Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Cinema’

Chaque discipline a sa légende, et en ce qui concerne le street art, personne ne contestera le fait que c’est l’anglais Banksy. En dehors du fait que ses oeuvres se vendent à plusieurs centaines de milliers d’euros, que son exposition au Bristol Museum l’été dernier a provoqué des émeutes, et que pratiquement personne ne connaît sa véritable identité (ce qui ajoute une aura surréaliste à son personnage), Banksy est juste un surdoué et un véritable génie, qui « casse les règles d’une société qui n’en a plus ».

Et si vous en doutez encore, le documentaire / film « Exit Through the Gift Shop » (allusion aux manèges des parcs Disney, où la sortie de secours débouche dans les boutiques collées aux attractions) consacré au vandalisme et qu’il a lui même réalisé, devrait mettre tout le monde d’accord, avec ses interviews inédites, ses poursuites à la Yamakasi et ses images d’archive d’André ou encore Space Invader.

A mi chemin entre Jackass et Writers, le film a fait l’unanimité lors de sa présentation en avant première au Festival de Sundance (si vous ne connaissez pas, regardez Entourage). Et forcément, tout le monde s’est demandé si Banksy était présent dans la salle, surtout lorsque le Directeur de la Programmation du festival a lu une lettre écrite par l’artiste, où il jure que « tout est vrai, en particulier le passage où ils mentent », où il demande « de ne pas raconter la fin sur Twitter » et « de ne pas reproduire les scènes du film à la maison, c’est plus marrant de le faire au travail ». Un génie, je vous dis.

Site officiel du film / Site officiel de Bansky

Pour lire la lettre de Banksy, cliquez pour (suite…)

Read Full Post »

Il y a des séries qui vous prennent et ne vous lâchent plus jamais. Que l’on ait peur de se crasher sur une île déserte chaque fois qu’on prend l’avion, que l’on guette la mise en ligne hebdomadaire d’une quinzaine de pages scannées et approximativement traduites du japonais ou que l’on associe encore les fusées à un damier rouge et blanc, on a tous notre oeuvre culte, dont on ne se lasse pas et dans laquelle on peut se replonger à l’infini, sûr d’y retrouver un intérêt renouvelé à chaque fois. De temps en temps, on a même la chance de tomber sur une série qui s’ajoute à notre liste de chefs-d’oeuvre, aux côtés des « Man Without Fear » de Frank Miller, « Dragon Ball » d’Akira Toriyama ou encore « Blake & Mortimer » d’Edgard P. Jacobs. Et parce que beaucoup d’entre vous ne connaissent pas encore cette bande-dessinée alors qu’elle est sûrement votre future série préférée, voici 5 raisons de penser que « Scott Pilgrim » est l’une des meilleures BD de tous les temps.

(suite…)

Read Full Post »

Je n’ai jamais été un fan absolu de Tekken, même si je dois admettre que je m’étais pris une grosse gifle en 95 avec la version Playstation 1. Mais que l’on soit un combattant des premiers jours ou non, le constat est le même: le film a l’air catastrophique, avec les mêmes ressorts scénaristiques et les mêmes scènes que toutes les autres adaptations de jeux vidéos sur grand écran, et la direction artistique flirte avec le calamiteux. Sans parler du fait que s’il n’avait pas enfilé ses fameux gants rouges dans un instant pseudo héroïque, je n’aurais même pas reconnu Kazuya Mishima. Alors tout ce que j’ai envie de dire aux producteurs d’Hollywood, là, tout de suite, c’est Leave the video games alone. Please.

Read Full Post »

[Dailymotion id=xbg25m]

Il y a des gens qui inspirent un profond respect. Parce qu’ils s’investissent à fond dans un projet, parce qu’ils vont au bout de leur passion, ou parce qu’ils n’ont pas peur du ridicule. Et c’est le cas de l’équipe de fans qui a réalisé le long métrage non officiel et amateur « The Hero of Time« , basé sur le mythique jeu vidéo de Nintendo « The Legend of Zelda – Ocarina of Time« .

