carats limité à 12 d’exemplaires et vendu 350 dollars, Levi Maestro veut nous encourager à nous libérer des contraintes du temps, à ne plus avoir les yeux rivés sur les aiguilles qui défilent inexorablement et nous rapprochent d’une mort certaine. Un concept tout aussi révolutionnaire que celui du Fanta Still, couramment appelé « jus d’orange ». Parce que soyons sérieux une seconde, toute cette carotte marketing pseudo philosophique ne sert qu’à une chose: nous vendre un bracelet hors de prix. Bien essayé quand même.

Pour voir plus de photos de la montre Infinity Piece qui ne donne pas l’heure, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Tic de langage et bagage culturel obligent, on a tendance à rajouter « la famille » à chaque bout de phrase, à considérer nos potes comme des frères, nos voisins comme des cousins et les meufs qu’on peut pas serrer comme des soeurs. Sans parler du fait que le hip hop reste pour beaucoup une communauté aux allures de grande famille, où tout le monde se connaît même lorsqu’on ne s’apprécie pas, un peu comme cet oncle éloigné que l’on a vu que sur des vieilles photos.

Sauf que pour la plupart des artistes, s’appeler « la famille » s’avère tout à fait logique et naturel car ils partagent un véritable lien de sang. Lien qu’ils n’exposent pas forcément d’ailleurs, d’où le projet de monter un arbre généalogique du hip hop français et américain, qui relierait chaque artiste à ses parents. Une sorte de post participatif où chacun apporte ses infos et sa branche à l’édifice, pour obtenir un poteau électrique généalogique complet (parce qu’ici c’est la rue t’as vu la famille).

Et parce qu’il faut bien commencer quelque part, quelques liens de parenté en vrac: Ciara est cousine avec T.I et Smoke de Field Mob, Monica est la cousine de Ludacris et de Polow Da Don, qui par contre n’ont aucun lien entre eux. On sait aussi que Dr.Dre et Warren G sont demi frères, que Snoop Dogg est cousin avec Brandy et Ray-J, que Dave Hollister et K-Ci & Jo-Jo sont cousins également, tout comme Avant et R.Kelly. Et qu’il y a un lien plus ou moins obscur entre Flavor Flav, RZA, GZA et Ol Dirty Bastard, voire LL Cool J (le tout à vérifier bien évidemment).

Et de notre côté de l’Atlantique, les cousins fameux ne manquent pas, comme Arsenik et Passi, tout comme les frères improbables, type Youssoupha et Philémon, ou Pit Baccardi et Dosseh. Sans parler des évidents comme Shurik’N et Faf la Rage. Et vous, vous en voyez d’autres?

Read Full Post »

Older Posts »