Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Cinema’

Si la vie n’était qu’un film, les crédits de fin ne seraient pas aussi longs, et on attendrait tous de voir s’il y a vraiment une séquence cachée avant que le rideau ne se ferme définitivement. On apprendrait à se relever après chaque bide commercial, on ferait moins confiance aux bandes annonces parce qu’un trailer est toujours plus efficace qu’un long métrage, et la franchise serait un éternel problème. Si la vie n’était qu’un film, les images en HD seraient aussi rares qu’une bonne performance de Frédéric Diefenthal, et les objectifs se noieraient dans le flou au moment de faire le point. Elle ressemblerait à une vidéo qui pixelise sur un ordinateur en plein écran, entre un pop up porno et un bouton « Partager avec mes amis », au rythme des coupures à répétition dues au débit insuffisant. Si la vie n’était qu’un film, on crierait à l’exagération des scénaristes, on rêverait d’une existence imaginée par Lucas ou Sorkin, coincés entre un dialogue d’Apatow et Smith, les yeux rivés sur le prochain blockbuster Mavel. Les gentils gagneraient toujours à la fin, traversant les flashbacks sans encombre, trouvant un souffle nouveau à chaque rebondissement destructeur. On passerait de casting en casting, sans maquillage ni effets spéciaux, prêt à tout pour avoir le droit d’approcher l’actrice principale, surtout à coucher avec la plupart des pseudo assistantes présentes sur le chemin. On accumulerait les spin off en quête d’éternité, tentant vainement d’éviter que les personnages familiers disparaissent, un oeil sur les rush et l’autre sur le compteur qui défile inlassablement. Si la vie n’était qu’un film, personne ne saurait vraiment qui le réalise, trop occupés à tenter de deviner qui joue notre rôle.

Read Full Post »

Ce n’est un secret pour personne: Spider-Man 4 sera un reboot de la franchise, on efface tout et on recommence, comme si tout ce qui c’était passé avant n’avait jamais existé. Un peu comme lorsque tu déménages ou que tu trouves une nouvelle meuf. Comme à chaque annonce d’un nouveau film de super héros, on sait pas trop quoi penser au début, on fantasme et fabule sur le potentiel casting, les ennemis et les costumes retenus. Jusqu’à ce que les premières images filtrent et qu’on ait tous envie de se tailler les veines. Plus ou moins profondément selon les cas, le niveau entraînant la mort brutale ayant été atteint avec les photos des costumes de « X-Men: First Class ». Certes, un fanboy qui se respecte trouve toujours le moyen de râler mais a priori, le prochain Spider-Man devrait se placer parmi les films Marvel les moins catastrophiques (prions pour que l’avenir me donne raison). Reste que pour moi, les studios ont quand même fait une erreur en choisissant cette option. Parce qu’en réfléchissant bien, il y avait au moins 5 raisons de militer pour que Christopher Nolan et son frère adaptent la saga du clone de Spider-Man au cinéma.

(suite…)

Read Full Post »

Je sais franchement pas quoi en penser. Autant je souriais bêtement devant le premier épisode, comme un gamin qui voit son père faire un tour de magie pour la première fois, autant je me suis endormi devant le 2, malgré l’orgie de transformations et d’effets spéciaux. Alors quand on parle d’un Transformers 3, a priori en 3D, je crains un peu le pire.

J’ai envie de croire que je vais me prendre une énorme gifle au cinéma, du genre qui te fait oublier tes 10 euros + 8 euros de M&M’s et pop corn (x2 si tu as miraculeusement réussi à convaincre une fille de t’accompagner au lieu d’aller voir un film français glauque). Mais le coup de la lune, d’Armstrong qui réactive un énième Decepticon légendaire-surpuissant-qui-veut-détruire-le-monde, ça m’emballe moyen. Même les bruitages mécaniques ne me font plus autant frissonner, et soyons francs, j’ai un vrai problème avec le titre, j’ai envie de rajouter « side » à chaque fois que je le prononce. C’est plus logique et puis « la face cachée de la lune », ça sonne bien pour un film qui va encore nous la mettre profond, fanboys faibles et crédules que nous sommes dans le fond.