Alors oui, les effets spéciaux sont dignes d’un téléfilm avec des attaques d’alligators sur NT1, le héros n’a pas le dixième du charisme de Link et j’ai décroché de l’histoire au bout de 10 minutes mais franchement, l’initiative ne peut être que saluée. Parce qu’hônnetement, j’en connais pas beaucoup qui aurait accepté de se coller des oreilles d’elfes et des sourcils roux de Raymond Domenech chaque weekend pour taper un délire d’1h45. Alors moi je dis bravo, en regrettant quand même de ne pas avoir acheté l’épée Excalibur version Miyamoto lors de la dernière Japan Expo.

L’intégralité du film est au dessus, et le site officiel est ici

Read Full Post »

Enfin, j’espère pour eux. Entre l’intro sans conviction d’un RZA du Wu Tang qui continue de croire qu’il est une référence en terme d’arts martiaux, l’annonce d’une sortie en VOD (Video On Demand, je précise au cas où) avant une sortie en salles, les bruitages qui passent de « La Soupe aux Choux » à un combat de chats sauvages (il manque juste un « Wahou, tu fais super bien le chat »), et un Tony Jaa qui frappe des ballons de baskets à la mi-temps, je ne sais plus où donner de la tête. Quoique: peut être sur le nez du monteur du trailer d’Ong Bak 2 en fait.

Read Full Post »

facebook-logo

Vous allez penser que ce post n’est qu’un prétexte pour faire la promo de mon profil Facebook récemment créé (L’enfant Jaune), et vous n’aurez pas tout à fait tort.

Enfin, si l’on ne tient pas compte du fait que le film racontant l’histoire de Mark Zuckerberg et Eduardo Saverin, créateurs du site communautaire devenu incontournable, est réalisé par David Fincher (Se7ven), scénarisé par Monsieur Aaron Sorkin (scénariste de l’extraordinaire série West Wing – A la Maison Blanche), produit par Kevin Spacey (Keyser Söze dans Usual Suspects, et si c’est un spoil alors vous êtes un ringard), et interprété par Justin Timberlake (dans le rôle du Président de Facebook).

Bon, à part la dernière info, tout porte à croire que l’adaptation va être intéressante, d’autant plus que la baseline du roman adapté est « Milliardaires par hasard : la création de Facebook, un récit sur le sexe, l’argent, le génie et la trahison ». Tout un programme.

Read Full Post »

canal bouquet logo

Annoncée dans le Monde par Rodolphe Belmer, directeur général de Canal+, la chaîne Canal Street devrait être lancée sur le web avant de voir éventuellement le jour dans le bouquet Canal (comprenant entre autre Canal Plus Sport, Family, Cinéma…), histoire de vérifier avant de se planter si la demande est bien réelle ou si Booba a raison lorsqu’il dit que le Hip Hop français repose en paix.

Consacrée aux cultures urbaines et ciblant les 15-25 ans, la chaîne va sûrement être un bon moyen d’exploiter à fond les anciens épisodes de H ou du Jamel Comedy Club, de donner plus d’exposition à des programmes comme Kaïra Shopping ou tout autre projet « hip hop » (je déteste cette qualification inutile au possible), et d’essayer de retrouver l’image cool et rebelle qui faisait qu’on squattait tous Canal quand on était jeune (rip La Grosse Emission).

Par contre, le service marketing aurait dû se renseigner un peu plus: à New York, Canal Street est la rue qui sépare Chinatown de Little Italy, et où l’on trouve toutes les contrefaçons et tous les DVDs pirates vendus sous le manteau. Alors, fail ou provocation?

Read Full Post »

Plus de 25 ans après le premier volet, qui avait traumatisé toute une génération de geeks avec notamment sa course de motos futuristes, ses duels de disques mortels et ses décors en néons bleus, « Tron Legacy » a la lourde tâche de succéder à un film mythique.

Jeff Bridges reprendra donc son rôle de Kevin Flynn, programmeur surdoué qui s’était fait dématérialiser par un laser le transportant au coeur même d’un ordinateur (oui à l’époque, on ne savait pas ce qu’était un mail et on avait peur des disques durs parce qu’ils allaient contrôler le monde -pas faux en même temps), et laissera exploser son charisme retrouvé depuis Iron Man courant 2010, et en 3D siouplé.

