Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘buzz’

Impossible que vous soyez passés à côté, vu que tout le monde est en sang sur cette vidéo de Keenan Cahill en studio avec David Guetta. Pour ceux qui ne connaissent ce phénomène d’Internet (oui il y en a), Keenan est un gamin beaucoup plus vieux qu’il n’en a l’air, une sorte de Benjamin Button hyperactif qui se filme dans sa chambre pendant qu’il fait du playback. Contrairement à ce que laisse penser mon pitch ses vidéos sont très marrantes, je vous assure. Enfin, étaient marrantes.

Il y a quelques mois, Keenan est devenu notre idole en invitant 50 Cent dans sa chambre (c’est pas ce que vous pensez bande de coquins, d’autant plus que le pénis de 50 doit faire la taille du bras de K.) pour un featuring faussement improvisé. Classique instantané, hystérie collective, arrachage de cheveux, cainrisme pur descendu sur Terre, Keenan était au max comme Montana. Et comme on ne reste jamais très longtemps au sommet, il aura fallu que David Guetta ait la fausse bonne idée de venir se mêler de tout ça pour qu’on se dise que Keenan, c’était mieux avant.

Que c’était franchement mieux quand il était encore dans sa chambre mal rangée au lieu d’être dans un studio à 100 000 dollars la journée, quand il ne faisait pas d’intro avant de chanter, quand il se filmait avec une webcam et pas un reflex, quand sa page perso n’était pas recouverte de bannières pub et quand il n’était pas devenu aussi ringard qu’un flashmob ou un lipdub. D’ailleurs, ça ne m’étonnerait pas qu’il se fasse récupérer par l’UMP pour une vidéo lors de la campagne électorale de 2012.

Read Full Post »

Enfin, c’est ce qu’il prétend dans cette sublime vidéo tournée en live depuis la clinique. Le H, surnom qu’il se donne tout seul en parlant de lui à la 3ème personne, affirme qu’il a évité un coup de couteau avec une parade de la main que Steven Seagal lui même n’aurait pas renié. C’est en tout cas ce que j’ai compris au milieu des « damn », « I’m fucked up man », « lucky » ou autres « nigga » scandaleux, et après avoir fait abstraction des léchages de lèvre intempestifs et des regards langoureux qui donnent l’impression de regarder une mauvaise vidéo porno.

Par contre, aucune raison invoquée pour justifier cette attaque, il faudra se contenter d’un « C’est compliqué » plus qu’évasif. Mais alors qui a bien pu vouloir assassiner Matt Houston et l’empêcher de jouer du piano? Moi je vous parie que si c’est pas un mensonge pour cacher le fait qu’il s’est simplement coupé en cuisinant, c’est forcément un coup du syndicat des chirugiens esthétiques, qui veulent sa mort depuis son ridicule clip « PlastiQ« . Parce que je vois personne d’autre qui en a quelque chose à foutre de Matt en fait.

Read Full Post »

Toutes les grandes icônes ont leur fan inconditionnel, qui s’évertue à faire plus de promo que les attachés de presse officiels. John Lennon a Mark David Chapman, Eminem a Stan, Johnny Halliday a Christian Audigier, et Michael Jordan a Spike Lee. Le réalisateur a presque autant contribué à rendre cultes les baskets que Jordan lui-même, et il était donc logique (et très bien joué en terme de marketing) de lui accorder une collection dédiée.

Et même s’ils n’ont pas besoin de ça vu que tout le monde est dans les starting block pour mettre la main sur l’une de ces paires vraiment stylées, les gars de Jordan Brand ont décidé de créer l’évènement autour de la sortie des nouvelles Spiz’Ikes Mars (disponibles en white / fire red / blue, et black / fire red / cement), en mettant en ligne Become Mars, un mini site bien foutu permettant de revêtir la tenue historique de Spike Lee. Mini site que vous avez tous squatté depuis ce weekend si vous avez un iPhone (appli + mini site = combo obligatoire, et assurance de faire croire à un annonceur que vous êtes une agence de com au courant des nouvelles technologies).

De la casquette Brooklyn à la chaîne MARS en passant par le débardeur officiel des playgrounds du monde entier, rien n’est oublié, et vous aurez la chance d’avoir l’air au moins aussi ridicule que Jermaine Dupri dans son clip avec Nelly et Ciara. Qu’est ce qu’on ferait pas par amour des baskets.

Read Full Post »

Je ne sais même pas par où commencer tant le concept est dingue. Parce que jusqu’à présent, Dieu régnait partout sauf sur Internet, Islam Online propose un pèlerinage numérique à tous ceux qui redoutent la grippe A, qui n’ont pas réussi à obtenir leur droit d’entrée sur cette Terre Sainte ou qui lisent le Coran sur leur netbook. Pèlerinage réalisé via Second Life, univers virtuel en 3D, et exemple même du buzz mort né et de la fausse révolution qui a affolé les publicitaires et les médias pendant une demie journée (en bref, le pendant technologique de la Tecktonik).

Il est donc désormais possible d’accomplir l’un des 5 piliers de l’Islam tout en restant confortablement assis devant son ordinateur (l’écran tourné vers l’Est quand même, faut pas abuser), le tout au rythme de « Just Be« , morceau techno de DJ Tiesto. De la djelabbah au bonnet blanc, en passant par le tapis de prière pixélisé, tout est fourni au pèlerin 2.0 pour son Hajj virtuel. En attendant de donner un numéro de carte bleue pour accomplir l’aumône, et de débrancher sa connexion pendant le mois de Ramadan.

Via

Read Full Post »

taipan-punchliner-mix-tape

Je vous ai déjà parlé de Taipan, donc je vais pas répéter encore une fois que selon moi il fait partie des meilleurs rappeurs français, et qu’il ne bénéficie pas de la reconnaissance que son talent mérite. En espérant que la « Punchliner Mixtape » prévue pour décembre et produite en grande partie par le cousin surdoué Céhashi séduise un grand nombre d’oreilles curieuses, avant l’album « Je vous aime » qui si tout se passe bien (mais bon, on connaît le rap français) devrait mettre une bonne claque à nos tympans début 2010. En tout cas, je suis impatient d’écouter « Laisse-moi dans mes poèmes » et « Je commence demain ». Ca sent la tuerie à plein nez.

Plus d’infos et le tracklisting complet si vous cliquez ici

Read Full Post »

edito-fin-semaine-yellow

Il paraît qu’aujourd’hui, c’est la Journée de la Gentillesse. Ou plutôt la Journée des Faux Culs comme le souligne le crew Haterz, qui vise juste en rappelant que les personnalités préférées des Français sont bien souvent des Enfoirés. Et ne croyez pas que je m’exclus du lot. C’est vrai quoi, franchement, on est tous pareil: ya un moment où on serre les dents, où on ravale sa bonne vanne bien caustique et où on sourit poliment pour ne pas enterrer vivant la cause de votre bouffée de chaleur. Pourquoi? Qu’est ce qui nous retient? Rien, c’est vrai. Alors j’emmerde les gens. Comme ça, gratuitement. Pour le buzz, pour vexer ceux qui vont le prendre pour eux, pour faire rire ceux qui ne se sentent pas concernés, pour péter un coup quand je me trouve trop coincé, pour intriguer ceux qui ne me connaissent pas. Par méchanceté gratuite, et parce qu’on a beau dire qu’on est des cramés et qu’on en a rien à foutre, s’il faut clasher on y va sans hésiter, ben au final on se tait. Pas comme des peureux ou des lâches, juste comme des êtres civilisés, du genre de celui terré au fond de nous qui nous empêche d’asséner des vérités qui font mal comme une droite de Tyson à un paparazzi. Des vérités crues comme du sashimi avarié. Remballe ta vie à deux balles, ton blog à deux balles, tes goûts et ton écriture à deux balles. Et estime toi heureux de tout ce que je déballe. Qu’on se connaisse ou pas d’ailleurs. Et surtout si on se connaît en fait, parce que je tempère le Morsay de mon subconscient qui rêve de grignoter ton arrogance. Aujourd’hui, c’est happy hour pendant 24 heures. Bonne Fête de la Gentillesse à tous.

Read Full Post »

argent tombe du ciel don billets

Mailorama.fr, site de vente en ligne dont j’ai du mal à saisir complètement le concept (les membres effectuent leurs commandes auprès des partenaires du site et perçoivent en contrepartie une somme d’argent qu’ils cumulent sur un compte), a décidé de frapper un grand coup avec une opération marketing encore inédite en France.

Le samedi 14 novembre prochain, trois bus aux couleurs du site vont se poser dans trois endroits symboliques de Paris (dévoilés deux jours plus tôt) et donner de l’argent liquide aux passants, sans aucune contrepartie. Des bourses contenant un prospectus et des billets allant de 5 à 500 euros seront distribuées par des hôtesses (encadrées par un service de sécurité), assurant une publicité phénoménale et des retombées virales dignes de la grippe A.

A l’origine de cette campagne inspirée par Bill le Renfloueur, trois agences de com et Stéphane Boukris, habitué des coups médiatiques qui avait créé la polémique en lançant le site faismesdevoirs.com, et qui a bien compris l’importance du personnal branding à l’américaine. Ce dernier assure d’ailleurs que l’opération est juridiquement inattaquable, et que l’esprit de Noël devra être de rigueur.

En tout cas, que la distribution soit maintenue ou annulée au dernier moment suite aux pressions de la ville et de l’opinion publique, tout le monde en parle, le buzz est fait et les visites sur le site ont déjà dû commencer à exploser. Et en parlant d’exploser, si j’étais vous, je ne tenterais même pas de m’approcher des bus pendant la distribution, ça va être la guerre civile. Saleté de crise.

Via

Read Full Post »

Older Posts »