Read Full Post »

Réflexe de Pavlov: lorsque tout le monde se rue sur quelque chose, je fais un pas en arrière pour ne pas me faire aspirer par le mouvement collectif, et je passe parfois à côté de grands classiques populaires. Pour combler mon retard et sur la recommandation d’un Maçon qui refuse d’admettre qu’il en est un même si je le sais pertinemment (allez avoue maintenant), j’ai lu Le Symbole Perdu de Dan Brown en une journée, histoire d’avoir de quoi alimenter mes prochaines conversations sur la théorie du complot, les Illuminatis, Tom Hanks et tout ça. Comme je m’emmerdais un peu, j’ai enchaîné direct avec DaVinci Code et Anges & Démons (ouais jsuis un fou moi, monomaniaque à mes heures perdues). Et là, révélation, comme si j’avais déchiffré un anagramme ou un carré magique de Dürer: Dan Brown est un escroc, qui ressort inlassablement la même structure narrative en changeant le nom des personnages, comme s’il utilisait un générateur aléatoire de scénario. Alors si vous aussi vous voulez vous enrichir sans scrupules, voici 5 conseils pour écrire un best seller comme Dan Brown. Avec en bonus un exemple concret.

(suite…)

Read Full Post »

En exclusivité lors des BET Awards, Eminem a dévoilé son prochain grand rôle au cinéma: « B-Rabbit chez les Zombies ».

(suite…)

Read Full Post »

Ce n’est pas une blague, même si on aurait préféré: les petites créatures bleues de Peyo (The Smurfs en anglais) vont être adaptées au cinéma en 2011, et en 3D qui plus est. Et non, je ne vais pas faire un couplet de plus sur notre enfance violée et sur les studios qui pissent ouvertement sur nos souvenirs avec des adaptations improbables, même si c’est très tentant.

Mais je me permets quand même de dire que je suis plus que stoïque, et je me demande comment est ce qu’ils vont arriver à justifier que le village champignon se soit transformé en Manhattan, peuplé de bonhommes minuscules qui n’utilisent qu’un mot et sont poursuivis par un Gargamel moyennageux. Espérons que le Tintin de Spielberg tienne la route, sinon on devra prier pour que Peter Jackon réalise un film Johan et Pirlouit pour que nos héros d’antant soient enfin respectés.

Read Full Post »

Réalisé pour convaincre les studios de relancer au cinéma la franchise Mortal Kombat complètement bousillée par Christophe Lambert, le trailer de 8 minutes « Mortal Kombat: Rebirth » met en avant Scorpion, Jax (Michael Jai White, qui a déjà saccagé Spawn), Sonya Blade, Shang Tsung, Johnny Cage, Baraka et Reptile.

Ambiance sombre, moderne et presque réaliste, on est pas loin de croire que le résultat pourrait être cool. Mais ça, c’est avant de se rappeler que Mortal Kombat est avant tout synonyme d’Autre Monde, de tournoi mortel d’arts martiaux, d’uppercut qui envoie à 12m du sol, de boules de glace, de dieu chinois qui tire des éclairs, de monstre à 4 bras et du fameux « FINISH HIM », qui donne envie d’être violent lorsqu’on a une manette entre les mains mais qui donne surtout envie de rigoler quand il devient une réplique de film.

En même temps, ils pourront jamais faire pire que le premier film. Sauf s’ils décident de garder le sosie de Steven Seagal pour le rôle de Shang Tsung, qu’ils retiennent Hugh Jackman pour jouer Raiden et qu’ils prennent Justin Bieber pour faire Liu Kang.

Read Full Post »

Older Posts »