Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Business before pleasure’ Category

Les cainris sont trop forts. Pendant que tout le monde se demandait si Ben Laden était vraiment mort et où était sa dépouille, les gars de Disney ont déposé une nouvelle marque, 24h seulement après l’annonce officielle d’Obama. Son nom? Seal Team 6. Oui, comme les nouveaux héros nationaux qui ont abattu le terroriste le plus célèbre du monde. L’opportunisme à son meilleur, l’intelligence commerciale dans toute sa splendeur et avouons-le, la crevardise à l’état brut.

De l’équipe d’élite dont l’existence est niée par le Gouvernement à la série de jouets + peluches + déguisements + jeux vidéos, il n’y a qu’un pas, que Disney a franchi aussi furtivement qu’un commando. Vous pouvez déjà vous préparer à reverser des droits d’auteur la prochaine fois que vous ferez une blague sur Twitter, et à payer 10 euros pour voir The Rock et Miley Cyrus dans « Seal Team 6 Saves Xmas », sur vos écrans en 2012. Nothing personal, strictly business.

Plus d’infos dans cet excellent article

Publicités

Read Full Post »

Je sais que je m’expose à des jets de pierres violents, mais je dois admettre que je n’ai jamais été un fan absolu de Need For Speed. Mais il se pourrait bien que ça change très vite, juste à cause de la campagne de pub pour Hot Pursuit, dans laquelle on retrouve Turtle et Drama d’Entourage (si vous ne savez pas de quoi je parle, vous n’avez rien à faire sur ce blog, allez ouste).

Ok, ce ne sont pas vraiment des personnages d’Entourage mais de valets parking dont il est question, Turtle a tellement maigri qu’il en perd presque son capital sympathie et les fameuses Aston Martin cabriolet de la série sont absentes, mais au final on s’en fout, parce que les échanges entre les deux acteurs fonctionnent toujours aussi bien. Quand je vous dis que les cainris sont trop forts.

Pour voir plus de vidéos de la campagne Need For Speed avec Turtle et Drama, vous pouvez cliquer pour (suite…)

Read Full Post »

Quand on crie partout qu’on est riche à ne plus savoir quoi faire de son argent, l’étape suivante, c’est logiquement de devenir une banque. Alors forcément, le crew Young Money, expert en matière de dépenses improbables de sommes astronomiques, a décidé de lancer sa propre carte de crédit.

Pour l’instant, aucune date n’a été communiquée et aucune banque n’a osé associer son nom à ce projet, mais si l’on en croit Mack Maine, outre la fameuse carte façon Black Card (ou African-American Express) de Lil Wayne et Drake, des cartes de crédit roses Nicki Minaj seront produites et chaque membre du crew proposera son modèle perso. Seul problème: ce sont des cartes pré-payées, c’est à dire qu’une fois le (petit) montant disponible dépensé, tu es bon pour te taper la honte de ta vie à la caisse face à la machine qui bipe à mort. Complètement débile, c’est un peu comme si Booba faisait une carte Swing avec la Poste au final.

Ah et au fait, si par hasard vous essayez de commander des trucs sur Internet en utilisant le numéro de carte de Mack Maine et que vous vous rendez compte que ça marche, faites croquer hein, soyez sympa.

Read Full Post »

Ce n’est une nouvelle pour personne: l’iPhone 4G a été dévoilé hier par Steve Jobs lors de la keynote Apple, et les files d’attente interminables vont se créer dès le 24 juin dans les Apple Stores du monde entier (pré-commandes ouvertes à partir du 15).

25% plus fin, une autonomie 40% plus importante, un revêtement en acier, un écran trempé dans le même verre que les pares-brise d’hélicoptère, un design plus harmonieux et des évolutions technologiques telles qu’une caméra HD, une résolution améliorée et la possibilité de passer des appels Visio, voilà les principaux arguments avancés par ceux qui vont tenter de justifier l’achat d’un iPhone de plus. Mais bon, on sait très bien qu’au final, Apple et Jobs rendraient cool n’importe quoi (qui appelle en Visio sérieux, en dehors des parents divorcés qui voient leurs enfants 2 fois par an?), et même s’ils avaient sorti une grosse merde qui plante toutes les 15 secondes et arbore une coque en polystyrène, les mac heads auraient quand même crié au génie et se seraient rués dans les boutiques, ne nous mentons pas.

Reste que pour rien au monde je n’échangerai le clavier de mon Blackberry contre un écran tactile, surtout depuis que j’ai téléchargé l’appli pour supprimer le bruit du déclencheur de l’appareil de photo (merci au poto Alex Nassar, aka l’homme qui mangeait des choucroutes garnies en AJKO).

Read Full Post »

J’ai beau ne pas avoir de véritable bibliothèque digne de ce nom (toute la place est prise par les DVD et les jeux vidéos), redouter les traces de doigts et les marques noires sur la boîte blanche, et me dire que je viens de donner plusieurs dizaines d’euros pour un catalogue évolué, je ne peux pas m’empêcher de sourire bêtement lorsque je feuillette le livre Supreme édité par Rizzoli. 16 ans d’histoire compactés en 350 pages, des photos de Terry Richardson en open bar, la peau moite de Tera Patrick, le sourire de Kermit, les délires de Damien Hirst, le cuir de Nike… A part des montagnes d’or pour pouvoir tout acheter, que demander de plus?

Read Full Post »

Au début, j’ai pensé à un énième site fake créé par des chinois peu scrupuleux, dont le seul but était de nous dépouiller via PayPal. C’est vrai quoi, un site qui regroupe les figurines et jouets collectors réalisés par Bandaï, qui livre en France et propose des prix invraisemblablement bas? Trop beau pour être vrai, vous m’aurez pas bande de faussaires.

Sauf qu’entre temps l’info a été confirmée par des sites très sérieux, et que je suis dans la merde parce que j’ai envie de tout acheter. J’en ai marre d’avoir des pulsions subites quand je vois un Samouraï de l’Eternel, une Myth Cloth Saint Seiya (le Dragon v4, argh) ou une moto de Kanéda (bon 400 euros ça calme un peu quand même). Vivement que je sois riche.

Pour commander en ligne et vous ruiner à cause de figurines superbes, cliquez ici

Read Full Post »

Je crois qu’il n’y a pas besoin d’en dire plus en fait. Seth Green et Matthew Senreich, créateurs de l’exceptionnelle série Robot Chicken (diffusée en France sur Canal Street), vont produire pour le compte de Lucasfilm Animation une série animée comique qui répondra à la question existentielle qu’on se pose tous: « Que font les personnages de Star Wars quand ils ne sont pas occupés à vaincre des empires? ». Pas de date de mise en production, pas de date de sortie, pas de titre définitif, et pourtant c’est déjà le projet le plus attendu des deux prochaines années. Les cainris sont trop forts.

Read Full Post »

Older Posts »