Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘célébrité’

Il paraît qu’on mesure ton niveau de popularité au nombre de tes ennemis. Et malheureusement, certains prennent cette idée un peu trop à la lettre. Je veux bien qu’on ne fasse pas l’unanimité, que les goûts et les couleurs ne se discutent pas et qu’une critique argumentée soit plus constructive et apporte plus qu’un compliment insipide, mais il faut arrêter de penser qu’être la cible de la bile déversée par le monde entier, c’est cool. Parce que vous avez beau clamer le contraire dans vos posts au torse gonflé, derrière chaque blog de chroniqueur caustique et d’impitoyable assassin lyrical se cache une personne humaine, une vraie. IRL. Et on a beau être solide et préparé parce que l’on sait où l’on met les pieds, se prendre des claques toutes les deux visites, au bout d’un moment ça commence à piquer (demandez aux Jacksons 5 si vous ne me croyez pas). Alors sortons de cette croyance populaire qui prétend que souffrir c’est bien, que ça crédibilise, et que réussir sans être critiqué c’est louche. Je sais pas quoi, un mec avec uniquement des crachats sur sa veste, moi ça ne m’inspire aucune admiration.

D’autant plus si en fait, vos ennemis sont fictifs. Et je dis ça parce que ces derniers temps, je tombe sur un bon nombre de magazines (bien souvent gratuits d’ailleurs, je ne sais pas s’il y a un rapport) et de blogs où les articles et éditos ressassent la même rengaine, si chère à ceux qui cherchent à se donner de la contenance autrement qu’en tenant un verre de champagne pendant qu’ils débattent sur le dernier Beigbeder dans une soirée privée. « Ouais, on continue de le prouver aux jaloux, on est encore là, vous nous copiez et vous essayez de nous descendre mais on tient, on partira pas parce qu’on déchire grave, merci à ceux qui nous soutiennent et même aux autres, votre haine nous pousse à faire mieux ». Ambiance générateur automatique de phases nazes et de refrains fatigués. Parce que je te rassure tout de suite: tout le monde se fout de ce que tu écris, tu peux souffler. Donc n’essaie pas de nous faire croire que des gens t’attendent en bas de chez toi pour te jeter des tomates, que tu reçois des mails incendiaires tous les jours et que ta rubrique « commentaires » est citée en exemple dans Wikipédia au mot « Lynchage ». On ne te croit pas, il te faut plus de monde. Et quand bien même tu cristalliserais un certain nombre de critiques et que cette rage serait le carburant sans plomb de ta motivation, comme on dit, on gagne plus de victoires lorsqu’on lutte pour, que lorsqu’on lutte contre quelque chose.

Read Full Post »

enfant ballon helium buzz la haut

Une fois de plus, les cainris nous ont prouvé qu’ils avaient l’art de transformer n’importe quelle situation en spectacle international pouvant tenir en haleine des millions de personnes. Cette fois ci, c’est l’histoire d’un enfant de 6 ans, prisonnier d’un ballon d’hélium expérimental emporté par les courants aériens, qui a ému les Etats-Unis, puis le monde entier.

Suivi par des caméras et des hélicoptères en direct sur CNN (et Twitter) pendant presque 2 heures, l’enfant a dérivé dans le ciel du Colorado à une altitude élevée, avant de se poser dans un champ. Sauf que les secours ont été les premiers surpris par leur découverte: le ballon était en fait vide, l’enfant étant resté caché dans son garage par peur de représailles. Du moins, pour la version officielle.

Tout de suite invité dans le show de Larry King, pape de la télévision américaine, la naïveté du petit garçon a laissé éclater la vérité (et un prout au passage, tendez l’oreille à 0:44). Et si au début je pensais que la famille avait réalisé le meilleur marketing viral du monde pour la sortie en DVD du film d’animation « La Haut« , l’explication est un peu moins cainrie: « mais papa a dit qu’on le faisait pour passer dans l’émission à la télévision » (et comme dirait Frédéric, la vérité est toujours dans la bouche des enfants).

Je vais finir par me dire qu’en ce moment pour buzzer et accaparer l’attention des médias, les pères doivent instrumentaliser leur jeune fils et l’envoyer en terrain hostile.

Read Full Post »

Vous êtes tous au courant que la tournée commune « Fame Kills » de Lady Gaga et Kanye West a été annulée il y a quelques jours via un communiqué stérile, laissant le soin aux personnes drôles de trouver les raisons exactes (même si moi, j’ai déjà ma petite idée). Mais ce que vous ne savez pas, c’est que le plan promo pharaonique qui allait être mis en place a failli tomber dans l’oubli, jusqu’à ce que je récupère les maquettes des pages de pub, personnalisées en fonction des sites sur lesquelles elles allaient être placées. Alors accrochez vous: voici les 5 pubs qui auraient dû faire la promo de la tournée « Fame Kills ».

fame kills brique

5. « Fame Kills » x Vice. Parce que le seul moyen d’être lu sur ce site, c’est de figurer dans leur rubrique Do’s & Dont’s. Eventuellement en sortant un tas de bonnes vannes sur les coeurs tatoués présents sur les poignets de mademoiselle.

fame-kills-mj-matching

4. « Fame Kills » x TMZ. Parce que le seul moyen d’être lu sur ce site, c’est de redonner au nom de la tournée son sens littéral.

bobby-brown-hopital

3. « Fame Kills » x Only Groove. Parce que le seul moyen d’être lu sur ce site, c’est de parler de chanteurs dont la carrière s’est arrêtée avec le bug de l’an 2000.

fame kills wc

2. « Fame Kills » x M6. Parce que le seul moyen d’être lu sur ce site, c’est de parler d’une de leur émission en glissant Lady Gaga dans le cadre, mine de rien. Au choix: C’est du propre ou D&CO, deux valeurs sures.

les lascars gays

1. « Fame Kills » x This Is 50. Parce que le seul moyen d’être lu sur ce site, c’est de mettre « lascar », « gay » et Kanye West ensemble quelque part dans une phrase, qu’importe le contexte. Très réussi et très pertinent pour le coup.

Read Full Post »