Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘clash’

Il n’y a pas que TF1 ou M6 qui a le droit de nous ressortir pour Noël des trucs déjà diffusés et rediffusés jusqu’à ce qu’on connaisse les dialogues par coeur. Parce qu’il y a des posts dont j’avais oublié l’existence, parce que certains d’entre vous n’étaient pas là dès le début et que je ne vais pas leur infliger la lecture d’environ 1300 articles pour qu’ils se fassent une idée du chemin parcouru, et parce que la fin d’année est toujours le moment propice aux bilans avant d’attaquer un nouveau cycle, voici une sélection de mes posts préférés de 2010. Aucun critère particulier n’a été retenu et la liste est tout ce qu’il y a de plus subjective, mais promis, elle ne contient pas « La Soupe aux Choux » ni le dessin animé « Astérix Chez Les Bretons ». Et c’est déjà pas mal.

(suite…)

Read Full Post »

J’avais lu une fois qu’un enfant de 5 ans dépensait en moyenne 3 fois plus d’énergie qu’un adulte en une journée, à courir partout, poser des milliards de questions auxquelles on ne sait pas quoi répondre et se rouler par terre avec des amis imaginaires. Des chercheurs avaient établi que si une personne de 30 ans et de constitution moyenne effectuait exactement les mêmes mouvements, il serait épuisé au bout de quelques heures à peine. Et quand je vois le petit Lil Demon (rappelez vous de Freestyle Session Kid) enchaîner les passages techniques et physiques sans transpirer, pendant que son adversaire crache ses poumons et revient dans son coin au bout de 2 freezes, une vrille et une chute, je me dis que cette étude était peut être fondée après tout.

Read Full Post »

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ces 20 ans passés dans l’industrie musicale l’ont rendu un peu égoïste. Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, RZA a un temps été la figure emblématique du Wu Tang, avant de s’embrouiller pour on ne sait quelle raison (l’argent) avec le reste du crew, crew qui s’enfonce d’ailleurs chaque jour un peu plus dans les abîmes de la mémoire collective.

Avec cet anniversaire, RZA cultive malgré lui cette image du quadragénaire qui fait une crise, et se paie tout ce qu’il n’a pas pu avoir quand il était gamin ou lorsqu’il fallait prendre en compte l’avis de ses potes. Quitte à avoir l’air ridicule et à ne pas se rendre compte que son image atypique a plus que mal vieilli. Des sérigraphies à son effigie (vendues entre 50 et 150 dollars et baptisées « Razor Sharp », « Wisdom » et « Wings ») et un film de kung-fu en direct-to-DVD: on pouvait espérer mieux pour célébrer deux décennies à faire bouger des têtes avec des violons désaccordés et des ambiances obscures.

Dire qu’à une époque on aurait donné notre mère pour avoir un poster de RZA avec un nunchaku dans notre chambre, et qu’on aurait convulsé à l’idée de le voir se battre dans « Wu-Tang vs The Golden Phoenix », une série B mélangeant maladroitement Tarantino et « Histoire de Fantômes Chinois ». Je crois que les idoles, c’est comme le premier flirt d’été en colonie: il vaut mieux conserver un souvenir flou et sincèrement épris, et ne surtout pas chercher à les revoir une fois adulte.

Pour voir les sérigraphies RZA en édition limitée (dispo ici), vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Ou l’histoire improbable d’une meuf soulée de faire de la promo tard le soir et qui pense se faire un jeune rappeur débile en direct sur un plateau télé, devant des intervenants tellement passifs qu’ils semblent recevoir chaque question comme une grosse baffe dans leurs dents. Ce n’est pas dans mes habitudes de défendre le rap à tout prix, de m’insurger lorsqu’une connerie est balancée dans les médias classiques ou de me sentir le fier représentant d’une culture. Parce que je suis juste un gars qui a grandi avec le hip hop, mouvement qui fait partie de ma vie et teinte mon quotidien depuis l’époque des téléphones à cadran, et que je ne ressens pas le besoin de le revendiquer à tout va, comme pour prouver mon acceptation par un clan quelconque. Pourtant, je suis obligé de revenir sur la discussion houleuse qui s’est tenue entre Akhenaton et Coline Serreau lors des Mots de Minuit d’hier soir.

Pas pour insulter bêtement Mme Serreau, brillante cinéaste dont la carrière ferait rêver bon nombre d’étudiants en cinéma égarés. Ni pour tenter de lui faire entendre raison, elle qui a « fait rentrer le rap à l’Opéra Bastille avec de grands danseurs (inconnus au passage) qui tournent sur la tête ». Ni pour lui expliquer que les fameux rappeurs intelligents dont elle parle, ceux qui font rimer des phases réfléchies et véhiculent une image moins débile du rap, ont tous écouté et jalousé les couplets d’Akhenaton à un moment donné de leur vie. Ni pour lui prouver qu’Akhenaton ne fait pas partie de ceux qui glorifient les armes, dénigrent la femme, vouent un culte aux Etats-Unis et à la surconsommation, et qu’il s’est toujours fait discret sur sa foi et ses croyances personnelles. Non, simplement pour lui dire d’arrêter, que tout le monde la regarde, qu’elle se couvre de ridicule.