Entre nous, je m’attends au pire après avoir regardé le trailer. Pour avoir revu Tron récemment, le film a très, très mal vieilli, et entre Terminator, Matrix et Traque sur Internet (Sandra Bullock représente), la question des machines et des programmes méchants qui veulent dominer le monde a largement été pliée dans tous les sens. Et je doute qu’un fim Disney ne reste pas accessible et grand public, et pousse la peur des programmes à son paroxysme.

Read Full Post »

Oubliez Terminator, Transformers, GI Joe et Harry Potter: la vraie claque de cette année sera Astro Boy, dont je vous parle inlassablement depuis plusieurs mois. Le trailer est enfin mis en ligne, et tant pis si l’influence Disney/Pixar et le côté enfantin ont l’air trop marqués, le film sera forcément magique à regarder. Ne serait ce que pour retrouver une part de notre enfance, et se remémorer les après midi où l’on regardait des épisodes en mangeant des tartines au Nutella et en jetant des boules de feu imaginaires avec nos bras.

Read Full Post »

Il y a des jours comme ça où chaque news qu’on lit est extraordinaire, magique, incroyable, qu’elle soit récente ou pas. Et comme je suis ce genre de mec qui aime bien partager les posts à la con mais fabuleux avec ses potes, voici 5 articles qui vont vous faire rigoler bêtement pendant une heure (ou plus en fonction de votre sens de l’humour). Vous me remercierez quand vous n’aurez plus mal aux abdos.

5. Une prof de primaire américaine a voulu faire un cadeau de fin d’année à ses élèves, en leur offrant un DVD des meilleurs moments passés dans la classe. Sauf que sur le banc de montage de son ordinateur, il y avait aussi sa sextape perso, qui s’est retrouvée en bonus sur le DVD des enfants (epic fail). Mais le pire dans cette histoire, c’est le reportage télévisé qui y est consacré, avec un père qui mime les positions en interview, et un journaliste qui tape à la porte de la prof pour prouver qu’elle est bien morte de honte. Du cainrisme à l’état brut.

mehmet aygun

4. Mehmet Aygun, l’inventeur du Döner Kebab, est mort en janvier dernier, et le site Kebab-Frites (toute l’actu du Kebab) lui a consacré un article fabuleux dans lequel on apprend également que Mehmet a créé la sauce blanche, permettant ainsi à des millions de turcs de devenir patrons et de nourrir leur famille. Il paraît même qu’à son enterrement, le créateur du panini et de la sauce samouraï était inconsolable d’avoir perdu son rival de toujours.

blaireau

3. La police allemande a été appelée hier soir pour dégager une route, bloquée par un blaireau soûl. Non, il ne s’agit pas d’un beauf qui a trop fêté le début du Tour de France mais bien de l’animal, qui s’est mis la race en mangeant trop de cerises, qui se sont transformées en alcool dans son estomac (lui donnant une diarrhée de dingue au passage). Franchement, le communiqué est incroyable, et j’espère qu’ils ont sorti leurs portables pour filmer le blaireau complètement bourré.

myspace anglesmyspace angles 2

2. Vieil article mais toujours aussi efficace, le pamphlet contre les photos MySpace recadrées ou prises du dessus avec la bouche en coeur (autrement dit, 95% des avatars sur les profils sociaux) explique en détail et photos originales à l’appui pourquoi Diam’s avait raison quand elle demandait deux photos, parce qu’une seule ça compte pas. Le moindre crop peut être fatal.

terminator nu

1. J’ai d’abord cru que c’était une campagne virale pour la sortie de Terminator 2 en Blu-Ray mais en fait non, les cainris sont vraiment fous des fois. Mardi dernier, Sean Stanley Smith, 19 ans et complètement défoncé au LSD et au shit, a été arrêté dans le Casino Stateline parce qu’il effrayait les clients (qui se trompaient de fente pour insérer les pièces) en se baladant nu et en criant qu’il était un Terminator envoyé du futur. Et cette fois ci, pas besoin de métal liquide, de lave en fusion ou de mitraillette géante pour stopper le robot le plus évolué de l’histoire: un coup de Taser a suffit. Par contre, on ne sait pas s’il a lancé un « Je reviendrai » lorsqu’il s’est écroulé.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »