Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘armure’

J’avais arrêté de suivre assidument les sorties des Myth Cloth parce qu’entre les baskets, les toyz et les impôts de merde, ça commençait à faire beaucoup. Mais bon, j’arrive à me convaincre chaque fois que ça permet d’effacer la frustration immense, notamment celle qui me rongeait lorsque j’étais plus jeune et que je voyais tous mes potes avoir le chevalier d’or de leur signe pour leur anniversaire, alors que je devais me contenter du corps de Marine, du casque de Siegfried et du plastron de Seyar.

Toujours est il que je viens de me rappeler pourquoi je m’empêchais de regarder les prochains modèles des figurines des Chevaliers du Zodiaque: j’ai envie de tout acheter. Entre les chevaliers de bronze v1 (armure originale avec casque intégral) et les armures divines d’Hadès, mon compte Paypal s’est suicidé tout de suite pour m’éviter de faire une connerie.

Il va donc falloir que je trouve un autre moyen pour mettre la main en mars 2011 sur l’armure du Sagittaire original (version Tournoi Intergalactique). Quitte à voler chaque partie chez Toy’R’Us et m’enfuir avec comme Phoenix et les Chevaliers Noirs. En attendant la sortie imminente des Myth Cloth des trois Chevaliers d’Acier, qui sera l’un des plus beaux jours de ma vie.

Pour voir plus de photos de la Myth Cloth Sagittaire et des Chevaliers de Bronze v1, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

L’avantage de ne pas travailler dans une banque ou toute autre société où le costume est obligatoire, c’est que tu peux te pointer au bureau avec un sweat à capuche et un sac à dos dans lequel tu trimbales ton ordinateur et tes papiers. Pas besoin de te prendre la tête à t’habiller comme un grand, et tu peux enchaîner avec une soirée en sortant du boulot sans te sentir super mal à l’aise (big up à ceux qui sont déjà allés en concert hip hop avec un 3 pièces). Sauf que pour une fois dans ma vie, je regrette de ne pas travailler à la Défense ou à la City, parce que je n’ai pas de raison valable d’acheter cet attaché-case Iron Man 2.

Fidèle reproduction en aluminium brossé (limitée à 1000 ex.) de la mallette contenant l’armure de secours de Tony Stark, ce porte-document présente de nombreux rangements en cuir et un fond rembourré. Et si vous pensez que 450 euros, c’est cher pour une valise qui n’a même pas de pouvoirs, laissez moi vous préciser que le nom du super héros milliardaire est gravé au laser à l’intérieur. Je vais pleurer un peu dans un coin et je reviens, excusez moi.

Read Full Post »

The truth is, I am Iron Man.

(Cliquez sur l’image pour kiffer)

Read Full Post »

Dans la série « putain de merde pourquoi je suis pas au Comic-Con je l’aurais acheté direct », aujourd’hui, je voudrais le Mighty Mugg Iron Man 2, dans la version exclusive uniquement vendue au SDCC. Pour rappel, les Mighty Muggs sont des figurines ultra stylées réalisées en matériaux recyclables, et qui doivent être recouverte de nicotine vu qu’il est impossible d’arrêter d’en acheter une fois qu’on a commencé.

En dehors du fait qu’elle fait passer le Be@rbrick Iron Man pour un cadeau de la Fête des pères réalisé par un enfant en 2ème année de maternelle qui ne comprend rien à la pâte à sel, la version exclusive SDCC du Mighty Mugg a l’avantage de posséder une visière rabattable, détail qui n’est pas présent sur la version classique Toys’R’Us, et qui fait bien sûr toute la différence (en plus de la boîte dorée).

Encore une figurine qui va hanter mes nuits tant qu’elle n’aura pas rejoint mon étagère. En attendant la prochaine vague de figurines, dans laquelle on retrouvera Deadpool, Spider-Man avec un masque amovible et le Green Goblin. Impossible de résister je vous dis.

Read Full Post »

J’ai l’impression d’écrire le même post toutes les 2 semaines. A chaque fois que je vois un nouveau modèle de Be@rbrick, je me dis qu’on se fout de notre gueule, que le design est pourri et que pour rien au monde je ne donnerais des euros pour une merde pareille. Puis les jours passent, le dégoût aussi, et l’envie d’agrandir la collection m’envahit. Et quand je me retrouve face à ce bout de plastique difforme en magasin, il y a toujours cette seconde d’hésitation, ce moment où je suis sur le point de craquer. Un peu comme ce weekend face au 1000% Star Trek d’ailleurs.

Enfin bref, je vais arrêter de dire que les figurines Medicom sont nazes dès qu’elles sortent, et plutôt attendre de faire face à mes pulsions acheteuses avant d’ouvrir ma grande gueule dans le vent. Parce que si ça se trouve, cette imitation du Bisounours Visage Pâle avec le corps proche d’un brouillon de Keith Haring sensée représenter Iron Man, va se retrouver sur mon étagère en octobre prochain. Merde, pourvu que je craque pas.

Read Full Post »

Il y a des mecs qui sont énervants, et d’autres qui sont tellement énervants qu’on arrive même plus à être jaloux et à leur en vouloir. Et Patrick Boivin, qui a déjà retourné le game des combats de figurines en stop motion avec sa vidéo Bruce Lee vs Iron Man, fait allègrement partie de cette deuxième catégorie.

Le genre de mec qui décide de faire de sa fille Marguerite une super héroïne en armure rouge et or, ridiculisant au passage et en moins d’une demie seconde la scandaleuse pub Evian x Rapper’s Delight et le clip de Diam’s « Peter Pan ». Une vidéo qu’on croirait sans prétention au premier abord, mais qui met une bonne grosse claque bien violente et donne envie d’offrir à ce bébé ultra cainri des jouets adaptés, comme ce set de Kubricks prévu pour novembre.

Read Full Post »

J’ai jamais été autant au cinéma que ces deux dernières semaines. Bon en même temps, à 9 euros la place, j’ai bien freiné ma consommation mais avec Kick-Ass et Iron Man 2 qui sortent à quelques jours d’intervalle seulement, et après une période de disette en matière de super héros sur grand écran, je me suis dit que ça valait le coup de ne pas manger au jap’ ce weekend et d’investir 18 euros pour passer 4h dans une salle obscure avec un peu de costume et d’héroïsme.

Je ne vais pas spoiler les films en racontant en détail l’intrigue, ni me lancer dans une critique détaillée et prétentieuse de chacun des films, parce qu’au final ma pensée peut se résumer en une seule phrase: j’ai grave kiffé bordel de merde. Pour des raisons forcément très différentes, mais surtout parce que les deux films sont complémentaires, d’autant plus si on les voit à la suite. Parce que je me suis senti proche de Dave mais que j’aimerais plutôt être Tony en grandissant, qu’un simple costume et des Timberland peuvent parfois donner la même confiance en soi qu’une armure high tech (et je ne suis pas le seul à le penser il faut croire), qu’un héros digne de ce nom a toujours des potes pas loin pour le soutenir, et que la quête de popularité sur YouTube est toujours omniprésente, qu’importe la continuité retenue. Mais plus que ces complémentarités scénaristiques évidentes, c’est l’évolution apportée par ces deux films à un genre qui commence à tourner en rond qui les rend indispensables.

Et bien que pour moi Iron Man 2 soit plus un prétexte pour installer l’univers Marvel et rendre cohérent l’ensemble des films avant les Vengeurs en 2012, il apporte au même titre que Kick-Ass un peu de fraîcheur, subtilement injectée pour ne pas effrayer le public et les producteurs. Parce qu’avec Spider-Man et surtout Dark Knight, et à cause de cet héritage indispensable à l’époque mais pesant aujourd’hui qu’on traîne depuis Moore et Miller, les studios se sont dit qu’il fallait à tout prix des héros sombres et torturés à qui il n’arrive que des couilles, pour faire des long métrages unanimement appréciés.

Avec Kick-Ass et Iron Man, on revient petit à petit à des héros qui gagnent sans forcément tout perdre, à qui il arrive des merdes mais qu’ils balayent d’un coup de main plus ou moins assuré et efficace. Comme des vrais super héros qui nous donnent envie d’être comme eux, plutôt que des justiciers qui sont déjà comme nous.

Read Full Post »

Older Posts »