En fait, ses accusations sont tellement éloignées de la réalité que ça en devient gênant, plus qu’énervant. Ce que je vois quand je regarde cette grosse masse capillaire grise s’emporter, c’est une vieille dame aux convictions tranchées et incrustées dans son cerveau par le marteau impitoyable de la vie, et dont l’intention louable est de réveiller une jeunesse endormie par le confort. Et je ressens cette gêne, celle la même qui nous envahit lorsqu’une personne respectable énonce une erreur plus grosse qu’elle, celle même pour laquelle on a inventé l’expression « J’ai honte pour toi ». Toujours est il qu’entre cette intervention ridicule et l’article désespérant sur le rap mis en ligne sur le site du Monde, il faut croire que les clichés ont la peau dure.

Pour voir l’émission « Des Mots de Minuit » avec Akhenaton et Coline Serreau, cliquez ici (longue interview d’AKH au début, puis gros clash à partir de la 29ème minute)

Read Full Post »

Tiens, ça faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu de crêpage de chignon en public. Après Keri Hilson et ses paroles ambigues, c’est au tour de Pink (ou P!nk, au choix), de venir se frotter à Beyoncé (arrêtez de fantasmer, vous avez oublié la gueule de P!nk je crois).

Lors d’un concert dont je ne connais pas la date et si ça se trouve il date de l’année dernière et je suis super à la bourre et alors, celle qui a commencé sa carrière en tant que chanteuse R&B avec des cheveux courts roses et des singles insipides, se moque ouvertement de ses anciennes concurrentes dans le morceau « Stupid Girls« . Jusque là rien de bien méchant ou ciblé.

Sauf que refaire la chorégraphie de « Single Ladies » avec une perruque blonde sur la tête (et vu la qualité, elle a pas dû mettre de film plastique sur le crâne), et la pimenter en bougeant comme une strippeuse qui a besoin de vos billets pour nourrir son enfant laissé à la maison avec sa tante, moi j’appelle ça un tacle à la gorge de Beyoncé. A régler avec un combat de boue si vous voulez mon avis.

Read Full Post »

[Dailymotion id=xb2t9c]

[Dailymotion id=xb2tiz]

Ces derniers temps, entre son clip bling bling qui témoigne peut être d’une crise de la quarantaine, sa pub horrible sur le maillot de L’Olympique Lyonnais (un coucou aux Ni Putes Ni Soumises au passage, qui n’ont rien à faire de leur journées) et ses interviews aux réponses alcoolisées, dire que mon estime pour Kool Shen était en chute libre relevait de l’euphémisme. Alors quand Laurent Ruquier a annoncé que le babtou de NTM venait défendre son album « Crise de Conscience » face à Eric Zemmour, celui là même qui a aidé Disiz à s’enterrer vivant, j’ai craint le pire.

Autant l’avouer tout de suite: Kool Shen a été très bon. Il a évité les pièges réthoriques de Zemmour, il a fait de l’humour (la phase sur les sapins brûlés après Noël m’a tué), il a fait le spectacle (avec son défi footballistique) et il a maintenu la discussion sur le terrain du débat d’idées, sans jamais tomber dans l’attaque personnelle. Mais surtout, il est venu préparé. Sobre, fort de son expérience d’artiste qui défend son point de vue depuis 20 ans, conscient du challenge et prêt à entrer dans l’arène, sa maturité dans une main et ses couilles dans l’autre.

Alors je n’aurai jamais cru dire ça un jour, mais la prestation de Shen en interview m’a mis une vraie claque, et j’encourage la jeune génération à en prendre de la graine. En même temps, il y a un signe qui ne trompe pas et qui aurait dû me mettre tout de suite sur la voie: contrairement à Disiz, Kool Shen n’a pas été programmé en dernier, lui. Respect à l’expert de la maison mère.

Read Full Post »

chris-and-teyanachris-and-teyana-2

Ne vous fiez pas aux apparences, Chris Brown et Teyana Taylor ne sortent pas ensemble. Enfin, Teyana prétend qu’ils sont juste « amis », que Chris est son « grand frère » et que tous les deux sont « célibataires ». De mémoire, le dernier couple à avoir dit ça, c’est The-Dream et Christina Milian. Résultat? Une bague de fiançailles et un photohsoot nu dans le dernier numéro de Vibe. Allez, on y croit tous Miss Taylor.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »